Le Teckel

le teckel assis sur son postérieur
  • GabaritPetit
  • Esperance de vie12 à 14 ans
  • Type de poilsCourt, Long, Dur
  • Taille Mâle27 à 47 cm
  • Taille Femelle25 à 45 cm
  • Poids Mâle3,5 à 9 kg
  • Poids Femelle3,5 à 9 kg
  • Couleur(s) de robeFauve, Marron, Noir, Rouge
Voir la vidéo

Salut à tous. Bienvenue sur Esprit Dog ! Aujourd’hui je vous présente le teckel.

Présentation du teckel

Dans la famille des teckels, il y a trois tailles différentes et trois types de poils : poil court, poil ras, et poil dur. Le teckel est un chien de chasse, comme le Basset Hound, il peut chasser aussi bien sur la terre qu’en déterrage. Cela veut dire qu’il peut partir dans les terriers pour chasser des animaux comme le lapin, le blaireau, le renard, etc.

formation chiot

Formation Esprit Dog Chiot

Vous allez être ou vous êtes l'heureux propriétaire d'un chiot Teckel ?
Cette formation est faite pour vous !

Découvrir

Psssst...!

Profitez de 10€ de réduction sur nos formations Chiot et Family grâce au code TECKEL10

Découvrir
formation family

Formation Esprit Dog Family

Votre Teckel est adulte et vous souhaitez parfaire son éducation ou tout simplement partager plus avec lui !

Découvrir

Quand vous savez cela, vous devez partir du principe que lorsque vous prenez un teckel, et que vous ne chassez pas, vous devez mettre en place des choses autour de son environnement qui lui permettront de s’épanouir. Il faudra parvenir à assouvir des besoins qu’on appelle : des patrons moteurs.

Que faire avec un teckel lorsque vous ne chassez pas ?

Vous pouvez tout à fait faire du pistage, de la recherche d’humain ou de choses comme des croquettes si vous en avez envie. Il faut mettre en place tout un écosystème autour de lui pour lui permettre de satisfaire ses besoins. Mais la vérité et la vraie question qu’il faut se poser, c’est : à quoi ça sert de faire tout cela ? Eh bien, ça sert à avoir un teckel que vous détacherez sans qu’il parte renifler un lapin à chaque balade.

Vous devez tout de même faire attention à quelque chose. On vous dit souvent que le teckel est extrêmement têtu et obstiné. Ce n’est pas forcément un défaut pour moi. Quand le chien doit partir dans un terrier par exemple, il faut qu’il soit obstiné. En revanche, ça ne doit pas être l’excuse à tout. En éducation canine, il y a des chiens auxquels il faut s’adapter. Il faut choisir le bon chemin éducatif si vous souhaitez tirer quelque chose de votre boule de poils. Et surtout, tirer le meilleur de la race, du spécimen et de la personnalité de votre animal de compagnie.

Si vous vous servez d’aptitudes naturelles ou de traits de personnalité pour l’amener sur la bonne voie, vous aurez un animal de compagnie avec lequel vous pourrez jouer. Vous pourrez vous amuser avec lui et tisser un lien exceptionnel. Ainsi, il évoluera intellectuellement et apprendra des choses.

Le teckel peut-il vivre dans n’importe quelle famille ?

Oui, comme la plupart des chiens. Mais pour cela, il faut mettre en place un environnement adapté et apprendre à tout le monde à vivre avec un teckel. Effectivement, on peut affirmer que le teckel à une patience toute relative. Quand il est un peu agacé et saoulé, il le fait comprendre relativement vite.

L’erreur sur le caractère du teckel

On souligne souvent un trait de caractère qui n’est pas forcément réel. Vous entendez dire que le teckel est un peu dur et qu’il ne s’entend pas avec ses congénères. On entend encore dire que le teckel ne supporte absolument rien. Mais rien de tout cela n’est la vérité. Le teckel et un râleur dans l’âme la plupart du temps. Il aime bien s’exprimer et faire savoir quand il est content ou non. Cependant, ne confondez pas le chien agressif et le chien qui râle.

Un toutou qui râle est un chien qui s’exprime tout simplement. Et il a tout à fait le droit d’avoir ce trait de caractère. Mais cela ne veut pas dire que votre compagnon à quatre pattes est méchant. Il s’agit d’un trait de caractère qui lui appartient et qu’il ne faut pas sanctionner. Vous devez plutôt lui apprendre à avoir le plus de tolérance possible et l’amener sur la meilleure voie possible.

