Le Spitz allemand nain, un petit chien vif et intelligent

Spitz allemand nain
  • GabaritPetit
  • Espérance de vieDe 12 à 16 ans
  • Type de poilsLong
  • Taille MâleDe 18 à 24 cm
  • Taille FemelleDe 18 à 24 cm
  • Poids MâleDe 2 à 20 kg
  • Poids FemelleDe 2 à 20 kg
  • Couleur(s) de robeMarron, blanc, noir, gris ombré, orange, autre couleur

Le Spitz allemand et plus spécifiquement le Spitz Nain appelé aussi Loulou de Poméranie est un chien dont les qualités sont rarement exploitées.

C’est pourtant un chien de compagnie très intelligent quand il est stimulé par sa famille et son maître et qui a une grande capacité d’adaptation. Tony, éducateur et comportementaliste d’Esprit Dog nous explique en quoi ce n’est pas un chien « sac à main » avec Justine, passionnée de la race et propriétaire d’un Loulou de Poméranie.

Il existe cinq types de Spitz allemand et parmi eux, il y a le Spitz nain dit aussi Loulou de Poméranie (les quatre autres sont le Spitz-Loup, le Spitz moyen, le Grand Spitz et le petit Spitz). Le Spitz nain est le plus répandu. C’est celui que tout le monde trouve mignon. Il a une histoire particulière et moins précise que les autres spitz allemands.

CTA formation ESPRIT DOG Chiot

Formation Esprit Dog Chiot

Vous allez être (ou êtes déjà) l'heureux propriétaire d'un Spitz allemand nain ?
Cette formation est faite pour vous !

Découvrir

À l’origine, c’était un chien très utilisé par les concierges dans les immeubles. Son travail était d’alerter à chaque fois qu’une personne entrait dans le bâtiment.

« C’est un travail qui a nuit à son image car on en a fait une race qui gueule tout temps, qui gueule pour un oui ou pour un non. Ça a d’ailleurs été un chien d’alarme exceptionnel. » explique Tony.

Mais dans la réalité, il faut faire attention à ne pas trop développer ce type de comportement. Il faut veiller, au niveau de l’éducation, à mettre des choses en place pour que le Spitz puisse vivre correctement.

Le Spitz allemand nain, c’est un petit chien qui s’adapte

Le Spitz est adorable surtout avec son humain.

« C’est un chien pour tout le monde. Il est hyper proche de son maître et tant qu’il est avec lui, il est bien. » explique Justine, propriétaire d’Oggy. Un chien qui lui apporte beaucoup de bonheur notamment grâce à sa capacité d’adaptation et le fait qu’il soit très connecté avec ses maîtres.

C’est un chien qui a besoin :

  • d’être stimulé,
  • de se dépenser,
  • de beaucoup jouer.

Ce sont des chiens qui sont toujours partants pour tout. Il lui faut donc un propriétaire qui a envie d’avoir des interactions avec son chien. Il peut également être un chien de compagnie pour :

« J’ai vu que c’étaient des chiens qui étaient hyper vifs, qu’on peut emmener partout. Je voyage pas mal donc j’avais besoin d’un chien que je pouvais emmener avec moi, soit dans le train, en voiture, en avion si besoin… La plage, la montagne. Je voulais un chien que je pouvais avoir tout le temps avec moi, et qui pouvait tout faire avec moi, du coup je me suis tournée vers cette race. Ça a été vraiment le coup de cœur, une race qui me correspondait » nous confie Justine.

Le Spitz allemand est un chien qui s’adapte en toutes circonstances. Tant qu’il est avec son maître, il est heureux et joyeux.

Le Spitz allemand nain est-il hargneux et aboyeur ?

Le Spitz est petit. Il voit donc le monde d’en bas. Tout lui parait grand autour de lui. C’est une des raisons qui le pousse à crier pour intimider.

« Il crie beaucoup et ça donne l’impression qu’ils sont toujours hargneux parce qu’ils pensent que c’est le seul moyen d’impressionner plutôt que d’avoir un contact direct », explique Tony.

Psssst...!

Profitez de 10 € de réduction sur nos formations Chiot et Family grâce au code SPITZALLEMANDNAIN10

Découvrir

Attention ! Cette promotion n'est disponible que jusqu'au 1er Juin

Justine nous dit que ce n’est pas le cas avec le sien, même si ceux sont des chiens qui ont beaucoup tendance à aboyer. Ça peut être pénible pour certaines personnes d’avoir un chien qui aboie énormément. C’est un peu obstiné mais elle pense que ça dépend de l’éducation. Mais ils ont un peu la tête dure.

