Le Yorkshire terrier, un chien de petite taille avec un caractère de grand

le yorkshire terrier
  • GabaritPetit
  • Espérance de vieDe 10 à 15 ans
  • Type de poilsLong
  • Taille MâleDe 15 à 25 cm
  • Taille FemelleDe 15 à 25 cm
  • Poids MâleDe 2 à 3,2 kg
  • Poids FemelleDe 2 à 3,2 kg
  • Couleur(s) de robeBleu acier foncé et fauve
Voir la vidéo

Tony, éducateur et comportementaliste canin d’Esprit Dog et Brigitte, passionnée de la race et propriétaire de plusieurs Yorkshires affectueux vont tout dire sur ce petit animal de compagnie.

À l’origine, le Yorkshire est un ratier. Un ratier est un animal qui chasse les rats et des petits mammifères nuisibles. Il est donc fait pour aller dans les souterrains pour aller débusquer les petits animaux.

Ensuite, on s’en est servi dans les terriers. Du fait de cette origine, il a de nombreuses qualités et un caractère particulier.

Le caractère du Yorkshire terrier

C’est donc un chien courageux, obstiné, déterminé et qui ne lâche pas facilement quand il a un objectif en tête. Il a une personnalité de grand chien.

En fait, on est sur un chien qui se dit qu’il est petit mais qui n’a pas envie d’être petit. Donc il y va le gamin. Il va falloir vraiment l’ouvrir le plus possible au monde pour qu’il ne commette pas l’erreur de vouloir aller à l’aventure sur des chiens qui sont quatre fois comme lui.

En effet, cette attitude peut engendrer des problèmes de comportement.

Le Yorkshire est aussi un chien très intelligent et malin. Il va réfléchir et essayer de compenser sa petite taille pour obtenir ce qu’il souhaite des autres. C’est donc un animal qui pense, qui réfléchit et qui est aussi très nerveux.

C’est un chien intelligent qui a du tempérament.

« Ça veut dire que quand il n’est pas content, il n’est pas content et quand il a envie de se fâcher, il se fâche » explique Tony. Le Yorkshire est un chien un peu capricieux et il n’a pas beaucoup de patience. « Évidemment ça dépend des modèles, ça dépend des lignées, mais il a son petit tempérament. » conclut Tony.

CTA formation ESPRIT DOG Chiot

Formation Esprit Dog Chiot

Vous allez être (ou êtes déjà) l'heureux propriétaire d'un Yorkshire Terrier ?
Cette formation est faite pour vous !

Découvrir

Le Yorkshire est dynamique, vif et percutant. Il va falloir faire de l’éducation, faire de l’obéissance avec lui, il va falloir le promener et lui faire découvrir la vie. Il faut que le maître s’y prenne dès qu’il est chiot.

« C’est un chien qui est quand même facile. Qui n’a pas trop mauvais caractère et qu’on peut emmener partout pour les gens qui voyagent, c’est pratique » dit Brigitte.

Un chien d’alarme

Le Yorkshire est un chien d’alarme, c’est son vrai travail.

Du fait de sa petite taille, ce n’est pas un chien de garde mais il est à l’affût de ce qui se passe dans son environnement.

Le moindre bruit, le moindre truc, il va aller gueuler.

Pour éviter que le Yorkshire gueule pour tout et n’importe quoi, il faut que le propriétaire éveille correctement son chiot pour qu’il ne soit pas peureux. Le maître doit :

  • bien faire le travail de socialisation,
  • sortir avec son chien et vivre des expériences.

Si le chien est correctement éveillé et stimulé, il alertera simplement de la présence d’intrus ou de gens qui passent devant chez lui.

Le Yorkshire Terrier, un petit chien hargneux ?

Le petit chien ne naît pas hargneux.

Il y a plusieurs critères à prendre en compte :

  • le Yorkshire Terrier va avoir l’apprentissage acquis (tout ce qu’il apprend au cours de sa vie),
  • il y a aussi tout ce que son maître va lui faire découvrir,
  • et il va ensuite compenser avec sa taille.

Si vous ne lui avez pas suffisamment montré le monde entre 0 et 4 mois, vous aurez un chien qui aboiera systématiquement parce qu’il aura peur de tout ce qu’il va voir. Il est entouré de choses gigantesques.

Moins le chien a peur, moins il aboie constamment.

Ses besoins

Psssst...!

