Le Saint Bernard

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit dog. Aujourd’hui, je vous présente le Saint-Bernard.

Alors lui, on peut dire que c’est un veinard. Il a une super image, et malgré ça, il n’est pas tombé dans l’effet de mode et n’a pas trop été dénaturé. Premier danger quand vous récupérez un Saint-Bernard, c’est de se baser seulement sur son côté mignon. Néanmoins, si vous voulez un jour récupérer un Saint-Bernard qui va pouvoir vivre heureux avec vous, vous êtes dans l’obligation de l’éduquer et lui offrir un cadre de vie clair et net.

Les caractéristiques du Saint-Bernard

Surtout, pas de brutalité, et vous devez lui indiquer ce qu’il a le droit de faire et ce qu’il n’a pas le droit de faire. En plus, quand on a un chien qui va peser à l’âge adulte un bon 70 ou 80 kilos, je vous conseille de commencer à lui apprendre la marche en laisse dès son plus jeune âge. Le Saint-Bernard est un chien très intelligent qui est capable d’apprendre énormément de mots et de choses. Néanmoins, attention, on est sur un chien qui a besoin de comprendre pourquoi il fait les choses. Sinon il peut rechigner un petit peu.

On fait attention à bien éduquer son chiot. En effet, la période de socialisation est indispensable, il ne faut pas la rater. Quand vous le récupérez à deux mois, sortez-le, imprégnez-le du monde extérieur. Faites-lui découvrir des choses. Si vous ne faites pas ça, vous allez avoir des soucis avec votre Saint-Bernard. Un Saint-Bernard qui est peureux peut devenir dangereux. On s’en méfie. Pour que vous soyez averti, sachez qu’un Saint-Bernard fâché, c’est agaçant. Le Saint-Bernard a aussi une croissance qui est extrêmement longue. Attention si vous lui faites faire des sports trop explosifs. Si vous le faites passer de 0 à 100 quand vous lui jetez une balle, tout ce que vous allez gagner c’est des problèmes de santé pour le chien.

Néanmoins, ne faites pas l’erreur de ne pas le sortir quand il est petit, ne faites pas l’erreur de ne pas partir en balade. Vous devez vous promener et vous balader. Vous devez aussi vous adapter au chiot que vous allez récupérer. Si vous partez une demi-heure en balade et que vous voyez qu’il se couche sur le chemin parce qu’il est épuisé, le lendemain, ne faites que 25 minutes de balade, ça reste du bon sens. Je vous dis souvent que quand on veut le plus gros du quartier, c’est dangereux, là pour le Saint-Bernard, attention à ne pas récupérer le plus gros de la montagne. À vouloir le plus gros, tout ce que vous allez gagner, c’est d’avoir le chien qui va mourir le plus vite.

Ce sont des chiens qui ont une endurance qui est très élevée par rapport aux autres chiens de taille géante, et de taille aussi imposante qu’eux. Maintenant, ce ne sont pas des chiens adaptés aux marathons. Néanmoins, à l’âge adulte, si vous voulez partir sur de grandes randonnées, vous pouvez le faire. Attention à faire suffisamment de pauses. Restez à l’écoute de votre chien et ne faites pas n’importe quoi.

Une légende ancrée dans les mémoire

Pour la petite histoire, vous savez, le Saint-Bernard est souvent représenté avec un petit tonneau au garrot. Vous êtes plein à vous demander ce qu’il y avait dans ce tonneau, et surtout, s’il a déjà existé. Il y a plein de versions différentes. En effet, je pense que dans chaque auberge où vous allez demander, il y aura une histoire différente sur le Saint-Bernard. Maintenant, il y en a une qui disait qu’il y avait de l’eau-de-vie, ou même du whisky. Cet alcool, favoriserait la circulation du sang des gens qu’il retrouvait perdus en montagne. La vérité, c’est qu’à mon avis, ça n’aurait pas été pratique pour son flair que d’avoir une odeur aussi forte sous le museau. Donc je pense que c’est faux.

Maintenant, j’aime beaucoup cette histoire. Dans ces cas-là, et comme ça ne fait de mal à personne, si vous avez envie de raconter cette légende, moi, ça ne me dérange pas. Au contraire, ça m’amuse.

Le Saint-Bernard est un parfait chien de famille, mais c’est également un très bon chien de garde. Maintenant, on ne prend pas un Saint-Bernard pour le laisser dehors. En plus, on ne peut pas le couper de sa famille, le faire garder la maison et espérer qu’il va rester stable intellectuellement. En effet, vous devez impérativement faire vivre votre Saint-Bernard au sein de votre foyer. Il a besoin de ses maîtres, il a besoin de vivre avec eux, il a besoin de partager des choses. Toutefois, il ne faut pas oublier que c’est aussi un très bon chien de garde.

C’est aussi le chien de famille par excellence. Il peut être très doux avec les enfants. On fera juste attention, avec les personnes âgées, la marche en laisse peut être un peu compliquée. Surtout quand vous vous y prenez un peu tard. Il a un gabarit assez impressionnant. Quand il joue, il ne fait pas toujours attention.

Enfin, l’espérance de vie du Saint-Bernard, c’est en moyenne entre 9 et 10 ans. Toutefois, vous pouvez avoir des spécimens qui vivent un peu plus longtemps. Néanmoins, d’autres meurent bien avant. Vous devez faire attention quand vous choisissez un élevage. Celui-ci doit être de qualité et les dépistages doivent être faits sur les chiens. C’est très important de faire attention à ça. Ensuite, beaucoup de Saint-Bernard ont 10 à 15 kilos de trop et ça se ressent sur le cœur et les articulations. Il y en a malheureusement énormément qui meurent de crise cardiaque. Maintenant, on va aller voir une passionnée de la race, on va aller voir Karine.