Et puis il y a le phénomène du chien qui est très rarement détaché.

Résultat, quand le propriétaire tient son chien en laisse, l’animal se sent tout puissant et peut paraitre hargneux. Mais lorsqu’il est détaché, le chien s’écrase le plus souvent.

C’est pour ces raisons qu’il est important de le sortir en longe, de lui faire découvrir le monde. Il faut lui expliquer que le monde n’est pas dangereux même s’il est tout petit et qu’il n’y a pas de prédateurs pour lui.

« Parce que vous êtes avec lui, et que dans le monde des humains, personne ne lui fera du mal, aussi bien les chiens qu’il rencontrera que les différents humains. » détaille Tony.

Il faut rassurer son chien, il faut lui expliquer surtout pour un petit chien comme le Spitz.

Le Spitz allemand nain : un petit chien intelligent

Le Loulou de Poméranie est un chien vif, nerveux, pétillant, intelligent et attachant.

Mais, à cause de sa petite taille peu impressionnante, il est parfois considéré comme un chien d’appartement ou de sac à main. Il est souvent sous-stimulé et peu éduqué.

« C’est quand même dommage d’en faire un chien con comme la lune alors qu’il a un vrai potentiel éducatif. » dit Tony, éducateur et comportementaliste canin.

Intelligent avec des qualités souvent inexploitées

Comme ce chien est petit et mignon, les propriétaires se permettent certaines choses :

  • On ne lui fait jamais rien faire.
  • On ne lui apprend jamais rien.
  • C’est celui qu’on porte tout le temps.
  • Celui à qui on laisse tout faire.

Il faut faire attention, parce qu’à mesure qu’on avance dans cette voie-là, on fixe des comportements et des caractères. En effet, en agissant ainsi, des lignées entières vont se retrouver un peu abruties et dures dans la tête.

En réalité, cette race a un vrai potentiel de développement. Le propriétaire doit donc veiller à l’éduquer et à le faire évoluer. Si le propriétaire ne fait pas l’éducation de son chien, ou ne le stimule pas intellectuellement, il risque d’en faire un chien stupide.

Un chien qui a besoin de liberté pour s’épanouir intellectuellement

Parfois, les maîtres de ces petits animaux ne laissent pas vivre leur petit chien comme un chien normal.

« N’oubliez pas qu’il a 4 pattes et il aimerait bien pouvoir vivre comme un chien… Avoir le droit de marcher c’est avoir le droit aussi d’avoir de la liberté. Il a besoin de sortir en extérieur » explique Tony.

Petit chien ne veut pas dire chien qu’on porte tout le temps. Le propriétaire doit sortir son Spitz en totale liberté, ou avec une longe. Il a besoin d’aller dans les parcs et de renifler.

Ne les traitez pas comme des sacs à main. Ce sont des chiens. Ils marchent, courent, jouent. Laissez-les être sociables, jouer avec les autres chiens. Laissez-les vivre leur vie de chien !

Justine, pour exemple, promène son chien Oggy détaché et le laisse aller vers les autres chiens quand il veut.

Le Spitz allemand nain : un chien qui apprend vite

Comme il est vif et intelligent, on peut apprendre de nombreuses choses à ce chien.

CTA formation ESPRIT DOG Family

Formation Esprit Dog Family

Votre Spitz allemand nain est adulte et vous souhaitez parfaire son éducation ou tout simplement partager plus avec lui ?

Découvrir

Outre les apprentissages classiques dans l’éducation comme assis, pas bouger, coucher… On peut aussi lui apprendre à retenir des chemins. C’est le cas de Justine :

« Quand je lui dis, on va à la boucherie, il y va, il n’a pas besoin de moi. Il connaît pas mal d’endroits où il n’a pas besoin de moi pour y aller. » s’amuse-t-elle.

Justine apprend aussi à son chien la solitude en le prévenant quand elle part au travail.

« Je lui dis que je vais au travail pour pas qu’il aboie toute la journée. Dans ces cas-là, il sait et il se rend dans la chambre, il attend et je pars. Mais si je pars sans rien dire, c’est catastrophique. » explique-t-elle.

Une technique que Tony trouve intéressante. Si certains préconisent de ne pas en faire un événement, ici, expliquer au chien qu’on s’absente et qu’on va revenir semble être la bonne solution.

