Le Tosa Inu : un chien japonais très attachant

le tosa inu assis
  • GabaritGrand
  • Espérance de viede 10 à 12 ans
  • Taille Mâle60 à 80 cm
  • Taille Femelle55 à 70 cm
  • Poids Mâle50 à 90 kg
  • Poids Femelle40 à 80 kg
  • Type de poilsCourt, dur et dense
  • Couleur(s) de robeRouge, fauve, abricot, noir et bringé. De légères marques blanches au poitrail et aux pieds sont admises.
Voir la vidéo

Le Tosa Inu, ou Dogue japonais, provient de l’île de Shikoku, au Japon.

Originaire de la ville de Tosa, ce chien a été découvert au 14ème siècle. Il est le fruit d’un mélange complexe de plusieurs races.

Parmi les races identifiées, on retrouve le Bulldog, le Mastiff, le Braque allemand, le Bull Terrier et le Dogue allemand.

Ces races ont été choisies pour développer un chien à la force exceptionnelle. Il devait être capable de répondre aux exigences de son époque.

Au XIVème siècle, le Tosa Inu était utilisé comme chien de combat. La pratique est encore présente, bien que condamnée. Il était particulièrement prisé chez les Yakuza, un groupe criminel du Japon. Ils organisaient des combats de chiens illégaux. Cela a compliqué l’image de la race.

Le Tosa Inu est donc souvent étiqueté à tort comme « chien dangereux et agressif », notamment envers les autres chiens.

le tosa inu couché sur le flanc

ÊTES-VOUS PRÊT

À AVOIR UN TOSA INU ?

Ce chien est-il idéal pour vous ?
Pour votre façon de vivre, votre environnement ?
Avez-vous pensé à tout ?


Prenez 3 minutes pour chasser les doutes de votre tête !
Accédez immédiatement à la réponse à cette question en vidéo !

Je regarde la vidéo

Le tempérament du Tosa Inu

Très peu de Tosa sont présents en France.

Ce dernier se trouve pris dans la complexité de la loi sur la catégorisation des chiens. Le Tosa Inu est répertorié en chien de catégorie 2, chien de garde et de défense. Des obligations légales sont à respecter pour obtenir le permis de détention :

  • test de comportement pour le chien,
  • formation d’aptitude pour le maître,
  • port de la muselière et de la laisse dans les lieux publics,
  • attestation d’assurance responsabilité civile du maître,
  • et vaccination contre la rage.

Toutefois, si le Tosa n’est pas de race pure, il est classé dans la catégorie 1 en tant que chien d’attaque. Dans ce cas, la stérilisation du Tosa est obligatoire. De plus, si le propriétaire ne peut pas prouver la pureté de la race de son chien, ce dernier est également assimilé à un chien de catégorie 1.

Le Tosa est un molosse. Ne pensez pas lui faire mal quand vous jouez à la bagarre. Vous pouvez y aller. Lorsqu’on choisit un Tosa Inu, on opte surtout pour un chien d’une affection débordante et très pot de colle. Il aime jouer à la bagarre et a tendance à bousculer.

Il est important d’apprécier ce trait de caractère particulier.

Le Tosa est aussi un chien avec un léger défaut : il bave beaucoup. Vraiment beaucoup. Le problème, c’est qu’il en met partout. Si cela pose problème, oubliez le Tosa Inu. Vous risquez d’être tendu, frustré et votre vie avec votre Tosa sera moins agréable pour vous deux.

10€ de réduction !

Vous voulez bien éduquer votre Tosa Inu ?
Profitez de 10€ de réduction sur nos formations Chiot et Family grâce au code TOSAINU10

Découvrir

Attention ! Cette promotion n'est disponible que jusqu'au 01/05

Les besoins de ce chien

C’est un chien qui a besoin de se dépenser, une caractéristique commune à toutes les races de chiens.

Il adore se promener. Cela dit, ce n’est pas un chien fait pour la course. Il aime cette activité, mais ce n’est pas son point fort. D’autant plus qu’il est important de prêter une attention particulière à son squelette et à son développement.

Ses activités physiques doivent être bien sélectionnées. Évitez les sports ou les activités trop impactantes pour son squelette.

Le faire sortir régulièrement dès son jeune âge est primordial. Les longues promenades sont bénéfiques pour lui. La balade doit être adaptée à ses capacités physiques. Par exemple, les sauts de palissade sont à proscrire en raison de son gros squelette.

Quand il retombe sur ses pattes, le choc est important.

