Le Whippet, un chien sportif au tempérament calme

Le lévrier Whippet
  • GabaritMoyen
  • Espérance de vieDe 12 à 15 ans
  • Type de poilsCourt, serré et fin
  • Taille MâleDe 47 à 51 cm
  • Taille FemelleDe 44 à 47 cm
  • Poids MâleDe 12 à 14 kg
  • Poids FemelleDe 11 à 13 kg
  • Couleur(s) de robeToutes les couleurs exceptée la robe merle
Voir la vidéo

Le Whippet fait partie de la famille des lévriers. C’est donc un sportif avec un instinct de chasse et un tempérament discret, curieux et sociable. C’est une race qui apprécie aussi la vie de famille et être au contact de son maître. Tony, éducateur et comportementaliste canin d’Esprit Dog et Mélissa, éleveuse et passionnée de la race, nous présentent le Whippet.

Le Whippet est le lévrier le plus vendu sur le territoire français. C’est quasiment une vente sur deux. En effet, 50 % des lévriers sont des whippets en France. C’est donc important de bien le connaître.

Mélissa, éleveuse, confie les chiens de son élevage à des tous types de familles : « Avec des enfants, ados, ou même des personnes qui vont avoir un bébé. Tant que le chien est heureux. Moi je sélectionne les familles non pas sur l’âge, sur la maison, ou sur l’appartement mais c’est au feeling. » avoue-t-elle.

CTA formation ESPRIT DOG Chiot

Formation Esprit Dog Chiot

Vous allez être (ou êtes déjà) l'heureux propriétaire d'un Whippet ?
Cette formation est faite pour vous !

Découvrir

Mais elle précise que les propriétaires doivent être actifs, sortir leur chien en balades même s’ils ont un jardin. Le whippet, comme tous les chiens, doit aller à la rencontre de ses congénères, il faut donc un propriétaire qui se déplace un minimum.

Le caractère sportif du Whippet

Le Whippet est un chien décrit comme ayant une personnalité sensible, discrète et timide.

« Tous ces superlatifs ne sont pas dérangeants, du moment qu’on n’y met pas le mot peureux. Parce que le Whippet ne doit pas être peureux et le lévrier en général. Il faut faire attention à bien distinguer le chien discret et sensible avec le chien qui serait peureux » prévient Tony.

Ce Lévrier a besoin de contact avec son maître et sa famille.

« Ce n’est pas un pot de colle, mais c’est un chien discret qui apprécie son petit confort, le fait d’être près de vous, d’être à côté, d’avoir des caresses » explique Tony.

Mélissa confirme qu’ils ont un maître et qu’ils ne s’en détachent jamais.

« Ce sont des chiens qui peuvent faire de l’hyper attachement. Ça ne touche pas énormément de chiens mais j’en ai eu un et ça peut être compliqué. À ce moment-là, il faut trouver une famille où il peut être avec d’autres Whippets parce qu’ils aiment bien vivre entre eux. » précise Mélissa.

Au niveau de l’entente avec les congénères, il n’y a pas de problème car il a une personnalité très sociable.

Mélissa nous explique que les Whippets aiment tous les chiens mais ils aiment bien être entre eux. Des whippets qui se rencontrent, c’est explosif ! Ils peuvent courir ensemble, car les autres chiens ne sont pas assez rapides donc ils ne peuvent pas jouer de la même manière.

Parmi ses traits de caractère, il y a aussi la curiosité.

Ils aiment bien tout savoir, un peu comme des commères. Ils aiment bien aller regarder tout ce qui se passe autour d’eux.

Le Whippet a également des instincts de chasseur très prononcés. Le patron-moteur de la poursuite est mis en avant sur ce chien. Pour avoir un animal de cette race épanoui, il faut donc prendre cet instinct en compte en mettant en place quelques habitudes comme le faire courir ou pister…

« Au niveau sportif, elles sont géniales. Il y a de quoi faire et on voit qu’elles prennent plaisir que ce soit au cynodrome ou en PVL (Poursuite à Vu sur Leurre). » s’extasie Mélissa à propos de ses chiennes.

Le Whippet et son besoin de courir

Dans sa catégorie de poids, le Whippet est le chien le plus rapide. Il peut atteindre des vitesses allant entre 55 et 60 kilomètres heures !

Les lévriers sont des animaux faits pour courir, il faut donc assouvir ce besoin chaque jour. Le propriétaire n’a pas le choix.

« Soit vous vous mettez au vélo, soit vous lancez une balle s’il veut bien aller la chercher, soit vous lui faites faire des courses sur des cynodromes… » dit Tony.

Le cynodrome est comme un hippodrome : c’est une boucle où le chien court. En effet, il existe de nombreuses activités qui permettent aux lévriers d’assouvir ce patron-moteur, ce besoin naturel de courir.

Si le propriétaire ne répond pas à ce besoin chez son animal de compagnie, il s’expose à quelques problèmes.

