Le Berger Belge Tervueren, un chien polyvalent pour un maître leader

Le tervueren assis sur son postérieur
  • GabaritGrand
  • Espérance de vieDe 10 à 12 ans
  • Type de poilsLong
  • Taille MâleDe 60 à 66 cm
  • Taille FemelleDe 56 à 62 cm
  • Poids MâleDe 25 à 30 kg
  • Poids FemelleDe 20 à 25 kg
Voir la vidéo

Le Tervueren est un Berger Belge polyvalent, très actif, sensible et qui a besoin d’un maître comme modèle. Tony, éducateur et comportementaliste canin d’Esprit Dog et Julien, passionné de la race, nous dévoilent tout ce qu’il faut savoir sur cette race.

Le Tervueren est un  des quatre types de la race du Berger Belge qui vient à l’origine de la Belgique. Dans la famille du berger belge, on connaît aussi :

Le plus connu est le Malinois mais le Tervueren a les mêmes qualités.

Le caractère du Tervueren

CTA formation ESPRIT DOG Chiot

Formation Esprit Dog Chiot

Vous allez être (ou êtes déjà) l'heureux propriétaire d'un Tervueren ?
Cette formation est faite pour vous !

Découvrir

Comme tous les bergers belges, le Tervueren est un chien extrêmement polyvalent et intelligent.

Il est capable d’être très bon dans tous les domaines et il apprend très vite. C’est aussi un animal qui a un caractère très sensible. Ce sont des chiens avec lesquels il faut aller en douceur, d’après Julien passionné de la race et propriétaire d’un Tervueren femelle.

« J’ai besoin d’un chien sensible pour pouvoir me remettre en question car c’est une race qui ne laisse pas le droit à l’erreur, explique-t-il. Ce sont des chiens très droits dans leurs têtes, ils apportent énormément au quotidien. Ils ont une force tranquille psychologiquement. »

Son comportement avec ses congénères

Si le chien de Julien se comporte très bien aujourd’hui avec ses congénères, cela reste une race très sensible.

« Je l’ai récupéré dans un élevage, c’était très compliqué au début mais avec le temps, la patience et beaucoup de remise en question, y a plus de souci avec les autres chiens mais aussi les chats, les poules, les oiseaux… »

Il faut donc prendre le temps de faire la socialisation de son chien notamment avec ses congénères.

Les apriori sur cette race

Un berger belge est souvent touché par des apriori, que ce soit le Malinois ou le Tervueren car ce sont des chiens de grandes tailles, vifs, qui peuvent être impressionnants.

« Sur les chiens d’utilité, les gens ont des apriori. Ils ont tendance à s’écarter quand j’arrive. Les gens ont peur surtout quand ils ont des petits chiens. Les gens se méfient. Mais j’essaie toujours de m’arrêter 5 minutes pour leur expliquer. » dit Julien.

S’arrêter pour parler aux gens et casser les clichés sur les races est une bonne attitude en tant que propriétaire. Ce sera toujours bénéfique pour le chien et la race. « C’est nous qui devons les intégrer et on doit les respecter. » ajoute-t-il.

Le maître comme modèle du Tervueren

Psssst...!

Profitez de 10 € de réduction sur nos formations Chiot et Family grâce au code TERVUEREN10

Découvrir

Attention ! Cette promotion n'est disponible que jusqu'au 1er Novembre

Les Tervuerens sont des animaux très proches de leur propriétaire.

« Ce sont des chiens non-décisionnaires, comme on dit dans le métier. » dit Tony. Cette race a donc besoin d’une personne qui prend les décisions à sa place pour lui montrer le bon chemin à suivre. « Ensuite ils prendront le bon chemin sans réfléchir, sans se soucier de quoi que ce soit et ça ira tout seul. Mais vous ne pouvez pas laisser votre Tervueren décider de tout. » ajoute-t-il.

Le propriétaire doit être un modèle pour son chien.

« Si vous n’êtes pas un modèle pour lui, si vous n’êtes pas capable de lui montrer comment fonctionne la vie, sur ce type de chien, il prendra toujours les mauvaises décisions. Et ce sera compliqué à gérer au quotidien. » explique Tony.

Ces chiens ont donc besoin d’avoir un guide, un référent qui va leur montrer la vie.

Un chien qui s’adapte à tous types de foyers

Le Tervueren est un chien qui peut tout à fait vivre en maison, avec ou sans jardin et même en appartement.

