Le retournement d’estomac chez le chien peut le tuer !

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit dog. Aujourd’hui, je vais vous parler du retournement de l’estomac, et surtout, comment s’en prémunir. Pour la petite histoire si je vous le raconte aujourd’hui, c’est simplement que j’ai vu un client hier. Le client s’amuse à faire courir son chien. Au cours de la conversation, il m’annonce qu’il vient de manger il y a trente minutes le chien.

Là, je lui explique les choses, il était complètement en panique. Mais surtout, son chien qui avait déjà quatre ans, il a déjà eu trois chiens au préalable et il ne savait pas. Ce n’est pas une mauvaise personne, en plus c’est quelqu’un qui éduque très bien son chien. Simplement, il n’a jamais entendu parler de ça.

Techniquement, qu’est ce que le retournement d’estomac ?

Le procédé de la torsion de l’estomac, il est très simple. Il va d’abord y avoir une dilatation de l’estomac. Cette dilatation va entraîner une torsion et c’est cette torsion qui va être problématique puisqu’elle va fermer les zones d’entrée et de sortie. L’idée n’est pas de rentrer dans la technique puisque le vétérinaire est bien mieux placé que moi pour cela. En revanche, c’est une des causes de mortalité les plus importantes chez le chien. Là, c’est quelque chose de très sérieux.

On le voit notamment sur les dogues allemands, c’est 41 % de tous les dogues allemands sur les dernières études. Mais ça ne touche pas que le dog allemand, toutes les races en fait peuvent être touchées, mais avec des degrés moindres tout simplement. Le saint-bernard par exemple c’est 22 %. Mais on pourrait prendre aussi des races plus petites, comme le caniche qui est quand même à 9 %.

Comment l’éviter ?

Ce n’est vraiment pas à négliger et surtout il y a pas mal de petites informations plutôt erronées qui sont données. Il y avait un premier débat sur le fait de savoir s’il fallait mouiller les croquettes ou pas. En effet, comme les croquettes que vous donnez à votre chien sont sèches, il y a de l’air à l’intérieur. Donc, quand il va digérer un gaz va ressortir. C’est souvent ce gaz qui est incriminé dans la dilatation de l’estomac. Pour vous prémunir de cela, je vous encourage à mouiller les croquettes au préalable. Le gaz va s’échapper, vous allez voir que vos croquettes vont commencer à faire des petites bulles partout.

C’est le gaz qui est en train de s’évacuer. Il y a des études qui disent : attention, le fait de les donner mouiller pourrait entraîner une dilatation de l’estomac plus rapide, puisque ça va alourdir l’estomac de votre chien. Il se trouve que c’est une erreur stratégique. Pourquoi ? Parce qu’une fois que votre chien finit de manger ses croquettes, qu’est ce qu’il fait la plupart du temps ? Il va boire. Donc résultat, il a la double peine. Il les a mangés sèches, donc, tout le gaz s’évacue à l’intérieur de l’estomac. Ensuite, il alourdit son bol alimentaire parce qu’il part boire.

Maintenant, si vous n’avez pas envie de mouiller un petit peu les croquettes, ne commencez pas à m’en mettre 3 litres non plus, Il y a d’autres petites choses très simples qui vous permettent de limiter les risques. Dans ces choses très simples, vous allez avoir par exemple le fait que votre chien ne doit pas stresser quand il mange. J’entends par là qu’il va être important de lui apprendre à ne pas bouger, à poser la gamelle, à l’envoyer manger… Mais une fois que vous l’avez envoyé manger, ne commencez pas à faire le siège de votre chien en attendant bien gentiment et en le regardant.

Plus vous allez rester à côté, plus vous allez le stresser, plus vous allez le stresser, plus il va se dépêcher pour manger. Le stress est un facteur aggravant du retournement de l’estomac. Vous avez aussi un principe très simple. On vous dit toujours ne pas faire manger votre chien deux heures avant l’exercice physique ou deux heures après. Moi, personnellement, je vous encourage à attendre au moins quatre heures entre le repas et le sport. Par contre, vous pouvez tout à fait n’attendre que deux heures entre le moment où il rentre de la balade et le moment où il va manger voire même une heure si jamais il n’a pas fait des exploits internationaux.

De plus, c’est vraiment ce qui se dit dans le milieu scientifique, deux heures, mais ça n’a jamais été prouvé scientifiquement. Résultat, on va faire jouer le principe de précaution et on va repousser un petit peu la date. Ce qui favorise aussi la tension/dilatation de l’estomac, c’est la quantité ingérée lors d’un repas. Une première école qui va vous conseiller de donner à manger en une seule fois uniquement le soir ou uniquement le matin. Une autre école qui va couper en deux le repas matin soir. Enfin une dernière qui va dire laisser à disposition toute la journée.