De même, lors d’une partie de jeu avec une balle ou un ballon. Il adore jouer avec, mais lui faire faire 50 allers-retours n’est pas une très bonne idée. Cela risque de lui causer des problèmes articulaires ou ligamentaires. Il est parfaitement possible de jouer avec lui.

Gardez seulement à l’esprit que ce chien n’est pas le plus endurant.

C’est un chien qui, malgré son poids et toutes les caractéristiques qui lui sont propres, peut tout à fait s’épanouir en appartement.

Un chien qui a besoin de socialiser avec ses congénères

La socialisation est une étape importante dans son développement.

Malgré les idées reçues sur cette race, le Tosa Inu ne présente pas plus de problèmes de socialisation avec ses congénères que d’autres chiens. Il est important de le socialiser dès chiot et donc dès son arrivée chez vous.

Faites-lui rencontrer des chiens, des humains, des vélos, des joggeurs… Montrez-lui la vie afin d’avoir par la suite un Tosa parfaitement équilibré et bien dans ses pattes.

le tosa inu couché sur le flanc

Formation Esprit Dog Family

Votre Tosa Inu est adulte et vous souhaitez parfaire son éducation ou tout simplement partager plus avec lui !

Découvrir

L’éducation du Tosa Inu

L’éducation du Tosa demande de comprendre sa nature. Ce n’est généralement pas un passionné d’obéissance. Il ne trouve pas son plus grand plaisir dans l’obéissance.

Pour éduquer un Tosa Inu avec succès, il est nécessaire de le guider dans ses prises de décision.

Plus il sera capable de faire des choix judicieux au bon moment, moins il sera nécessaire de lui donner des ordres. En effet, le Tosa Inu peut parfois ressentir de la lassitude ou de la réticence lorsqu’on lui demande de réaliser des actions spécifiques et mécaniques.

Cela ne veut pas dire que le Tosa est incapable d’apprendre ou d’obéir aux ordres.

Au contraire, il peut acquérir des compétences et suivre des instructions. C’est un chien qui fonctionne souvent à son propre rythme, guidé par ses propres envies et sa personnalité. Respecter le rythme du Tosa Inu est essentiel.

Au niveau comportemental, un Tosa Inu bien éduqué et équilibré est un Tosa extrêmement silencieux.

C’est un chien qui n’aboie pas fréquemment. Il est généralement plutôt silencieux comparé à d’autres races de chiens. Il possède une très grande assurance en lui-même.

La fiche santé du Tosa Inu

Le Tosa Inu est prédisposé à la dysplasie, comme beaucoup de races géantes.

Cependant, ce n’est pas une fatalité. Il demande simplement d’être vigilant et un effort pour maintenir sa condition physique. Un Tosa en bonne condition physique aura moins de problèmes de santé.

Un autre point à surveiller, typique des races géantes, est le risque de retournement d’estomac. Les races plus grandes ont plus de probabilité d’être sujettes à ce problème. Il est recommandé d’attendre entre 3 à 4 heures après une activité physique pour le nourrir. De même, au retour d’une balade, il ne doit pas ingérer une énorme quantité d’eau pour éviter le phénomène.

Niveau entretien, le Tosa Inu n’en nécessite aucun. C’est vraiment minimal. Un simple coup de brosse une fois est suffisant pour éliminer les quelques poils.

La dysplasie

La dysplasie est une anomalie du développement.

Cette déformation de l’articulation se produit pendant le développement de l’animal. Elle se développe généralement chez de jeunes chiens en croissance.

La dysplasie est influencée par des facteurs génétiques, mais aussi par des facteurs environnementaux. Il peut s’agir d’une croissance rapide, d’un excès de poids, d’une mauvaise nutrition ou d’un exercice intense. Certaines races sont plus à risque.

Le chien peut ressentir des symptômes tels que la boiterie, un manque de coordination des membres, des douleurs quand il se lève et se couche ou encore avoir une démarche anormale.

Si vous repérez des symptômes sur votre chien, consultez un vétérinaire.

Le retournement d’estomac

En tant que race géante, le Tosa Inu peut être sujet au retournement d’estomac.

La dilatation torsion de l’estomac est une urgence médicale sérieuse. Elle survient lorsque l’estomac se tord sur lui-même.

Pour éviter ce risque, il est recommandé de nourrir le chien un moment après un exercice intense, le temps de le laisser se calmer. De même, il est important de veiller à ce qu’il ne boive pas des quantités importantes d’eau après un exercice physique intense. Aussi, après un repas, attendez 4h avant de refaire un exercice intense avec votre Tosa.