L’interview de Karine

Esprit dog : Première question, pourquoi ce chien ?

Karine : C’est un rêve depuis toute petite. Je voulais un chien de grande race et c’est exactement ce que je voulais.

Esprit dog : Combien ça coûte de nourrir un chien aussi énorme que ça ?

Karine : Moi, ça me coûte environ 70 euros par mois. Il est à la croquette.

Esprit dog : Est-ce que tu as eu des difficultés dans son éducation ?

Karine : Pas du tout, je m’y suis pris très tôt parce que justement, je ne voulais pas en avoir. J’ai commencé dès 3 mois, ça a été super facile.

Esprit dog : La marche en laisse tu l’as commencée tôt ou pas ?

Karine : J’ai commencé tout de suite. Il n’y a pas de secret, plus on commence tôt, plus c’est simple. Maintenant, même ma fille de 4 ans le prend sans problèmes.

Esprit dog : Tu pourrais nous parler un peu de toutes les maladies qui peuvent toucher le Saint-Bernard ?

Karine : Déjà la dysplasie de la hanche et du coude. Ils peuvent être cardiaques, c’est une tare génétique qui se transmet donc attention à bien se renseigner sur l’éleveur.

Esprit dog : S’il ne fait pas de test, on s’en va ?

Karine : Oui ! Il faut absolument qu’il y ait les tests de fait.

Esprit dog : Il y a souvent aussi la troisième paupière qui ressort si je ne dis pas de bêtise.

Karine : Sur lui, je n’ai pas eu de soucis, sur ses parents non plus.

Esprit dog : Quand ça arrive, il y a une petite opération bénigne. Ce n’est pas quelque chose d’incroyable. Le Saint-Bernard est aussi beaucoup touché par la dilatation/torsion de l’estomac ?

Karine : Oui ! Beaucoup. Nous, on lui donne sa ration en deux fois. Qu’il reste au calme quand il a mangé, il ne court pas, il ne fait pas de balade.

Esprit dog : On est d’accord que pour la dilatation de l’estomac, quelque chose de dangereux, c’est l’eau aussi ?

Karine : Oui, s’il boit beaucoup, ça peut faire les mêmes dégâts.

Esprit dog : Tu fais beaucoup d’activités avec lui ?

Karine : Oui, on va beaucoup marcher, faire beaucoup de balades. Il adore. Il aime jouer avec ses copains, il est très actif.

Esprit dog : Tu arrives à le détacher ?

Karine : Sans problèmes. C’est ce que je voulais depuis le départ.

Esprit dog : Avec les congénères, comment ça se passe ?

Karine : Il est super sociable, il n’y a aucun souci. Il peut croiser 50 chiens, il ne va même pas les remarquer.

Esprit dog : Toi, tu as commencé la socialisation dès que tu l’as eu. C’est aussi pour ça que ça se passe bien. Tu conseillerais ce chien à quel type de famille ?

Karine : Une famille qui a du temps à lui consacrer. Des gens qui peuvent suivre son éducation. Maintenant, si c’est pour le laisser dans le jardin, ce n’est pas la peine. On peut faire des randonnées d’autres activités pour qu’il s’épanouisse.

Esprit dog : On peut aussi avoir des enfants ?

Karine : Oui, sans problème. C’est vraiment idéal pour les enfants.

Esprit dog : Le plus important, ce n’est pas le choix de la famille, mais c’est surtout ce qu’ils vont faire. S’ils vont respecter ou non le chien, s’ils vont respecter ses besoins et lui offrir un cadre d’éducation. Il s’éduque très bien, mais il faut faire la démarche de l’éduquer.

Karine : Il faut s’investir un peu, prendre du temps et l’éduquer. C’est important de faire la démarche de l’éducation. Ne serait-ce que pour se promener en toute tranquillité.

Esprit dog : Par expérience, on peut aussi tomber sur des Saint-Bernard qui n’ont pas eu ce niveau d’éducation et de socialisation, et qui ont été livré à eux même. Et dans ces cas-là, on peut avoir des Saint-Bernard avec des sales caractères. Parfois, on a des Saint-Bernard réactifs aux humains ou aux congénères. Il faut faire attention. Les gens quand ils te voient dans la rue avec lui qu’est-ce qu’ils font ?

Karine : Tout de suite, ils viennent vers nous. Ils font souvent le rapprochement avec Beethoven.

Esprit dog : À chaque fois que je pose cette question, les gens me disent que les passants changent de trottoir. Là, c’est tout le contraire. C’est vrai que ce chien à beaucoup de chance. Beethoven, notamment, a fait beaucoup de bien à la race, mais il aurait pu aussi faire beaucoup de mal. Heureusement, il n’est pas tombé dans l’effet de mode. C’est ce qui l’a sauvé et c’est ce qui facilite un peu la vie des propriétaires de Saint-Bernard. Tout le monde le trouve sympa, tout le monde pense que c’est gentil et ils ont raison.

Karine : C’est un peu grâce à ce film que j’ai pris ce chien. C’est malheureux à dire, mais c’est vrai.

Esprit dog : Écoute, ça a été un plaisir de passer ce moment avec toi. Tu as un très joli chien. Continue à t’amuser avec lui. À la prochaine !

Le Saint Bernard