Profitez de 10 € de réduction sur nos formations Chiot et Family grâce au code YORKSHIRETERRIER10

Découvrir

Attention ! Cette promotion n'est disponible que jusqu'au 1er Janvier

Pour avoir un Yorkshire stable intellectuellement, il va falloir le dépenser physiquement et mentalement et vivre normalement.

« On reproche souvent aux propriétaires de petits chiens, et de Yorkshire en particulier, de porter le chien. Mais il faut laisser le chien vivre sa vie et donc il faut impérativement qu’il reste au sol ! » dit Tony.

Le Yorkshire ne doit pas rester dans les bras, dans le canapé toute la journée ou encore enfermé à l’intérieur. Un Yorkshire qui ne fait rien, qui n’est pas stimulé, va développer des troubles du comportement. Cela peut donner un chien qui aboie tout le temps, hargneux et agressif en laisse.

Le Yorkshire doit interagir avec d’autres chiens et se promener.

Il doit avoir une vie de chien, tout simplement et non pas une vie de sac à main sur un canapé.

Les activités avec un Yorkshire terrier

Le Yorkshire peut tout à fait pratiquer de nombreuses activités sportives tout en prenant en compte sa hauteur et son potentiel.

Il a un rapport poids/puissance très intéressant donc il peut marcher longtemps tant qu’il est en bonne santé et bien dans sa tête car il adore les balades. Le propriétaire peut aussi courir avec son Yorkshire ou encore faire du roller.

L’agility est également une des activités possibles. Brigitte le pratique avec sa femelle.

Brigitte a fait de l’éducation avec son York’ ; maintenant c’est de l’agility en loisir. Ils ont passé leur CSAU (Certificat de Sociabilité et d’Aptitude à l’Utilisation). C’était mignon parce que c’est un club où il y a beaucoup de gros chiens. Tout le monde était venu voir sa petite naine passer son CSAU.

Le Yorkshire, un chien à mamie ?

Attention, il ne faut pas voir le Yorkshire comme le chien à mamie qui ne bouge pas, qui ne fait rien sur le canapé.

Le Yorkshire est principalement victime de ce préjugé car c’est un compagnon dont on prend soin : on le brosse, on le toilette. On lui fait des petites coiffures parfois avec des couettes. Ce sont des choses que les propriétaires de gros chiens ne font pas en général.

Brigitte a une voisine qui lui a dit que les petits chiens ne marchent pas,  qu’ils n’avancent pas. Elle l’a emmenée se promener, elle a changé d’avis. Elle a vu qu’en courant on ne les suit pas les petits chiens.

L’entretien du Yorkshire Terrier

Les Yorkshires sont des chiens souvent très bien entretenus par leurs maîtres surtout au niveau du poil.

CTA formation ESPRIT DOG Family

Formation Esprit Dog Family

Votre Yorkshire Terrier est adulte et vous souhaitez parfaire son éducation ou tout simplement partager plus avec lui ?

Découvrir

« Les York ça ne perd pas de poils ! Ça ne tombe pas quand on les brosse. On en a sur la brosse comme des cheveux. Les autres chiens, leurs poils tombent et repoussent. Pour les York, ça pousse tout le temps et ça s’use naturellement en marchant. Leurs poils n’ont jamais été coupés sauf pour le toilettage au niveau de la pointe des oreilles et le tour des pattes. » explique Brigitte, au niveau entretien de ses York.

Historiquement :

  • on coupait la queue des chiens de cette race car c’est un ratier ;
  • et on laissait les poils longs pour pouvoir l’extraire des terriers quand ils partaient dans les trous. Les poils longs permettaient de mieux l’attraper.

Les poils longs ont été préservés d’un point de vue esthétique.

« Une fois que les poils ont été rasés, ils ne repoussent jamais pareil. On n’a plus la texture soyeuse du poil. S’ils sont souvent coupés, ils ont tendance à friser. Mais ceux qui ne veulent pas les coiffer, mieux vaut leur faire une jolie coupe » avoue Brigitte. La petite broche sur la tête, ou la couette permettent souvent au chien d’y voir clair car les poils tombent devant ses yeux.

La santé des Yorkshires terriers

Parmi les maladies possibles, le Yorkshire peut avoir des problèmes de dents.

Comme beaucoup de petites races, quand on les récupère tout bébé, il faut apprendre à leur laver les dents. On commence avec le doigt dans la bouche et après des brosses pour bébés, les plus petites possibles. Et quand ils grandissent, il faut surveiller que les dents de lait tombent bien. Le plus courant, ce sont les 4 crocs devant.