Pour Tony, « cela ne pose aucun problème du moment qu’il sort et qu’on répond à ses besoins quotidiens. »

Et attention, avoir une maison avec jardin est parfois un piège. « Quand vous avez une maison, le laisser dans le jardin n’est pas non plus la bonne idée. » Jardin ou pas, le maître doit stimuler et balader son chien avec des moments de partage. Il ne faut pas se contenter de le laisser dans le jardin.

Un chien de famille

CTA formation ESPRIT DOG Family

Formation Esprit Dog Family

Votre Tervueren est adulte et vous souhaitez parfaire son éducation ou tout simplement partager plus avec lui !

Découvrir

Ce berger belge peut s’adapter à n’importe quel groupe familial, du moment que les membres de la famille sont capables de lui offrir du temps et qu’ils sont présents pour son éducation.

« Il peut aller dans toutes les familles qui ont un mode de vie normal, qui sortent, qui jouent, qui s’amusent avec des enfants ou sans enfants. » nous dit Tony.

Les priorités dans les apprentissages : le quotidien avant les sports canins

L’apprentissage chez les Tervuerens est très facile.

Ils acquièrent rapidement les notions de :

  • solitude,
  • non destruction,
  • et la propreté.

De plus, le Tervueren, comme tout berger belge, est bon dans toutes les activités. Mais il ne faut pas à tout prix lui faire pratiquer un sport canin en mettant les autres besoins de côté comme la découverte de son environnement et de la vie avec son maître.

« C’est une erreur que commettent souvent les professionnels. Ils vous invitent à aller pratiquer des sports canins pour arriver à assouvir ses besoins. C’est bien, il faut en faire, mais les premiers besoins de ces animaux, c’est le fait de vivre avec nous et de découvrir leur environnement » précise Tony, expert de l’éducation et comportementaliste canin.

Le maître doit donc, avant tout, se balader avec son Tervueren :

  • lui faire découvrir le centre-ville,
  • aller dans la rue,
  • lui montrer ce qu’est une voiture, un vélo,
  • partir au restaurant,
  • et pourquoi pas aller dans un bar pour prendre un café.

« Toutes ces choses-là font partie de la vie et des apprentissages fondamentaux » dit Tony. Cela facilite le quotidien du chien et de son maître.

Julien sort sa chienne tous les jours.

« Je prends 2 heures avec elle où je vais aller me promener. On va faire des jeux et pas un simple jeté de balle. Je veux lui apprendre à développer sa tête parce que ce sont des chiens qui ont une psychologie hors norme. Ce sont des chiens reconnus pour pouvoir sentir des choses formidables ; ils sauvent des gens, ils ont clairement un mental de fou et je suis très axé sur ça. » explique Julien.

Il y a donc une question de priorité dans les apprentissages notamment quand il est chiot.

« Entre aller faire un sport canin quand il a 3 mois ou partir en centre-ville. Je vous dis de partir en centre-ville et on verra ensuite pour le reste. » détaille Tony.

Mais ce chien a besoin d’activité aussi et les sports canins sont un excellent moyen de permettre à ce berger belge de se dépenser.

« Les sports canins c’est bénéfique pour lui car il apprend d’autres choses. Si on prend un Tervueren et qu’on a l’occasion de pratiquer un sport canin avec son chien, il faut le faire » dit Julien.

La dépendance du Tervueren aux activités

Attention, cette race est très performante et lorsque le maître pousse ses qualités au maximum lors d’une activité, il peut se retrouver avec un animal accro à l’activité qu’il lui propose.

S’il devient un drogué de son activité préféré, lorsqu’il n’aura pas l’occasion de la pratiquer et qu’il sera seul à la maison, il pourra faire de la casse.

« Quand le chien devient un drogué d’une activité, à ce moment-là, il peut développer un trouble du comportement. » avoue Tony. En effet, cela peut avoir l’effet inverse. Le propriétaire propose une activité bénéfique intellectuellement et physiquement pour le chien mais cette activité devient une drogue et devient donc négative pour l’animal qui a du mal à s’en passer.

Le Tervueren est un chien qui est très performant dans plusieurs domaines et qui a de multiples casquettes : chiens de troupeaux et chiens de garde.

« Quand on a ces deux qualités là, sur certains types de chiens dont le Tervueren, il faut vraiment être attentif à ce qu’on va lui faire pratiquer pour ne pas mettre en avant une qualité plutôt qu’une autre. Sinon il pourrait exagérer une voie, plutôt qu’une autre. » avertit Tony.

Il existe des solutions dans ce cas-là pour que le chien et son maître s’épanouissent.

« Si vous le sortez, jouez avec lui avec des interactions… Tous les apprentissages fondamentaux : celui de rester seul à la maison, ne pas faire pipi caca… Toutes ces choses-là s’apprennent extraordinairement vite sur ce type de chien. » explique Tony. Il faut donc privilégier des activités simples de partage.

