Le Terrier Tibétain : un chien dynamique et courageux

le terrier tibétain
  • GabaritPetit
  • Espérance de vieDe 12 à 14 ans
  • Taille MâleDe 36 cm à 41 cm
  • Taille FemelleDe 35 cm à 40 cm
  • Poids MâleDe 8 kg à 13 kg
  • Poids FemelleDe 8 kg à 13 kg
  • Type de poilsLong, fin et abondant, mais ni soyeux ni laineux. Sous-poil fin et laineux
  • Couleur(s) de robeToutes les couleurs sauf chocolat, foie ou merle

Le Terrier Tibétain appartient au groupe des cinq chiens originaires de cette région autonome. Il est entouré du Lhassa Apso, de l’Épagneul Tibétain, du Shih Tzu et du Dogue du Tibet. Ce dernier est classé dans un autre groupe, les molosses.

La race du Terrier Tibétain trouve ses origines au Tibet, mais c’est en Angleterre qu’elle a été initialement repérée et élevée.

Les moines bouddhistes hébergeaient l’animal sacré dans les temples et le mobilisaient pour escorter les caravanes en route vers la Chine.

Le Terrier Tibétain parcourait des kilomètres, à travers la neige. Cette endurance caractéristique demeure une qualité distinctive de cette race jusqu’à ce jour.

Le Terrier Tibétain était considéré comme un chien sacré. Toutefois, ces histoires contrastent avec la réalité quotidienne. Il est important de ne pas se laisser entraîner par ces récits, car la vérité peut être tout autre.

le terrier tibétain

ÊTES-VOUS PRÊT

À AVOIR UN TERRIER TIBÉTAIN ?

Ce chien est-il idéal pour vous ?
Pour votre façon de vivre, votre environnement ?
Avez-vous pensé à tout ?


Prenez 3 minutes pour chasser les doutes de votre tête !
Accédez immédiatement à la réponse à cette question en vidéo !

Je regarde la vidéo

Le tempérament du Terrier Tibétain

Beaucoup de propriétaires de Terrier Tibétain pensaient qu’on ne devait rien leur demander. Car étant qualifié de chien sacré, il ne recevait aucun ordre, aucune exigence.

Seulement, cette vision conduit à l’émergence d’un petit terrier qui pourrait s’imposer avec un petit tempérament autoritaire.

En tant que maître, il est important de leur expliquer comment fonctionne le monde des humains. Ainsi, cette particularité du Terrier Tibétain est profondément ancrée dans son histoire.

Le Terrier Tibétain est un véritable chien courageux.

Historiquement, il servait aussi à monter la garde dans les temples. Cette fonction peut sembler étrange vu son profil.

Cependant, comme tous les petits chiens courageux, il est important qu’il préserve son courage tout en découvrant le monde très tôt.

Pour cela, il est nécessaire de favoriser la venue d’invités chez vous, de le promener quotidiennement, détaché si possible, et de lui faire rencontrer ses congénères. Et cela, dès son plus jeune âge.

Malheureusement, peu de Terriers sont détachés. Ils ont aussi tendance à aboyer face à tous les chiens qu’ils croisent.

Cependant, cela n’est pas une fatalité. En adoptant les bonnes pratiques et notamment une bonne socialisation, vous éviterez ces comportements.

Enfin, le Terrier Tibétain est aussi très dynamique et très joueur. C’est un chien prêt pour partir à l’aventure. Son niveau d’énergie lui offre la capacité de parcourir des kilomètres sans le moindre problème.

10€ de réduction !

Vous voulez bien éduquer votre Terrier Tibétain ?
Profitez de 10€ de réduction sur nos formations Chiot et Family grâce au code TERRIERTIBETAIN10

Découvrir

Attention ! Cette promotion n'est disponible que jusqu'au 01/05

Les besoins de ce chien

Chaque race a ses spécificités et particularités. Certains traits de caractère sont plus ou moins développés chez certains chiens. Le Terrier Tibétain est un chien dynamique, vif, joueur, qui demande du temps de balade et du temps de jeu. Il en a besoin.

C’est aussi un chien intelligent et très volontaire.

Le Terrier Tibétain peut convenir à tout le monde, à toutes les familles. Avec ou sans enfants, avec ou sans animaux. Il a cependant besoin d’un maître plutôt actif.

le terrier tibétain

Formation Esprit Dog Family

Votre Terrier Tibétain est adulte et vous souhaitez parfaire son éducation ou tout simplement partager plus avec lui !

Découvrir

Un chien qui a besoin de socialisation

C’est un aspect essentiel pour le Terrier Tibétain : la socialisation.

Il est toujours recommandé de le sortir dès son plus jeune âge.

