Le Shiba Inu

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit dog. Aujourd’hui, je vous présente le Shiba Inu.

Le Shiba Inu est un chien qu’on dit primitif. Alors, qu’est-ce que veut dire primitif ? Un chien primitif est un chien qui a très peu été modifié par l’homme. Il a donc des instincts naturels qui sont beaucoup plus présents que ceux d’autres chiens extrêmement modifiés. Une fois que l’on a dit ça, vous pouvez vous rendre compte que le mot primitif ne doit pas être associé à des idées négatives. Souvent, quand vous entendez primitifs, vous pensez tout de suite que c’est un chien qui sera peureux, agressif avec ses congénères, très compliqué à éduquer. Quand vous lisez une fiche de race sur le Shiba, on a l’impression que vous allez devoir vous occuper d’un lion. C’est absolument faux !

À chaque fois que vous lisez ça et que vous récupérez un Shiba Inu, vous vous mettez en tête qu’il va être comme ça. Donc, vous commettez une demi-tonne d’erreur en éducation parce que vous vous êtes mis ces choses en tête. On vous explique que le chien Shiba est très compliqué à éduquer. C’est complètement faux ! Sauf que, si vous partez de ce principe-là, votre Shiba vous allez le laisser faire ce qu’il veut en vous disant : de toute façon c’est normal, il est comme ça, on ne peut rien y faire.

En fait, c’est vous qui le rendez comme ça et vous ne vous en rendez pas compte en commettant des micros erreurs quotidiennes. N’ayez pas d’à priori quand vous prenez un chien. Prenez un chien pour vivre une histoire avec lui, et cette histoire elle sera de toute façon unique. Vous prenez dix Shiba Inu, et aucun n’aura la même vie ou la même histoire. Ils n’auront pas non plus la même capacité à comprendre et apprendre leur environnement.

Le Shiba est un chien très curieux, mais qui peut aussi se montrer peureux s’il n’a pas été assez socialisé, s’il n’a pas vu assez de choses différentes en étant petit. Et sur ce point, il faut faire attention. Quand vous récupérez un petit Shiba Inu de deux ou trois mois, et que vous allez commencer à lui faire découvrir le monde, allez-y progressivement. En effet, c’est un chien qui n’est pas brut de décoffrage. Si vous l’emmenez en centre-ville ou dans un lieu où vous retrouverez entouré d’énormément de monde, cela va le marquer intellectuellement. Vous allez devoir y aller de façon très progressive.

Présentation du Shiba Inu

Le Shiba est un chien qui va avoir besoin d’un maître avec lequel il pourra partager des choses. Il va devoir faire confiance à son humain. Oubliez tout de suite le fait d’avoir un chien un petit peu robotisé, auquel vous apprendrez 150 ordres. De plus, n’espérez pas de lui qui les exécute sans comprendre ce qu’il fait. Le Shiba a besoin de comprendre et de vous faire confiance. S’il vous fait confiance, vous allez pouvoir avancer avec lui. Une fois qu’il fait confiance à son humain, il sera enclin à vous écouter. En effet, il vous verra comme une référence, un leader. Ainsi, si le chien rencontre une situation compliquée, il pourra se tourner vers vous.

Si vous vivez des moments où il ne vous fait pas confiance, le Shiba s’enfuira et fuguera. Il y a énormément de fugues de Shiba qui sont liées un moment de peur. Concernant la relation avec ses congénères, il est comme tous les autres chiens. Certains mâles peuvent avoir des problèmes avec d’autres mâles. Maintenant, ça ne touche pas que le Shiba Inu de ne pas s’entendre avec tout le monde. Néanmoins, s’ils ont été correctement socialisés, vous pouvez avoir des Shiba qui sont de merveilleux compagnons de jeu avec d’autres congénères. Ce n’est pas parce qu’ils sont primitifs qu’ils sont automatiquement agressifs envers leurs congénères. C’est un raccourci que l’on essaie de vous faire prendre, et c’est vraiment dommage.