Les symptômes les plus courants sont le gonflement de l’estomac et des tentatives de vomissements. Le chien peut aussi avoir du mal à se coucher et à regarder son ventre.

L’intégralité de la fiche de race du Tosa Inu en vidéo

FAQ le Tosa Inu

Quelle est l’origine du Tosa Inu ?

Le Tosa Inu est une race de chien originaire de la ville de Tosa, située sur l’île de Shikoku au Japon.

C’est le fruit d’un croisement habile entre plusieurs races de chiens comme le Bulldog, le Mastiff, le Saint-Bernard, le Braque Allemand, le Dogue allemand et le Bull Terrier entre autres.

Ces races pour les croisements étaient soigneusement sélectionnées pour développer un chien fort, robuste et destiné initialement aux combats de chiens, même si ce passé est aujourd’hui loin derrière-lui

Comment socialiser un Tosa Inu ?

Il est essentiel de socialiser le chiot Tosa dès son arrivée dans le foyer.

Cette étape implique de l’exposer à une diversité d’environnements et de congénères pour l’aider à s’adapter à différentes situations.

Il n’a pas de problème avec ses congénères, seulement il peut parfois manifester des comportements plus difficiles en présence de chiens du même sexe.

Cependant, en tant que chien de catégorie 2 de race pure, le Tosa est tenu de porter une muselière. Cela peut rendre la socialisation plus difficile.

Il apprécie les grandes promenades, tout en lui évitant les activités physiques trop intenses et impactantes pour ses articulations.

Le Tosa Inu peut-il vivre en appartement ?

Le Tosa Inu est un chien de grande taille qui prend de la place dans le foyer.

Malgré sa taille, il peut s’adapter à la vie en appartement, à condition que ses besoins physiques et mentaux soient comblés.

Ce grand chien japonais a son propre rythme et des envies qui doivent être respectées.

Il nécessite une activité physique adéquate pour satisfaire son niveau d’énergie. Par ailleurs, un Tosa Inu bien équilibré est un chien silencieux, peu enclin à aboyer.

Attention : le Tosa a tendance à baver abondamment, une caractéristique à accepter chez soi !

Est-ce un bon chien de compagnie ?

Le Tosa Inu, avec sa stature imposante, rappelle un véritable nounours très affectueux.

Il adore être caressé et jouer avec les autres chiens. Il est toujours en demande d’attention de son maître et est très affectueux. Sa nature calme et patiente en fait un compagnon idéal.

Toutefois, il convient de noter que le Tosa est adapté à un foyer où son maître dispose encore de ses capacités physiques pour répondre à ses besoins… et à sa morphologie !

À quelle catégorie appartient le Tosa Inu ?

Lorsqu’il est de pure race, le Tosa Inu appartient à la catégorie 2, chien de garde et de défense.

Il est soumis à diverses obligations légales. Elles incluent le passage d’un test de comportement canin, une formation pour le maître, le port de la muselière et de la laisse dans les lieux publics.

De plus, il est nécessaire de souscrire une assurance de responsabilité civile et de veiller à ce que le chien soit vacciné contre la rage afin d’obtenir le permis de détention. En revanche, si le Tosa est croisé, il est classé dans la catégorie 1 (chien d’attaque) et doit être stérilisé.

Informations sur la race

  • Gabarit : Grand
  • Esperance de vie : de 10 à 12 ans
  • Type de poils : Court, dur et dense
  • Couleur(s) de robe : Rouge, fauve, abricot, noir et bringé. De légères marques blanches au poitrail et aux pieds sont admises.
  • Taille Mâle : 60 à 80 cm
  • Taille Femelle : 55 à 70 cm
  • Poids Mâle : 50 à 90 kg
  • Poids Femelle : 40 à 80 kg
  • Perte de poils : Le Tosa Inu est sujet à la perte de poils de façon modérée. Il ne demande pas beaucoup d’entretien, quelques brossages mensuels suffisent pour garder son pelage beau et lisse. Il faut également nettoyer ses oreilles pendantes afin qu’elles restent propres.
  • Besoin d'exercice : Malgré son important gabarit, le Tosa Inu est un chien actif et endurant. Il faut le dépenser régulièrement pour qu’il reste en forme. Il a également besoin de se dépenser mentalement pour développer son plein potentiel. Cependant, il faut éviter les activités trop intenses avec ce chien pour préserver ses articulations.
  • Coût mensuel moyen : Environ 300 € par mois