La santé du Tervueren

Le Tervueren n’est pas touché par une maladie en particulier ni par des soucis génétiques, c’est un chien au physique robuste.

Mais comme tous les chiens de grande taille, il peut être touché par la dysplasie des hanches. Il faut donc veiller à ce qu’il ne prenne pas trop de poids. Son alimentation et sa nourriture sont à surveiller.

L’entretien du Tervueren

Au niveau du pelage, le Tervueren est un Berger Belge à poil long souvent fauve charbonné ou gris charbonné, l’extrémité de son poil est donc de couleur noire.

Contrairement aux autres variétés comme le Malinois, son pelage demande de l’entretien. « Il perd ses poils surtout pendant les périodes de mue » précise Julien, propriétaire d’un chien de cette race. Le brossage est nécessaire. Il conseille de brosser le corps du Tervueren deux fois par semaine au moins, sinon il faut se préparer à passer souvent l’aspirateur pour se débarrasser de ses poils !

-

Qu'est-ce qu'un chien décisionnaire ? Est-ce que cela veut dire qu'il est plus intelligent ? Est-ce que tout le monde peut prendre un chien non décisionnaire ? Aujourd'hui Romaric et Tony nous parlent des chiens décisionnaires et des non décisionnaires !

Ecouter le podcast

D’où vient le Tervueren ?

Originaire de la Belgique, le Berger Belge Tervueren est apparu au 19ème siècle à Tervueren, un village de la province du Brabant Flamand auquel il doit son nom.

Il serait le résultat d’un croisement entre un Groenendael noir et un chien de berger de couleur fauve. Notons qu’il fait partie la race des bergers Belge tout comme le Groenendael, le Laekenois et le Malinois.

Comment socialiser un Berger Belge Tervueren ?

Le Tervueren est un chien très sensible.

Il lui faut donc une socialisation précoce et de qualité pour qu’il devienne un chien stable et équilibré. On recommande de commencer dès son plus jeune âge en lui permettant de rencontrer d’autres personnes et d’autres animaux.

Petit tip : les petites balades sont de réelles occasions pour sociabiliser cette boule de poils à quatre pattes.

Le Tervueren peut-il rester seul ?

Le Tervueren a besoin de passer du temps avec son maître pour faire des activités et se dépenser.

Cependant, c’est une boule d’amour très intelligente qui sait apprendre des choses. Il s’habitue donc facilement au mode de vie de son maître. Il saura gérer la solitude du moment que vous lui apprenez cela et que vous prenez le temps de répondre à ses besoins.

Le Tervueren peut-il être un chien de compagnie ?

Actif, observateur, vigilant et loyal, le Berger Belge Tervueren possède toutes les qualités d’un bon chien de compagnie.

Il est très attaché à son maître et fera tout ce qu’il peut pour lui faire plaisir. À la maison, c’est un bon compagnon qui aime recevoir des câlins et des caresses de toute la famille. Cependant, il peut se montrer possessif et agressif envers les intrus s’il n’est pas bien socialisé. Restez donc vigilant sur ce dernier point.

Comment éduquer un Berger Belge Tervueren ?

Comme dit précédemment, le Berger Belge Tervueren est un chien très intelligent et obéissant, ce qui rend son éducation assez simple.

Son maître devra gagner sa confiance en faisant preuve de gentillesse, de douceur et de fermeté. C’est en réalité un chien têtu qui essayera de tenter les limites, mais qui n’aime pas la brutalité.

Pour cela, il est recommandé de pratiquer des exercices amusants et qui l’intéressent.

Informations sur la race

  • Gabarit : Grand
  • Esperance de vie : De 10 à 12 ans
  • Type de poils : Long
  • Taille Mâle : De 60 à 66 cm
  • Taille Femelle : De 56 à 62 cm
  • Poids Mâle : De 25 à 30 kg
  • Poids Femelle : De 20 à 25 kg
  • Perte de poils : Le Tervueren connaît deux mues par an (périodes durant lesquelles la perte de poil est abondante). En dehors de celles-ci, ce toutou ne perd pas beaucoup de poils. Toutefois, il est recommandé de lui faire un brossage régulier pour maintenir sa robe propre et belle.
  • Besoin d'exercice : Le Berger Belge Tervueren a besoin de faire beaucoup d’activités tant physiques que mentales pour se dépenser. Ce besoin peut être satisfait avec des épreuves d’agility, ou avec des séances de jogging par exemple.
  • Coût mensuel moyen : Environ 100 € par mois