Attention, le Shiba est un chien qui arrive à la mode. Cela fait quatre ou cinq ans qu’il est sur le devant de la scène. Prenez ce chien pour ce qu’il est, acceptez également ses défauts et sa façon d’être. Quand on récupère un chien, on doit accepter ce qu’il est. Le Shiba est un chien indépendant, si vous préférez un chien qui soit pot de colle, ne prenez tout simplement pas un Shiba. Cette particularité n’est pas un défaut de la race. Ce n’est en aucun cas un problème ou une tare spécifique à ce chien, c’est dans sa nature et il faut l’accepter.

Les autres caractéristiques du Shiba

Côté éducation, il n’y a pas de fatalité. Si vous laissez votre Shiba faire ce qu’il veut, il fera absolument tout ce qu’il veut. Si par exemple, vous lui offrez la possibilité d’être têtu puisque vous vous êtes mis en tête que c’était un chien têtu, il le deviendra. Tout cela à cause de vos erreurs d’éducation. On en parle rarement, mais c’est un chien qui est très sportif.

Il va adorer courir, faire du vélo ou aller se promener avec son maître. En plus d’une dépense intellectuelle, c’est un chien qui a besoin de se dépenser physiquement. Le Shiba peut faire entre 6 et 10 kilos. Il faut énormément contrôler son poids pour ne pas qu’il devienne obèse. En effet, de plus en plus de Shiba dépassent les 10 kg, ce qui devient un problème de santé par la suite. C’est un chien à brosser une fois par semaine, et surtout deux fois par an pendant les périodes de mue. Il a tendance à perdre énormément de poils.

Enfin, le Shiba est un chien qui est touché par très peu de tares génétiques. C’est un chien rustique et très solide. L’espérance de vie du Shiba Inu va être entre 12 et 15 ans. Néanmoins, de nombreux chiens de cette race vivent bien plus longtemps. L’important est de bien s’en occuper, lui faire faire du sport, lui donner une alimentation de qualité. Maintenant, on va aller voir un passionné de la race, on va aller voir Maxime.

L’interview de Maxime

Esprit dog : Première question, pourquoi tu as choisi ce chien-là ?

Maxime : Ce chien est de taille idéale et de poids idéal et malgré tout ce que j’ai pu lire, c’est un chien très sociable. Je suis assez content de cette race.

Esprit dog : Si tu devais lui trouver trois qualités, qu’est-ce que ce serait ?

Maxime : Il est fidèle. Il est drôle malgré lui parce que c’est un chien qui sourit et qui parle. Il est aussi énormément affectueux.

Esprit dog : Est-ce que tu as des problèmes avec les congénères ?

Maxime : Non, c’est très rare. C’est très rare étant donné que je l’ai sociabilisé dès le début avec tous les autres chiens. S’il ne sent pas un chien, il va grogner et s’en aller. Il n’est pas pour la bagarre.

Esprit dog : Tu conseillerais ce chien à quels types de personnes ?

Maxime : Je le conseille pour les amoureux des chiens. Ce n’est pas un chien de cirque même si on le voit beaucoup sur Internet. C’est un chien à la mode. Il faut également que le maître aime jouer, sortir et courir.

Esprit dog : C’est vrai qu’on voit beaucoup de gros Shiba.

Maxime : Oui, on en voit beaucoup, on en voit énormément. C’est mignon quand c’est gros, mais seulement sur les photos. Un Shiba obèse va développer beaucoup de problèmes de santé. Donc c’est important d’être amoureux des chiens et attentif à son animal.

Esprit dog : Je précise quand même que l’on se trouve dans un parc où les chiens doivent être attachés, et comme nous sommes des gens civilisés, on le tient en laisse. Ceux qui nous suivent, ne paniquez pas, la laisse enrouleuse, il va la jeter dès qu’on a fini. Niveau toilettage, comment ça se passe ?