La raison pour laquelle les petits chiens ont des problèmes de dents n’est pas claire. Pour certains vétérinaires, ce serait dû à leur PH à l’intérieur de leur gueule qui serait différent des autres chiens et cela engendrerait du tartre et donc une mauvaise haleine et hygiène.

Attention à son poids.

C’est une race qui peut avoir des problèmes aux pattes comme les rotules ou les luxations. C’est pour ça que c’est bien de les faire marcher pour qu’ils ne grossissent pas et qu’ils soient musclés car ce sont les muscles qui maintiennent tout. Il faut donc veiller à leur alimentation pour que ces animaux ne prennent pas trop de poids.

À signaler aussi, le Yorkshire n’a pas de sous poil !

Donc cette race sensible au froid surtout qu’il se trouve au ras du sol. C’est ce qui explique que certains York ont des manteaux.

Moi, il y a quelques années, quand je voyais quelqu’un mettre un manteau sur un chien, je me disais que c’était n’importe quoi. Mais il faut revenir là-dessus : le manteau peut être utile sur ces chiens-là, dit Tony.

D’où vient le Yorkshire Terrier ?

Originaire de la Grande-Bretagne, le Yorkshire Terrier a été observé pour la première fois aux alentours de 1850.

Avec ses qualités de terrier, ce petit toutou se lance facilement à la chasse d’un jouet ou d’un petit rongeur. C’est également un chien avec une personnalité à part entière qui n’hésite pas à exprimer ses sentiments.

Comment socialiser un Yorkshire Terrier ?

Le Yorkshire Terrier est un excellent chien d’alarme qui aboie pour signaler la présence d’intrus.

Il doit être socialisé correctement et de façon précoce pour rester stable et ne pas être peureux. Son maître doit notamment le sortir pour qu’il découvre d’autres personnes et d’autres animaux.

Autrement, il risque de développer des troubles du comportement et aboyer sans cesse à l’âge adulte.

Le Yorkshire Terrier peut-il faire du sport ?

L’apparence fragile du Yorkshire Terrier n’est qu’un leurre.

C’est un chien robuste à la fois calme et vif qui déborde d’énergie. Même s’il vit en appartement, il lui faut des sorties et des activités physiques pour bien se dépenser.

Il arrive même à parcourir de grandes distances pour sa petite taille lorsqu’il part à l’aventure.

Le Yorkshire Terrier est-il un bon chien de compagnie ?

Affectueux, intelligent et exubérant, le Yorkshire Terrier est un excellent chien de compagnie pour toute la famille.

Même s’il est peu patient, c’est un chien dévoué à son maître. C’est également un toutou très amical avec les enfants et les personnes âgées. Très joueur, cette boule de poils à 4 pattes demeure l’un des chiens préférés en France.

Comment éduquer un Yorkshire Terrier ?

Le Yorkshire Terrier est un chien intelligent et facile à éduquer quand on s’y prend de la bonne manière.

Son maître doit notamment profiter des parties de jeux auxquels il prend plaisir pour l’éduquer et lui apprendre les règles de la vie avec les humains. Il devra être ferme tout en faisant preuve de douceur pour bien éduquer un chien de cette race.

Informations sur la race

  • Gabarit : Petit
  • Esperance de vie : De 10 à 15 ans
  • Type de poils : Long
  • Couleur(s) de robe : Bleu acier foncé et fauve
  • Taille Mâle : De 15 à 25 cm
  • Taille Femelle : De 15 à 25 cm
  • Poids Mâle : De 2 à 3,2 kg
  • Poids Femelle : De 2 à 3,2 kg
  • Perte de poils : Le Yorkshire Terrier perd très peu de poil. Il fait d’ailleurs partie des rares races de chien qui ne muent pas. Toutefois, un brossage hebdomadaire, voire quotidien, s’avère nécessaire si vous souhaitez garder ses poils propres et soyeux.
  • Besoin d'exercice : Contrairement aux apparences, le Yorkshire Terrier est un chien plein d’énergie. Il a besoin de se dépenser régulièrement tant sur le plan physique que mental pour rester stable. Ce besoin peut être satisfait avec des sorties quotidiennes riches en découvertes et des parties de jeu.
  • Coût mensuel moyen : Environ 60 € par mois