Comment se comporter avec un teckel ?

Il est important de lui permettre de continuer à être lui-même, de façon contrôlée. C’est un point qu’il faut vraiment retenir. Ensuite, le teckel a besoin de faire des activités physiques et mentales. S’il ne fait rien, il développe des troubles du comportement comme toutes les races de chiens qui ont été conçues pour faire des choses spéciales.

Vous devez le noter, les gens rencontrent parfois beaucoup de soucis de destruction ou de propreté avec leurs teckels. Et là encore, cela dépend beaucoup du mode de vie et de l’environnement que vous instaurez au quotidien pour ce chien.

Il est habitué à chasser et à se servir de ses capacités olfactives au-dessus de la moyenne. Imaginez qu’il se retrouve parfois dans des familles où il ne fait strictement rien, si ce n’est de manger et regarder la télé.

Quand vous placez votre toutou dans ces conditions, vous vous retrouvez obligatoirement avec des teckels qui développent de l’hyper attachement, qui sont incapables de rester seuls, qui détruisent ou fouillent un peu partout. Les teckels se cherchent donc eux-mêmes des activités dérogatoires. C’est ainsi que vous avez un teckel qui fait les poubelles par exemple.

Parce que forcément s’il n’est pas capable de travailler en extérieur ou si vous ne lui apprenez pas à gratter certains endroits pour retrouver des choses, à un moment donné, il va commencer de lui-même à réfléchir à des solutions. Dans ces solutions, il y a la recherche de la poubelle et, une fois qu’il s’est attaqué à la poubelle, c’est le désordre.

La bonne méthode d’éducation

En éducation, ça marche toujours de la même façon. Si vous avez un teckel auquel vous apportez quasiment tout ce qu’il faut (balades et diverses activités de dépense) et qu’il fait la bêtise d’aller fouiller dans la poubelle par exemple, vous serez en mesure de lui dire que la poubelle, c’est non ! Et cela n’est possible que parce que vous lui apportez quotidiennement tout ce dont il a besoin. Mais si vous ne lui apportez pas la solution pour s’épanouir, alors vous ne pourrez pas lui apprendre à ne pas faire la poubelle.

C’est le principe constant qui dit qu’il faut apprendre le oui avant d’apprendre le non. Si vous lui apprenez le non en premier, votre méthode ne peut pas fonctionner. Vous devez fonctionner de cette façon pour tout ce qui suit dans son éducation canine.

Se prémunir des éventuels futurs problèmes

Il est important que vous arriviez à vous prémunir des problèmes que vous pouvez rencontrer lorsque vous prenez une race de chien.

Le teckel, par exemple, a un trait physique qui est relativement voyant : sa colonne vertébrale est beaucoup plus longue que celle de toutes les autres races de chien. Est-ce que cela est un vrai problème ? Est-ce qu’il développera de vrais soucis à cause de cela ? Ce sont des exemples de questions que vous devez vous poser lorsque vous adoptez un teckel.

Évidemment, le teckel développera des problèmes au niveau de sa colonne vertébrale si, par exemple, vous lui faites faire beaucoup de sauts. Vous courez un risque si vous le faites sauter sur le canapé ou sur le lit plusieurs fois par jour.

De même, si vous le faites monter des escaliers toute la journée, à l’âge adulte, votre teckel aura des soucis au niveau de la colonne vertébrale. Quand vous êtes informé, interdisez-lui de monter sur le canapé, en fonction de la hauteur, pour prévenir les éventuels problèmes qui peuvent survenir.

Mettre des limites pour les bonnes raisons

Dans ce cas-là, vous ne lui interdisez pas l’accès au canapé pour des raisons de caractère ou parce qu’il pourrait devenir dominant ou dominé. Il s’agit simplement de raisons médicales. Si vous lui interdisez de sauter sur toutes les parties en hauteur dans une maison, eh bien, vous prévenez d’éventuels problèmes de dos qu’il rencontrera dans le futur.

La stratégie est toujours la même si vous avez des marches. S’il les descend une fois par jour et qu’il les remonte une fois par jour, vous ne courez aucun risque. Si par contre, vous savez que votre teckel monte et descend les escaliers plusieurs fois par jour, alors vous devez trouver une solution. Vous pouvez par exemple lui interdire l’accès à l’étage si votre maison en possède un. Cela évitera qu’il fasse des allers-retours toute la journée.