Psssst...!

Profitez de 10 € de réduction sur nos formations Chiot et Family grâce au code WHIPPET10

Découvrir

Attention ! Cette promotion n'est disponible que jusqu'au 1er Novembre

Le chien pourra se mettre à courir dès qu’il en aura l’occasion et il partira. C’est donc un danger pour le chien. C’est important de lui apprendre les moments où il a le droit de courir pour lui apprendre les moments où il ne peut pas. Mais le Whippet n’a pas besoin de faire 10 kilomètres par jour mais il doit sortir.

« Le Whippet s’adapte énormément à la vie qu’on lui propose. J’ai des whippets qui sont partis dans des maisons où il y a un grand jardin et qui sortent beaucoup. Et j’ai des chiens qui vivent en appartement, qui sortent quand même, comme tous les chiens 3 à 4 fois par jour. Et ça se passe très bien. » tient à signaler Mélissa.

Un lévrier peut donc vivre en appartement tant qu’il est sorti régulièrement.

Le lévrier Whippet et son instinct de chasse et son besoin de pister

Chien de chasse à l’origine, le whippet a besoin de pister, de rechercher, de se servir de son nez.

« On est sur des chiens qui vont prendre la piste et la suivre à fond la caisse souvent à vue. » décrit Tony.

Le propriétaire doit donc apprendre à son chiot whippet, dès 2 mois, à le sortir en travaillant le suivi naturel et le rappel. C’est essentiel car le chien doit apprendre à suivre son maître et doit savoir qu’il peut perdre son humain s’il part trop loin. Travailler le suivi naturel et le rappel est plus facile quand il est petit car le monde lui fait encore peur et qu’il a besoin de papa et maman. Quand il commence à avoir un an, il a moins besoin de ses maîtres et peut alors partir très loin et très vite.

« Moi, j’ai des chiennes qui sont très obéissantes, même si elles peuvent pister, elles reviennent systématiquement dès que je siffle. » précise Mélissa.

La Poursuite à Vu de Leurre permet de travailler l’instinct de chasseur.

Là, on fait travailler aussi l’adresse et la vitesse de l’animal. « En club, pour le leurre, on met des lanières en plastique pour débuter avec des chiots. On peut mettre une peau de lapin qu’on récupère chez le boucher. On l’accroche juste pour que le chien assimile le leurre à la peau de lapin. Et après il passe sur des lanières en plastique classique comme les autres. »

Mais, pas de panique, la PVL (Poursuite à Vu du leurre) ne développe pas l’instinct de chasse du chien lors des sorties quotidiennes. Il fait la différence.

L’éducation du Whippet

Éduquer un whippet est relativement facile. Mais il y a quelques points où le maître doit être attentif.

Il est important, pour avoir un whippet bien éduqué, de lui apprendre la solitude, d’assouvir ses besoins (courir, pister…) et de lui apprendre le rappel.

Chez le Whippet, on entend souvent que c’est un chien anxieux qui peut avoir du mal à rester seul à la maison. C’est une erreur, une idée reçue.

Du coup, les nouveaux propriétaires ne laissent jamais leur Whippet seul. Et sans apprendre le principe de solitude, le propriétaire s’expose à de la destruction, des aboiements et de la malpropreté (pipi ou caca) de la part de son chien, en cas d’absence.

« Mais ce n’est pas de la faute du Whippet. C’est simplement que vous ne lui avez pas appris parce que vous vous êtes mis en tête qu’il n’y arriverait pas » tient à signaler Tony, éducateur et comportementaliste canin d’Esprit Dog.

Pour exemple, Mélissa n’a pas eu de souci. Tant que les chiens sont bien dans leurs pattes dès leur naissance, il n’y a pas de raison qu’ils développent ce genre de problèmes.

Pour combattre l’anxiété, le propriétaire doit lui faire découvrir le monde.

Si vous ne lui faites pas voir le monde. Si vous ne lui montrez rien, il sera anxieux de tout ce qui l’entoure. Et s’il est anxieux de tout ce qui l’entoure, alors il aura du mal aussi à rester seul. Donc là, le mot d’ordre c’est :

  • comportez vous normalement,
  • vivez normalement,
  • éduquez ces chiens là comme les autres chiens,
  • mais assouvissez aussi leurs besoins.
CTA formation ESPRIT DOG Family

Formation Esprit Dog Family

Votre lévrier Whippet est adulte et vous souhaitez parfaire son éducation ou tout simplement partager plus avec lui !

Découvrir

La santé du Lévrier Whippet

Ce sont des chiens robustes. Ils ne sont pas touchés par une maladie en particulier.

D’ailleurs Mélissa, qui tient un élevage de Whippet, a choisi cette race pour cette raison à l’origine. Cavalière, elle avait besoin d’une race qui puisse la suivre aux écuries. Sa mère, qui est en clinique véto, lui a trouvé un chien sportif et qui n’est pas trop fragile. Elle ne voit cette race que pour les vaccins.