« Quand tu rentres, il faut lui faire la fête parce qu’on veut un chien heureux et pas anxieux. » dit Tony. Rester neutre et ne pas créer d’événement est donc une technique qui peut avoir ses limites et rendre le chien plus anxieux qu’heureux à l’idée d’être seul.

Un chien qui peut piéger son humain

Cette race est très intelligente. Le Spitz sait ce qu’il veut et ce qu’il ne veut pas. Et le maître se fait souvent piéger.

« Comme c’est tout petit, on est tous un peu gaga de ce qu’il fait. Par exemple, on peut se retrouver avec un Spitz qui va vous dire « je ne veux pas manger, je refuse les croquettes » et là forcément on va faire la cuisine.

Selon Tony, c’est le début d’une négociation avec le chien. Et quand le maître cède, c’est aussi le chien qui gagne. Une fois que l’animal obtient ce genre de victoire, le Spitz Allemand va tenter d’obtenir d’autres victoires. Il va essayer de faire céder son humain sur tout.

Il peut alors :

  • devenir compliqué en rappel,
  • se mettre à ne plus écouter.

Ces petits animaux peuvent tout à fait être bien éduqués mais ils peuvent aussi se transformer en petits tyrans à la maison parce qu’on leur à laisser la place de s’imposer.

Un chien pas sportif : un cliché !

On voit très peu le Spitz Nain en sport.

Il y a des a priori qui disent qu’il ne serait :

  • ni endurant,
  • pas capable de marcher,
  • ni de courir et qu’il se fatigue très vite…

C’est pour ça, qu’on le verrait rarement dans les sports canins et toutes activités extérieures. C’est une erreur !

« On est sur un chien endurant capable de faire des activités et qui est capable de prendre du plaisir à faire ces activités » précise Tony, qui tente de briser les clichés sur ce chien trop considéré comme un sac à main.

Le maître doit pouvoir pratiquer différentes activités avec son Spitz sans se priver.

« Je ne suis pas très sportive donc forcément il ne l’est pas non plus. Mais il serait prêt à tout faire si ça me faisait plaisir de le faire. Par exemple, se baigner il aime bien, quand on part en vacances on se baigne, on fait de longues promenades et c’est un chien qui suit très bien. » complète Justine.

L’entretien du Spitz allemand nain

Avec son poil long, ce Spitz nécessite un brossage régulier de son pelage sinon le chien va avoir des nœuds et cela peut devenir insupportable pour lui.

« Moi personnellement, je ne le fais pas. Donc c’est toilettage tous les mois sinon on ne s’en sort pas. » tient à signaler Justine à propos de cette race. Certains toiletteurs sont obligés de raser des Spitz nains quand ils n’ont pas été entretenus ou brossés pendant plus d’un an, le démêlage étant devenu impossible.

Mais attention, raser un Spitz n’est pas sans conséquences. Cela peut provoquer de l’alopécie (perte de poils sur le corps) c’est donc à éviter. Très tôt, il faut le brosser ou l’emmener très régulièrement chez le toiletteur.

La santé du Spitz Poméranien

Ce petit chien peut être touché par certaines maladies.

Il y a l’alopécie, cette perte de poils sur le corps. Cela touche les animaux dont le pelage a été tondu mais cela peut également être lié au stress ou à l’anxiété.

C’est un chien qui est aussi prédisposé à avoir des problèmes de thyroïde. Ils peuvent aussi engendrer de l’alopécie.

Le Spitz nain peut aussi être victime de l’éternuement inversé (difficulté respiratoire passagère souvent bénigne qui donne l’impression que le chien s’asphyxie). Cela arrive quand ils sont excités, parfois sans raison, mais ils le font beaucoup.

Justine n’avait pas été prévenue de l’éternuement inversé. La première fois que son chien l’a fait, elle a cru qu’il allait mourir. Elle s’est mise à pleurer, elle était au bout du rouleau.

Une nouvelle variété de Spitz allemand

Il y a une variété qui est en train de naître, surtout aux États-Unis pour que le Spitz ait un museau de plus en plus large.

« Vous savez normalement ça doit partir en pic… là ça part de plus en plus large. » explique Tony.

Les différents clubs de races ont alerté sur le sujet car ces Spitz nains peuvent se retrouver avec des problèmes respiratoires. Il doit donc rester dans le standard pour ne pas avoir de soucis de santé.