C’est le moment de notre rencontre avec une passionnée de la race, Malvina.

Notre interview avec Malvina, une propriétaire de teckel.

Esprit Dog : Alors dis-moi, première question, pourquoi ce chien ?

Malvina : Parce que je voulais un chien rustique et qui puisse s’adapter à mon mode de vie, je me déplace énormément. J’ai donc cherché ce qui se rapprochait le plus de mes habitudes en faisant beaucoup de recherches durant quelques années.

Malvina : Je me suis énormément renseignée sur le teckel et je suis tombée sous le charme du caractère de la race. J’ai posé de nombreuses questions à mon entourage et à des personnes qui en avaient et beaucoup m’ont déconseillé cette race.

Esprit Dog : Pourquoi ?

Malvina : Parce que c’est un chien têtu. On me disait que je ne pourrais rien en faire et que je ne pourrais pas me promener avec lui sans laisse. D’autres encore disaient : tu ne pourras pas le sortir, il va s’échapper à la moindre odeur, il va suivre des pistes, etc. J’ai contredit beaucoup de gens sur cela, dont mon papa.

Esprit Dog : Tu dis que tu as contredit beaucoup de gens sur cela. Ça veut dire que cela ne se produit pas ?

Malvina : Non, pas du tout.

Esprit Dog : À ton avis, pourquoi tout cela ne se produit pas ? Alors que beaucoup de gens pensent que tout cela arrivera.

Malvina : Je pense que c’est parce que j’ai une relation avec mon chien que, justement, beaucoup n’ont pas avec des teckels. On dit que c’est un chien de chasse et, donc, que ce n’est bon qu’à la chasse. Les gens sont convaincus que ça ne peut pas être un chien de famille. Ils disent que c’est fait pour être en meute et traquer le sanglier, le lapin, etc.

Malvina : J’ai créé une relation très fusionnelle avec mon compagnon à quatre pattes. Il a confiance en moi et j’ai confiance en lui.

Esprit Dog : Tu fais des activités avec lui ?

Malvina : Oui, de temps en temps. On court un peu, mais ce n’est pas l’activité principale qu’on peut faire avec un teckel. C’est juste pour le dépenser parce que c’est un chien qui a besoin d’énormément de dépenses, que ce soit mentales ou physiques. C’est un toutou qui a besoin d’énergie. On ne prend pas ce chien si on n’est pas capable de le sortir régulièrement. Ce n’est pas comparable à un gros chien, mais il a quand même énormément de besoins.

Esprit Dog : Tu fais un peu de pistage avec lui ou des choses qui ressemblent à cela ?

Malvina : Oui, je fais des activités qui ressemblent au pistage avec lui. Nous travaillons également la recherche de personne puisqu’il apprécie les activités ludiques.

Esprit Dog : C’est bien. C’est peut-être pour cela qu’il ne s’enfuit pas tout le temps. Parce que tu arrives à assouvir un besoin qui lui permet d’être bien dans sa tête , ce qui l’empêche de partir à l’aventure.

Esprit Dog : Si tu devais lui trouver trois qualités, ce serait quoi ?

Malvina : D’abord il y a la fidélité, ce sont des chiens très fidèles. Ensuite, il y a l’amour. Ce sont des boules d’amour, on ne peut pas le dire autrement. Ils sont expressifs, même très expressifs, surtout au niveau du regard. Et pour la dernière qualité, je dirais qu’ils sont joueurs. Ce sont des chiens qui aiment beaucoup jouer et qui ont tout le temps envie d’apprendre.

Esprit Dog : C’est bien. Maintenant, trouve-leur un petit défaut, ou même deux parce que cette race-là en a beaucoup.

Malvina : Cette race a un problème lié à leur longueur.

Esprit Dog : Dis-moi, en termes d’entretien, il y a beaucoup de travail sur un teckel ?

Malvina : Pour les teckels à poil dur, il y a 2 types de poil. Il y a le teckel à poil dur un peu plus long et le teckel à poil dur un peu plus court. Moi, j’ai la chance d’avoir un teckel à poil un peu plus court, donc l’entretien est moins important. Je le fais à peu près à chaque changement de saison.

Esprit Dog : D’accord ! Tu as eu des problèmes d’éducation avec lui ?