Cependant, le Whippet bleu (une robe diluée), peut avoir des soucis de peau mais c’est commun à toutes les races qui ont des chiens « bleus ».

Enfin attention, le Whippet est mince et doit le rester.

Le physique mince du Lévrier

Les propriétaires de Whippet ou de lévriers en général, entendent souvent que leur chien est trop maigre, pas assez nourri… Mais c’est le morphotype du lévrier.

Le Whippet avec une parfaite alimentation doit rester sec.

Le Whippet est sec car c’est un athlète extraordinaire qui a un rapport poids/puissance incroyable. Donc, si on veut qu’il reste en bonne santé, il doit rester mince.

N’imaginez pas que les propriétaires de lévriers ne nourrissent pas leur Whippet. Ce n’est pas la vérité.

L’entretien très simple d’un whippet

Au niveau du toilettage, il n’y a pas de travail à faire. Sauf si le chien se roule dans un truc pas très sympa !

Mais son poil court et ras, bien que pratique pour l’entretien est à prendre en compte.

Son poil court et ras

Le Whippet peut sortir de tout temps, se promener même s’il pleut ou s’il fait frais. Mais il a un poil très court et très ras donc quand il va geler dehors, il va avoir des difficultés.

S’il fait -10 chez vous et que vous le laissez vivre dans le jardin, il va se les cailler un petit peu.. Mais quand il fait froid, le lévrier Whippet doit quand même sortir mais s’il gèle. Dans ce cas-là, il doit être en mouvement, il ne faut pas qu’il reste immobile sinon il prendra un coup de froid.

Si vous voulez un chien qui va vivre dehors constamment sous des températures un peu compliquées, ce n’est peut-être pas le bon chien pour vous. » conclut Tony.

À quoi servait le Whippet ?

Le Whippet ou Lévrier nain est à la fois rapide et musclé.

Il a une physionomie taillée pour la vitesse et possède de grandes capacités de pistage. Ce chien était traditionnellement utilisé pour la chasse à la vue (notamment la chasse au lapin) et pour la recherche de sang.

Avec l’évolution du mode de vie, le Whippet est aujourd’hui un compagnon à quatre pattes idéal pour la vie en famille.

D’où vient le lévrier Whippet ?

Le Whippet est un chien originaire de la Grande-Bretagne.

Il serait le descendant d’une race datant du XVIIème et connue sous le nom de Levron ou Levrette. Très avide du sprint, le Whippet était surnommé « cheval de course des pauvres » en raison de son utilisation historique comme chien de course par des mineurs et des ouvriers adeptes de jeux de paris.

Comment élever un Whippet ?

Le Whippet doit être élevé avec beaucoup d’amour et d’affection.

Son éducation doit être à la fois douce, puisqu’il s’éduque facilement, et stricte pour qu’il reste obéissant à l’âge adulte. C’est en effet un chien naturellement heureux sur lequel il faut à tout prix éviter de crier.

Il faudra cependant commencer tôt, notamment avec le rappel, pour éviter qu’il s’égare au cours des promenades.

Le lévrier Whippet peut-il vivre dans un appartement ?

Bien que taillé pour parcourir de vastes espaces à grande vitesse, le Whippet ne s’épanouit pas pour autant uniquement en extérieur.

Son tempérament calme et sa grande discrétion font de lui un chien tout à fait à l’aise dans un appartement. Il peut très bien supporter la solitude si on le lui apprend.

Il faut cependant lui permettre de courir et de pratiquer des sports canins au moins une fois par jour pour se dépenser.

Le Whippet est-il un aboyeur ?

Le Whippet est un chien particulièrement calme qui n’aboie que très rarement.

Il a un caractère équilibré, ce qui le rend très facile à vivre. C’est aussi un animal de compagnie très apprécié puisqu’il est affectueux et très sociable.

Informations sur la race

  • Gabarit : Moyen
  • Esperance de vie : De 12 à 15 ans
  • Type de poils : Court, serré et fin
  • Couleur(s) de robe : Toutes les couleurs exceptée la robe merle
  • Taille Mâle : De 47 à 51 cm
  • Taille Femelle : De 44 à 47 cm
  • Poids Mâle : De 12 à 14 kg
  • Poids Femelle : De 11 à 13 kg
  • Perte de poils : Le Whippet perd peu de poils. La perte de poil reste également modérée chez ce toutou même pendant les périodes de mues. Il lui faut simplement un brossage de temps en temps pour le maintenir propre et pour garder sa robe lustrée. Cela peut se faire avec un gant.
  • Besoin d'exercice : Le Whippet est un grand sportif et un adepte des courses. Son besoin de courir doit obligatoirement être satisfait pour qu’il reste obéissant et équilibré. Les sports canins comme le cani-cross, l’Agility ou encore le cani-vtt sont idéaux pour le stimuler physiquement et mentalement.
  • Coût mensuel moyen : Environ 70€ par mois