Le Staffie

 

Salut à tous ! aujourd’hui, je vais vous présenter la fiche de race du Staffie.

Le Staffie, une race entourée d’idées reçues

OK, on va commencer tout de suite par aller dans le vif du sujet sur une idée reçue qui est tellement tenace sur le Staffie et ça doit être un enfer pour tout ce qui en ont un. Le Staffie n’est pas un chien catégorisé. Ça veut dire : pas de muselière, pas de déclaration en mairie, pas de test vétérinaire, pas de test de comportement. Ça, il va falloir qu’à un moment donné les gens le comprennent.

Cette idée reçue, elle n’est pas compliquée, le Staffie était un ancien chien de combat, il y a plus de 150 ans en arrière. Il ressemble à l’american staff qui lui est catégorisé. Il ressemble aussi aux pitbulls. Résultat, les gens qui n’y connaissent rien, comme ils paniquent à la vue du Staffie, pensent tout de suite que c’est un pitbull ou que c’est un american staff. Résultat, ils se mettent à hurler partout à demander à ce qu’on les rattache ou qu’on mette une muselière. Ce n’est pas du tout un pitbull, il n’est pas catégorisé.

La deuxième idée reçue, ce n’est pas parce qu’il a été, il y a 150 ans, un ancien chien de combat qu’il l’est encore aujourd’hui. Il faut savoir qu’on fait encore partie des derniers pays où on a tendance à être un peu arriérés là-dessus, à ne pas réussir à avancer. Sachez qu’au royaume uni par exemple, on l’appelle le baby-sitter. Pourquoi ? Parce qu’il vit dans les familles un peu comme notre labrador, ici en France. On vous décrit souvent le Staffie comme un chien ultra énergique. Par moments, il a les fils qui se touchent, on ne va pas se mentir. Ce serait plutôt un avertissement à vous qui voulez récupérer un Staffie ou qui en avez un et qui après allez pleurnicher parce qu’il est dynamique. Quand on récupère un Staffie, on récupère un chien dynamique et on est heureux de l’avoir.

Une boule d’amour qui vous demandera de l’éducation

Le Staffie, ce n’est pas compliqué si vous l’éduquez, et bien, c’est une bombe à retardement d’amour. Il voit son maître ou sa maîtresse, il explose d’amour. Quand il explose, si vous l’éduquez mal, le problème, c’est qu’il va sauter jusqu’à votre tête. Il va être intenable, il va bouger dans tous les sens, ça va être un enfer. Bref, il est toujours amoureux, il est toujours content de tout ce chien. Ça, c’est vraiment cool et j’avais vraiment envie de véhiculer ce message-là parce qu’on le considère souvent comme un chien un peu naze, comme un chien qui ne lâche pas, comme un chien qui est tout le temps d’agressif ou fâchés… C’est faux et archi faux ! Ça va dépendre de l’éducation.

Après, par contre, avec ses congénères s’il a une super socialisation petit, normalement ça va rouler tout seul sauf les problèmes inhérents à la gente canine, mais qu’on peut rencontrer sur un caniche ou un yorkshire. Par contre, c’est vrai que ce petit gaillard, il est difficilement impressionnable la plupart du temps. Parce que justement là pour le coup au niveau génétique même si ça fait 150 ans qu’il a été un chien de combat, eh bien, il a gardé un petit peu ce côté : je n’ai peur de rien et surtout je suis un peu brut de décoffrage. Je fonce et je réfléchirai plus tard. Niveau éducation, on vous dit souvent que par le jeu, on éduque. Alors pour le coup avec lui, on est à fond dedans. C’est-à-dire que si vous voulez en tirer le maximum faites le jouer et éduquez-le en jouant.