Un des problèmes chez les spitz allemands est la production spécifique en fonction de la demande pour des chiens qui ne rentrent plus dans les standards.

« Ces chiens-là sont principalement chez des gens qui n’ont pas forcément à la base d’affinités avec les chiens mais qui ont surtout un coup de cœur pour une boule de poils. De nombreuses stars ont pris cette race de chien. Il est devenu un chien fashion, à la mode avec des demandes comme « je le veux un peu plus grand, un peu plus petit et je veux la tête un plus comme ça, et les oreilles comme ci » s’agace Tony.

Tous ces changements peuvent apporter des problèmes de santé au chien. Il faut donc être vigilant.

L’anecdote sur le Spitz Nain pour briller en société

Pour la petite histoire, quand le Titanic a coulé, trois chiens ont été sauvés… Sur les trois chiens, il y avait deux Spitz nain ! Une anecdote que Tony adore raconter.

Quelle est l’origine du Spitz allemand ?

Comme son nom l’indique, le Spitz allemand est originaire d’Allemagne.

Il s’agit de la race la plus ancienne d’Europe centrale. Le Spitz nain ou Spitz poméranien est le plus petit des trois différents types de Spitz allemand. Il serait le descendant du chien des tourbières.

Il a d’abord été utilisé comme chien de garde, notamment comme un chien d’alerte, ce qui explique son instinct d’aboiement.

Comment socialiser un Spitz allemand ?

La socialisation du Spitz nain doit se faire dès les premiers mois, mais sans précipitation.

Il doit comprendre que ni les chiens ni les hommes qu’il rencontrera ne lui feront de mal. Pour cela, son maître doit lui offrir des sorties en extérieurs, idéalement en longe, afin qu’il puisse développer ses sens.

Bien socialiser votre Spitz nain est indispensable pour avoir un chien stable, équilibré et qui n’aboie pas sur tout ce qui bouge.

Pourquoi le Spitz allemand prend-il du poids ?

Le Spitz nain prend facilement du poids lorsqu’il est alimenté de façon excessive.

Cette boule de poils à quatre pattes possède en effet un petit estomac, ce qui l’oblige à manger beaucoup plus souvent. Il faut donc surveiller les quantités de ses rations et se conformer à un rythme régulier d’alimentation.

Dans quel environnement le Spitz allemand nain peut-il vivre ?

Grâce à sa grande capacité d’adaptation, le Spitz allemand peut vivre dans n’importe quel environnement tant qu’il est près de sa famille.

Il apprécie la vie en campagne où il bénéficie d’une grande liberté de mouvement. Cependant, ce petit chien peut également mener une vie heureuse en milieu urbain et en appartement. Il suffit que son maître le fasse sortir quotidiennement et qu’il réponde à ses besoins.

Comment éduquer un Spitz nain ?

Le Spitz allemand est un chien vif, intelligent avec un vrai potentiel éducatif, ce qui rend son éducation considérablement facile.

Son maître doit l’éduquer progressivement avec amour, mais aussi avec fermeté pour éviter qu’il se rebelle. Cette boule de poils à quatre pattes doit apprendre dès ses premiers mois à ne pas aboyer excessivement et à respecter les règles de la vie avec l’homme.

Le Spitz allemand nain, un petit chien vif et intelligent

Informations sur la race

  • Gabarit : Petit
  • Esperance de vie : De 12 à 16 ans
  • Type de poils : Long
  • Couleur(s) de robe : Marron, blanc, noir, gris ombré, orange, autre couleur
  • Taille Mâle : De 18 à 24 cm
  • Taille Femelle : De 18 à 24 cm
  • Poids Mâle : De 2 à 20 kg
  • Poids Femelle : De 2 à 20 kg
  • Perte de poils : Le Spitz allemand nain perd abondamment ses poils pendant la mue, surtout entre ses quatre et huit premiers mois. Au cours de cette période qui survient deux fois par an, il est recommandé de lui faire un brossage plusieurs fois par semaine. Cela permet notamment de retirer les poils morts et lui redonner toute sa beauté.
  • Besoin d'exercice : Malgré sa petite taille, le Spitz nain est un chien endurant qui prend plaisir à faire des exercices physiques et intellectuels. Il lui faut de longues promenades quotidiennes pour satisfaire ses besoins et maintenir son équilibre émotionnel et physique. Toutefois, il aime beaucoup jouer avec son maître à des jeux comme le frisbee ou la balle.
  • Coût mensuel moyen : Environ 40 € par mois