Il doit rencontrer d’autres chiens, découvrir le monde extérieur, même s’il peut être impressionné par l’environnement de par sa petite taille.

Il peut être aboyeur et se transformer en chien d’alarme. Pour réduire cela, il est recommandé de l’exposer à différents environnements et différentes situations.

Lui montrer que la vie n’est pas dangereuse est important.

Il est aussi essentiel de le détacher lors de ces moments de socialisation afin de ne pas altérer sa perception du monde ni ses réactions (par un à-coup par exemple).

En le familiarisant avec divers environnements, il gagnera en confiance et aboiera moins, il sera même plus courageux.

Cela dit, il est conseillé d’éviter les endroits clos lors de la présentation d’autres chiens avec le Terrier. La raison est que les chiens de petite taille, lorsqu’ils sont confrontés à des chiens plus imposants, ont besoin d’avoir une issue de secours. Un plan B.

En pratique, si le Terrier est intimidé ou veut éviter une interaction avec un congénère, il peut avancer et mettre fin à la situation.

Mais s’il n’a pas d’option de retrait, le Terrier peut devenir plus hargneux et réagir avec nervosité face aux autres chiens. Voire être agressif.

En effet, s’il n’a pas appris à se sortir d’une situation dérangeante pour lui, il va avoir peur et exprimer son malaise, en grognant et en aboyant par exemple.

Un chien qui a besoin de découvrir son environnement

C’est également un chien qui a un fort besoin de découvrir le monde.

La meilleure chose à faire est de le détacher, dès chiot. S’il n’est pas détaché, il ne peut pas explorer le monde. Il peut alors développer des phobies et des peurs.

N’hésitez pas à le sortir : ce chien adore les balades et les randonnées dans la nature.

Favoriser une ouverture au monde contribue à réduire son volume d’aboiement.

Il n’aura aussi plus de craintes irrationnelles face à des éléments qui, avant, auraient pu l’impressionner. Il n’aboiera, finalement, pas plus que les autres chiens.

Quand on a un chien de petite taille, il est courant de voir le maître le surprotéger, éviter de le détacher ou de le laisser jouer avec d’autres. Cette attitude n’est pas la meilleure solution.

Cette approche entrave le développement intellectuel du Terrier Tibétain, et de tout chien par ailleurs.

Il est alors important de choisir des environnements et des compagnons de jeu appropriés.

L’ouverture au monde lui permet de s’engager avec son environnement. C’est important d’avoir un chien équilibré et bien dans ses pattes.

L’éducation du Terrier Tibétain

L’éducation du Terrier Tibétain requiert une approche stratégique.

Bien qu’il soit capable d’apprendre rapidement, il a besoin de comprendre la logique derrière les ordres.

De nature généralement gourmande, il est facilement motivé par la nourriture et les friandises. Souvent, il fera tout ce que son maître demandera s’il est récompensé.

Cela ne se limite pas à la nourriture. Les jeux avec des balles ou d’autres jouets adaptés sont généralement très appréciés pour parfaire son éducation.

Cependant, ses priorités peuvent évoluer avec le temps. Il va vouloir comprendre l’utilité de ses actes pour maintenir son engagement.

Si vous laissez de côté cet aspect, cela risque de devenir difficile.

Votre chien se demandera toujours : « Est-ce que ce que j’ai, est mieux que ce que tu as ? » Malheureusement, la plupart du temps, non. Cela signe le début du manque d’obéissance.

Ainsi, beaucoup vont définir le Terrier Tibétain de têtu, mais ce n’est pas la réalité. C’est le changement de ses priorités qui évolue.

Lors de son éducation et de sa socialisation, il est important de le prendre en compte.

La fiche santé du Terrier Tibétain

Le Terrier Tibétain est un chien solide et rustique. Il n’a pas de problème de santé important.

Cependant, il peut être sujet à la dysplasie et à certains problèmes oculaires, pouvant être dépistés.

La dysplasie de la hanche

La dysplasie de la hanche affecte les articulations du chien.

Elle se caractérise par une malformation de l’articulation : la tête du fémur (os de la cuisse) ne s’ajuste pas correctement dans la cavité de la hanche.

Cette affection entraîne des douleurs, une inflammation de l’articulation et une usure du cartilage.

Le Terrier peut commencer à boiter, à rencontrer des difficultés à se mouvoir, à monter des escaliers ou encore à sauter.

La dysplasie ne se guérit pas. Des anti-inflammatoires sont généralement prescrits.

Consultez un vétérinaire en cas de symptôme chez votre chien.

L’atrophie progressive de la rétine

C’est une des affections oculaires dépistées chez le Terrier du Tibet. Il s’agit d’un défaut de vascularisation de la rétine.