Connaitre ses capacités en tant que maître

C’est un chien qui est hyper réceptif au dressage aussi. Vous pouvez vraiment vous amuser avec lui. Bon, ce n’est pas parce qu’il est nerveux qu’il n’obéira à rien. Au contraire, comme il est nerveux, il va obéir à tout. Par contre, ce sera votre rôle d’arriver à le stabiliser intellectuellement pour le faire obéir dans toutes les situations. Dans ces cas-là, vous allez vraiment devoir travailler la frustration, vous allez devoir travailler toutes ces phases-là où vous lui apprenez en fait à descendre un petit peu en intensité pour reprendre de l’écoute et du contrôle. On se montrera sûr de soi, clair, fiable, mais surtout pas trop dur avec lui. C’est une vraie boule d’amour, mais c’est aussi un chien qu’un petit tempérament donc on se méfie quand même. Si vous travaillez plus le petit tempérament que de développer l’amour, ça risquerait de vous causer quelques soucis.

Si vous vous mettez la pression à vous-même en vous disant « ah là là, il va être dur, j’ai lu qu’il allait être compliqué avec les congénères, qu’il avait du tempérament, que c’était un ancien chien de combat » je vous garantis que si vous partez de ce pied-là, vous êtes foutus. Dans ces cas-là, c’est à vous de vous remettre en cause et surtout n’achetez pas ce type de chien si vous ne pouvez pas l’assumer.

Les caractéristiques du Staffie

Au niveau du poids du Staffie en général les femelles font entre 10 et 15 kg et les mâles vont faire entre 15 et 18 kg. Il faut savoir qu’il y a des modèles un petit peu plus impressionnants qui vont monter à 20 ou 21 kg. L’espérance de vie du Staffie, c’est entre 12 et 14 ans après moi, je vois énormément de Staffie qui vivent même plus longtemps que ça, qui vont durer jusqu’à 15, 16 ou 17 ans même. C’est une machine de combat, il n’y a pas de souci là-dessus. Il n’est jamais malade, il n’a jamais rien. Les seuls problèmes qui peuvent toucher le Staffie sont des problèmes inhérents à cette race-là. Ça va être généralement des problèmes de peau. À part ça, c’est une machine. Il peut vivre partout. Effectivement, appartement ou maison ça ne pose aucun problème.

On fait attention, on va de plus en plus vers l’hyper type. On veut raccourcir le museau pour exploser les têtes et qu’elles soient de plus en plus larges. Faites gaffe parce que si vous vous amusez à faire ça, vous allez gagner des chiens qui vont avoir des problèmes de respiration et qui vont choper le voile du palais. Concernant les personnes qui pourraient correspondre à ce chien, il faut des gens qui ne soient pas sédentaires. En fait, c’est simplement ça. Ce n’est pas une question d’âge.

Vous pouvez très bien être une personne âgée et pouvoir avoir un Staffie ça ne me perturbe pas plus que ça. Il faut être aussi en mesure de marcher, il faut pouvoir lui offrir de la dépense physique. C’est un chien qui est toujours disponible pour jouer. Vous ne vous posez pas la question, si vous avez envie de jouer, lui, il est là pour jouer avec vous. Écoutez maintenant, on va aller voir une passionnée de la race, on va aller voir Sabrina.

L’interview de Sabrina

Esprit Dog : Sabrina, première question, pourquoi le Staffie ?

Sabrina : C’est toujours un chien que j’ai affectionné, je suis tombée amoureuse de cette petite boule de poil.

Esprit Dog : Il y a souvent les Staffie, ils ont d’ailleurs ce souci entre guillemets si on peut appeler ça un souci, c’est d’être tellement proches de leurs maîtres. Ils ont du mal avec la solitude. Ça n’a pas été trop difficile pour lui ?

Sabrina : Non pas trop de bêtises. J’ai bien appliqué tous les exercices que tu m’avais dit de faire avec ses jouets de lui enlever, lui redonner quand je n’étais pas là. Il peut rester 9 h ou 10 h tout seul sans aucun problème, sans rien détruire dans la maison.