Maxime : C’est une catastrophe. Il perd ses poils, c’est affreux. Dans l’appart, c’est un bordel. Il y en a partout, j’en suis à mon deuxième aspirateur. Que vous le brossiez une heure, deux heures ou trois heures, on retirera toujours la même couche de poils, tout le temps.

Esprit dog : Vous avez compris, n’en achetez pas. C’est de la merde comme chien. Un moment donné, quand vous prenez un Shiba Inu, vous savez que vous allez brosser. Maintenant, si vous ne l’acceptez pas parce que le chien va perdre ses poils, il n’y a qu’une seule solution, n’en achetez pas.

Maxime : C’est un défaut, mais comparé à d’autres chiens, il ne bave pas, ne met pas de croquettes partout quand il mange et ne met pas d’eau partout quand il boit.

Esprit dog : Qu’est-ce que disent les gens quand ils te voient dans la rue avec lui ?

Maxime : Les jeunes font référence au chien de Squeezie, les plus âgées le prennent pour un renard. Je ne sais pas vraiment ce que j’ai en fait. Mais sinon, ils vont naturellement vers lui parce qu’il a une tête marrante.

Esprit dog : Est-ce que ça peut te desservir que les gens arrivent sur ton chien pour le caresser ? Même s’il n’est pas méchant et ne va pas attaquer, il aimerait peut-être qu’on le laisse marcher tranquillement.

Maxime : Les gens, il les évite puisqu’il sait instinctivement que ces derniers vont aller le voir pour le caresser.

Esprit dog : Ça, il faut vraiment que les gens fassent attention. Un moment donné, c’est mignon, c’est tout ce que vous voulez comme n’importe quel chien mignon. Sauf que quand il est en laisse, et que vous ne connaissez pas l’animal, essayez au moins de prendre le temps avant de foncer sur le chien pour le toucher. Vous allez engendrer des troubles sur le chien qui vont être très pénalisants quand celui-ci va devenir adulte. Tu le sors combien de temps par jour ?

Maxime : Je le sors cinq fois par jour, 25 minutes à chaque fois. Il peut également très bien rester tout seul. Au tout début, je suis parti deux semaines en vacances. Pendant ces deux semaines de vacances, je me suis occupé de lui pour qu’il apprenne à faire ses besoins dans l’herbe. Et après j’ai dû le laisser seul sur des périodes de huit heures pendant un ou deux mois. Comme j’étais un peu paniqué, j’ai acheté une caméra pour vérifier si le chien allait bien. Mais lui, plutôt que de faire des bêtises, il passe son temps à dormir. Aujourd’hui, j’évite de le laisser autant de temps tout seul, mais ça m’arrive encore par souci professionnel.

Esprit dog : Quand il devait rester huit heures tout seul, tu faisais quoi ? Tu le sortais avant de partir, ou en rentrant ?

Maxime : J’essayais de le sortir assez longtemps pour qu’il se dépense, pour bien le fatiguer. Quand je rentrais, je restais un peu avec lui dehors pour qu’il puisse jouer et se dépenser. Je ne suis pas non plus le mec qui va aller courir avec son chien parce que déjà je ne cours pas, mais je fais en sorte qu’il s’amuse. Qu’il puisse s’amuser et se dépenser dans des endroits nouveaux. Ça l’aide à renifler un peu partout et à le fatiguer rapidement.

Esprit dog : Est-ce que tu regrettes de l’avoir pris ?

Maxime : Pas du tout, sinon je l’aurais mis dans un congèle, comme beaucoup le font. Il a ses défauts, mais ça ne l’empêche pas de vivre, ni lui ni moi. Tant qu’il est heureux, je suis heureux.

Esprit dog : Et bien écoute, c’est un plaisir en tout cas. Tu as un très beau chien, continue à t’amuser avec lui et à la prochaine !

Le Shiba Inu