Malvina : Non. Je l’ai pris très jeune, il avait deux mois et demi. J’ai donc fait appel à un professionnel pour avoir des conseils d’éducation. C’est en effet le premier chien que j’avais à moi toute seule, même si j’ai grandi avec des chiens.

Esprit Dog : Très bien, tu as bien fait. Et comment ça se passe avec ses congénères ?

Malvina : Ça se passe très bien, il n’y a aucun souci. Il joue avec des staffs, même principalement avec de gros chiens. Il trouve les petits chiens insignifiants et ce n’est pas intéressant pour lui de jouer avec eux.

Esprit Dog : Que te disent les gens lorsqu’ils te voient avec ce chien ?

Malvina : Ils me demandent souvent ce que c’est. Il y a beaucoup de gens qui ont du mal à savoir si c’est un teckel ou si ça n’en est pas un.

Esprit Dog : On ne peut pas trop en vouloir aux gens parce que ce n’est pas simple avec le teckel. Il y a trois tailles, trois couleurs, trois poils différents. Et en plus, ils n’ont rien à voir les uns avec les autres. C’est un peu compliqué de te retrouver quand tu n’es pas un expert du teckel.

Malvina : Papi et mamie ont un teckel à poil dur, mais ça fait des années que je ne l’ai pas vu. À l’époque, les parents chassaient et on avait des chiens relativement anciens dont on s’est souvent servi pour la chasse. Aujourd’hui, les personnes âgées continuent de les voir uniquement comme des chiens de chasse.

Esprit Dog : Merci beaucoup Malvina. Je te dis : à une prochaine !

D’où vient le teckel ?

Le teckel est un chien d’origine allemande présent déjà au Moyen-Âge. Il fait partie des nombreuses races de chiens élevées à l’époque et qui étaient spécialement destinées au déterrage. Mais ce dernier est rapidement devenu l’une des races de chiens de chasse les plus polyvalentes grâce à sa capacité à chasser dans différents environnements. Il est également connu sous le nom de Dachshund qui se traduit littéralement par « chien de blaireau ».

À quoi servaient-ils ?

Le teckel est un animal vif et fin du nez. Ses aptitudes singulières font de lui un chien très efficace pour chasser aussi bien sur la terre qu’en déterrage. Ses proies préférées sont des animaux comme le lapin, le blaireau, le renard… L’odorat très développé du teckel est également utilisé pour suivre des pistes, ce qui fait de lui un vrai chien de détection.

Peut-il vivre en famille ?

Malgré ses aptitudes pour la chasse, le teckel peut être un excellent chien de famille. C’est d’ailleurs un chien aimant et très fidèle à ses maîtres. Que ce soit avec les humains ou avec d’autres animaux, il sait se montrer amical et attentionné tant que ses besoins sont satisfaits et que vous l’avez correctement socialisé.

Peut-on le laisser seul à la maison ?

Le teckel, comme tous les chiens, apprécie bien volontiers la présence de son maître. Quant à la solitude, il sera tout à fait possible de laisser votre Teckel seul à la maison, mais seulement si vous lui avez appris correctement la solitude et que vous répondez quotidiennement à ses besoins. Si vous ne le faites pas, votre teckel peut créer des dégâts dans votre lieu d’habitation.

Quel sport faire avec un teckel ?

Le teckel est un très bon joueur qui se livre à de nombreuses activités. Parmi ses jeux favoris, nous avons la corde, la balle, les jouets Kong ou encore les casse-têtes. Vous pouvez également pratiquer des activités comme la marche, le pistage ou le vélo avec ce toutou.

Le Teckel

Informations sur la race

  • Gabarit : Petit
  • Esperance de vie : 12 à 14 ans
  • Type de poils : Court, Long, Dur
  • Couleur(s) de robe : Fauve, Marron, Noir, Rouge
  • Taille Mâle : 27 à 47 cm
  • Taille Femelle : 25 à 45 cm
  • Poids Mâle : 3,5 à 9 kg
  • Poids Femelle : 3,5 à 9 kg
  • Perte de poils : La perte de poils est annuelle et modérée chez le teckel. Un brossage régulier est nécessaire en période de mue pour retirer efficacement les poils morts.
  • Besoin d'exercice : En tant que chien de chasse, le teckel a besoin d'exercices physiques et mentaux quotidiens. Il peut se dépenser en pratiquant des sports canins et des jeux comme le pistage. Par défaut, il aura besoin de plusieurs heures de balade par semaine.
  • Coût mensuel moyen : Environ 40 € par mois