Esprit Dog : Ça veut aussi dire que tu le sors le matin, ça veut dire que dans la semaine, il s’éclate, il se dépense, il va au bois. Tu fais du vélo avec lui et il s’éclate ?

Sabrina : Il adore, il se défoule.

Esprit Dog : Est-ce que toi, tu ressens que c’est vraiment un chien qui a besoin de faire du sport ?

Sabrina : Oui, je le ressens. Dès que je ne le sors pas, c’est une pile électrique dans la maison.

Esprit Dog : À qui tu conseillerais ce type de chien toi ?

Sabrina : À des gens qui ont du temps surtout à lui consacrer. Il ne faut pas que ça soit des gens qui partent à 6 h du matin et qui rentrent à 21 h le soir.

Esprit Dog : Est-ce que tu penses que n’importe qui peut avoir ce chien ?

Sabrina : S’il se dépense, il n’y a aucun problème, tout le monde peut avoir ce type de chien. Il fait attention aux enfants aux personnes âgées.

Esprit Dog : Moi, tu sais quand on parle de ce type de chien, parce que j’en vois énormément, c’est un chien qui est de plus en plus à la mode. Il faut faire attention avec les effets de mode. Beaucoup en parlent comme d’un chien dur au contact, comme un chien compliqué. Moi, tout ce que je peux voir sur ce type de chien, c’est qu’au contraire, c’est des chiens qui sont des bombes, mais des bombes d’amour. Des fois, ils ont des fils qui se touchent et ils font n’importe quoi. Il court, il se roule par terre, mais c’est que du bonheur. Est-ce que tu es d’accord avec ça ?

Sabrina : Oui, c’est une boule d’amour, après il n’est pas compliqué. Mais effectivement, c’est une boule d’énergie qu’il faut canaliser.

Esprit Dog : Parce que justement, c’est lié à ces liasses trop pleines d’amour, trop-plein d’énergie. Est-ce que tu as des problèmes d’autres congénères ?

Sabrina : Un petit peu.

Esprit Dog : Qu’est-ce qu’il fait ?

Sabrina : Il saute sur les chiens.

Esprit Dog : Pour les tuer ?

Sabrina : Non, pour jouer avec.

Esprit Dog : Ça, c’est important parce que le début de ta phrase, on aurait pu penser qu’il rentrait dedans pour cogner. Là, il y a une notion d’éducation qui est essentielle. On ne saute pas au-dessus d’un chien pour lui dire bonjour, on ne lui saute pas sur la tête… Parce que lui il fait tout ça par amour, mais en face il est un peu plus codé, et c’est là où ça pose des soucis.

C’est comme ça qu’après, vous en faites des Staffie qui peuvent devenir un peu plus durs avec le temps. En effet, s’il fait des mauvaises expériences parce que lui se comporte n’importe comment, et bien un moment donné, il pourra peut-être décider de répondre aux chiens. Et c’est là où il va devenir dur. Mais sinon il n’y a aucun souci avec un Staffie de base. En balade, est-ce qu’est-ce que tu as des soucis ? Est-ce que tu vois des peurs chez les gens ?

Sabrina : Les gens commencent à avoir peur de lui.

Esprit Dog : Comment tu fais dans ces cas-là ?

Sabrina : Je continue mon chemin et on ne s’en occupe pas.

Esprit Dog : Donc tu ne parles pas avec la personne qui fait ça. Je sais que l’envie première qu’on a quand on voit des réactions un peu excessive ou anormale, c’est tout de suite soit d’expliquer qu’il ne faut pas avoir peur soit de rentrer dedans. Des fois, c’est souvent même contre-productif pour votre chien. Si vous vous fâchez avec, lui il ressent une tension. Résultat, vous pouvez générer après des troubles de comportement sur votre chien à cause de votre attitude. Écoute, merci pour tout, Sabrina ! Ça a été un plaisir. Bonne journée !