On l’observe chez le Terrier Tibétain à 3-4 ans, de façon précoce ; ou de façon tardive, après 7-8 ans.

C’est une maladie héréditaire : son mode de transmission est autosomal récessif. Les deux parents doivent être porteurs du gène pour la transmettre.

Cette maladie peut entraîner la cécité de l’animal.

C’est pourquoi un test génétique doit être fait chez l’éleveur.

La luxation du cristallin

La luxation du cristallin est la conséquence de la faiblesse des zonules. Ces liens retiennent le cristallin. S’ils cèdent, le cristallin peut alors bouger à l’intérieur de l’œil.

La luxation apparaît avant les 7 ans généralement.

La luxation est douloureuse pour l’animal et une opération est possible. Une fois l’opération effectuée, le chien a une vie normale et sa vision n’est pas affectée.

La céroïde lipofuscinose neuronale (maladie de Batten)

Cette affection neurologique entraîne une nervosité excessive chez le Terrier Tibétain.

Elle apparaît entre 4 et 6 ans.

L’animal souffre d’ataxie (troubles de la coordination des mouvements), de déclin cognitif, de démence, de convulsions, de nervosité, d’agressivité, d’hypersensibilité aux stimuli ou encore de dégénérescence rétinienne.

Un test génétique existe pour dépister le gène chez les parents, car la transmission est héréditaire.

L’intégralité de la fiche de race du Terrier Tibétain en vidéo

Adopter un Terrier du Tibet

Élevage de Terrier du Tibet

Terrier du Tibet à vendre

FAQ le Terrier Tibétain

Quelle est l’origine du Terrier Tibétain ?

Le Terrier Tibétain vient du Tibet où les moines bouddhistes le considéraient comme un compagnon porte-bonheur. Il servait dans les temples, mais aussi pour faire passer les caravanes en Chine.

Cependant, c’est en Angleterre que la race s’est réellement développée.

Comment socialiser un Terrier Tibétain ?

La socialisation du Terrier Tibétain doit commencer très tôt pendant qu’il n’est encore qu’un chiot.

Il faut y aller en douceur, avec des balades pour l’habituer au monde extérieur.

Cette étape est nécessaire pour avoir un chien équilibré qui s’entend bien avec les enfants et les autres animaux à l’âge adulte.

Le Terrier Tibétain peut-il vivre en appartement ?

Le Terrier Tibétain s’adapte bien à la vie en appartement, dès lors qu’on le nourrit bien et qu’on satisfait ses besoins.

Toutefois, c’est un chien rustique qui apprécie beaucoup les balades en pleine nature.

S’il reste trop longtemps en milieu clos et tout seul, l’ennui et l’anxiété peuvent lui faire développer des troubles de comportement.

Est-ce un bon chien de compagnie ?

Le Terrier Tibétain est un chien intelligent, affectueux, joueur et très astucieux, mais aussi indépendant.

Joyeux, docile, il s’entend très bien avec les enfants, ses congénères et même les autres animaux du moment qu’il a été socialisé et ouvert au monde correctement.

Comment éduquer un Terrier Tibétain ?

Le Terrier Tibétain, comme tous les autres chiens, doit être convenablement éduqué.

Ce toutou apprend très vite, mais il a besoin de comprendre ce qu’il fait.

Son maître doit donc l’éduquer avec méthodologie, de manière stricte, mais sans violence ni méchanceté. Son éducation passe notamment par les jeux et les séances d’entraînement.

Informations sur la race

  • Gabarit : Petit
  • Esperance de vie : De 12 à 14 ans
  • Type de poils : Long, fin et abondant, mais ni soyeux ni laineux. Sous-poil fin et laineux
  • Couleur(s) de robe : Toutes les couleurs sauf chocolat, foie ou merle
  • Taille Mâle : De 36 cm à 41 cm
  • Taille Femelle : De 35 cm à 40 cm
  • Poids Mâle : De 8 kg à 13 kg
  • Poids Femelle : De 8 kg à 13 kg
  • Perte de poils : Le Terrier Tibétain ne perd pas beaucoup de poils. Il observe une seule période de mue par an, au cours de laquelle la perte de poils est plus importante. Il lui faut alors un brossage quotidien pour entretenir sa robe longue et fournie et pour conserver la beauté de son pelage.
  • Besoin d'exercice : Malgré sa petite taille, le Terrier Tibétain est un chien actif, sportif et endurant. Il a besoin de balades régulières deux à trois fois par jour et d’exercices mentaux pour s’épanouir pleinement.
  • Coût mensuel moyen : Environ 20 € par mois