Il n’y a pas d’école parfaite à mon avis. Moi par exemple je donne matin et soir en général, je sors, ils jouent, ils se dépensent, ils rentrent, ils se reposent, ils mangent et ensuite ils ressortiront le soir et ils mangeront à nouveau après plus tard le soir. Je coupe le repas en deux, ce dernier est donc plus léger et il y a beaucoup moins de risque de retournement de l’estomac de l’estomac en s’y prenant comme ça.

Mais ça veut aussi dire que l’estomac fonctionne en continu. Donc il y a toujours un inconvénient et un avantage à faire ce genre de chose. Quand vous leurs donnez en une seule fois, ils ingèrent et ensuite il sont pendant 24 heures sans manger. Tout le système digestif peut alors se reposer. Mais par contre au moment où ils ingèrent, il ingère une très grosse quantité de nourriture. Donc même si vous le mettez au repos complet et que vous lui demandez de se coucher, il y a quand même un risque beaucoup plus élevé de torsion de l’estomac.

Et pour ceux qui donnent à manger toute la journée en continu, c’est un peu aléatoire parce que vous n’arrivez jamais à contrôler si votre chien a mangé, ne pas manger, vous ne savez pas si vous pouvez sortir, vous ne savez pas si juste avant il n’a pas bouffé la moitié de sa gamelle. C’est un petit peu compliqué.

Maintenant, tout cela pour vous dire qu’il y a toujours un bénéfice et un risque à tout ce qu’on fait dans la vie. Il faut juste que vous le sachiez, que vous en preniez note. Ensuite avisiez en fonction aussi de vos habitudes de vie. Si vous savez que le matin vous l’amenez jouer, à ce moment-là, je vous encourage à le nourrir que le soir.

Comme ça, il sort le matin, il joue, il se dépense, il rentre. Le soir un pipi, un caca, vous lui donnez à manger et il est plus au calme. À mon avis, les risques sont réduits. Pour finir sur le retournement d’estomac, sachez que malgré ce que l’on peut lire sur les races extrêmement à risque comme le dogue allemand, par exemple, il existe aussi une opération. Une opération préventive pour que justement ça ne puisse pas se produire. Qu’il ne puisse pas y avoir de torsion/dilatation de l’estomac.

Je pense que la question peut se poser et en tout cas, moi, je vous invite à en parler avec votre vétérinaire parce que c’est vraiment lui qui va être à même de vous renseigner là-dessus, de vous conseiller. Mais c’est important, moi j’avais envie de vous en parler pour que vous sachiez tout ça et qu’ensuite vous puissiez aller chez votre vétérinaire et en parler avec lui et échanger.

Parce que c’est vraiment lui, le professionnel de santé qui va pouvoir vous dire on fait ça, on fait ci, on met ça en place et là c’est vraiment son job. Moi, je suis vraiment là pour vous ouvrir l’esprit. Ma mission c’est de vous dire : attention, ça existe il y a beaucoup de personnes qui ont des chiens qui ne savent même pas ce que c’est et ce n’est pas de leur faute. C’est pour ça que je vous en parle aujourd’hui.

Le retournement d’estomac, les signes qui ne trompent pas

Si jamais votre chien venait à faire un retournement de l’estomac, voici les symptômes les plus courants qu’il pourrait avoir :

  • Il pourrait avoir un changement soudain de comportement. Par exemple, il pourrait être soit extrêmement agité, soit au contraire prostré, et ne plus bouger du tout. C’est donc là que c’est vraiment important de connaître son chien pour pouvoir le remarquer.
  • Il peut vous donner l’impression d’être anxieux, de ne pas réussir à se poser. Il peut être un peu frénétique dans tout ce qui va faire.
  • Le chien peut aussi gémir
  • Il peut aussi saliver et il peut y avoir de la mousse blanche qui va sortir de sa bouche
  • votre animal peut faire énormément d’efforts pour essayer de régurgiter donc de vomir sans jamais y arriver
  • Il peut se mettre haleter très vite. En gros, il va respirer de façon frénétique sans jamais réussir à se calmer.
  • Vous allez voir votre chien qui devient faible, qui a du mal à tenir sur ses pattes

Bref, tous ces symptômes peuvent soit arriver de façon indépendante, soit arriver en même temps. Il peut aussi en avoir d’autres, ce n’est pas une science exacte. Maintenant à chaque fois que vous voyez ça, c’est vétérinaire direct. C’est le professionnel de santé qui est le mieux placé pour vous renseigner là-dessus. Là, pour le coup moi je sers simplement à vous parler d’un souci. Je vous explique ce qu’il peut se passer. Mais on prend contact avec son vétérinaire si on veut des infos médicales et on n’hésite pas surtout à parler avec son vétérinaire. C’est vrai que souvent, vous ne parlez pas assez avec lui, vous ne lui posez pas cette question. Vous devriez parler avec lui, dialoguer et ne vous inquiétez pas, normalement, il ne mord pas.