Les dangers pour le chien dans la nature

Sommaire

    Lorsque vous allez vous promener avec votre chien dans la nature, que ce soit à la montagne, à la campagne ou à la mer vous pouvez être confronté à certains dangers. Pour les éviter, il est important de les connaître, voici donc une liste non exhaustive :

    Les chenilles processionnaires

    Il existe deux types de chenilles processionnaires :

    • celles des pins (représentant un danger pour nos chiens de mars à avril)
    • celles des chênes (représentant un danger pour nos chiens de mai à mi juillet)

    Originaires du sud ouest, ces nuisibles ont envahi la France petit à petit à cause du réchauffement climatique. Aujourd’hui, nous en retrouvons dans plus de la moitié du territoire Français.

    Les dangers de la nature : comment les reconnaître ?

    Sachez d’abord que leurs nids sont généralement situés en hauteur dans les arbres. Ils ressemblent un peu à une barbe à papa en soie.

    Les chenilles processionnaires des pins sont de couleur brune/doré et très poilues.

    Les chenilles processionnaires des chênes, quant à elles, seront plutôt argentées, elles ont également beaucoup de poils.

    Petite astuce pour différencier les chenilles processionnaires des autres chenilles : observez les ! Les chenilles processionnaires se déplacent en file indienne pour s’enfouir dans le sol !

    Pourquoi sont-elles dangereuses ?

    La chenille processionnaire a un pouvoir urticant.

    Il faut savoir que ce qui rend la chenille urticante c’est son poil. En effet, il contient une toxine : la thaumatopoéine qui entraînera des réactions allergiques et/ou irritantes chez votre chien.chenilles processionnaires

    En cas d’ingestion d’une chenille, de contact direct avec l’insecte ou avec son nid voici les différents symptômes qui peuvent survenir :

    Le contact direct (peau/yeux) :

    • œdème
    • démangeaisons importantes
    • endommagement de l’œil allant jusqu’à la perte de celui-ci

    Si votre chien la met en bouche :

    • hyper salivation
    • gonflement de la langue
    • tuméfactions sur la langue
    • nécrose de la langue

    Il est important de consulter votre vétérinaire immédiatement si jamais vous voyez votre chien entrer en contact avec une chenille ou tout simplement avec un nid au sol.

    Il lui sera alors administré un anti-inflammatoire et anti-histaminique. En revanche si la langue de votre chien nécrose, il faudra prévoir une amputation. Soyez donc vigilant lors de vos balades.

    Les glands

    Vous l’ignoriez peut être mais les glands sont dangereux car toxiques pour les chiens. Pour être très précis, le danger provient des tanins des glands. C’est eux qui pendant la digestion, sont très toxiques pour le chien. Vous devez savoir que, concernant ces dangers de la nature, les glands verts sont beaucoup plus toxiques que les glands mûrs.

    Attention, ne paniquez pas non plus à la moindre vue d’un chêne. En effet, toutes les variétés ne sont pas dangereuses pour votre loulou, seuls les chênes pédonculés, rouvres, et sessiles le sont. Si par malheur votre compagnon venait à en manger, vous remarquerez assez rapidement certains symptômes. Les signes qui devront vous alerter sont l’abattement, des vomissements, de la constipation puis de la diarrhée.

    danger glands chienEn cas du moindre petit doute consultez immédiatement votre vétérinaire, attention ne traînez pas car il n’existe pas de traitement miracle. Le vétérinaire pourra seulement traiter les symptômes, donc pour être clair, plus votre chien sera pris en charge tôt moins il risquera de conserver des séquelles.

    N’oubliez pas que ses reins et son foie peuvent être touchés, il est donc essentiel de réagir le plus vite possible. Bien évidemment nous vous conseillons de toujours surveiller votre chien lors de vos sorties mais également de ne pas l’autoriser ne serait-ce qu’à jouer avec des glands. Cela évitera notamment qu’il les mette dans sa bouche pour s’amuser et qu’il les mange sans forcément le vouloir.
    D’ailleurs attention, un gland ou des glands peuvent également causer une obstruction intestinale donc fuyez ce fruit qui ne vous apportera que des problèmes !

    Les crapauds, un des dangers de la nature

    Au cours de sa vie votre chien risque de « tomber nez à nez » avec un crapaud et donc peut-être aussi de le prendre dans sa gueule car il sera intrigué ! Le problème est que ces petites bêtes sont des dangers très présent dans la nature ! Que faire si votre chien a mordu un crapaud ? Nous allons voir cela tout de suite !

    Comment savoir si mon chien a mordu dans un crapaud

    En effet, votre toutou risque d’être empoisonné par le venin du crapaud. Celui-ci contient de très nombreuses substances toxiques pour nos compagnons à quatre pattes, parmi elles : la bufoténidine (hypertensif et vasoconstricteur) ou bien encore la bufotaline (toxicité cardiaque).

    Notez bien que toutes les espèces de crapauds sont toxiques, chez le crapaud le venin est un système de défense contre les prédateurs. On le retrouve dans différentes glandes situées sur l’ensemble de leur corps.chien mordu crapaud

    Si votre toutou prend dans sa gueule l’animal ou le mord : il risque donc d’y être exposé. En cas d’ingestion complète il s’expose même à une intoxication massive. Si vous ne l’avez pas vu faire, certains signes pourront toutefois vous alerter :

    • Salivation excessive
    • Tremblements
    • Convulsions
    •  Faiblesse musculaire
    • Vomissements

    Si vous voyez votre chien mordre, jouer ou avaler un crapaud, il sera alors essentiel de réagir rapidement. Rappelez-le au pied sans attendre ou demandez lui de ne pas toucher s’il connaît l’ordre. Rincez ensuite sa gueule à l’eau claire afin d’éliminer les toxines qu’il n’aurait pas encore avaler. Ensuite la priorité est évidemment de vous rendre chez votre vétérinaire.

    Sachez que les petits chiens, en raison de leur poids léger, sont beaucoup plus vulnérables au venin de crapaud que les gros chiens. Toutefois, même si votre toutou a un bon gabarit ne prenez pas de risque et consultez votre vétérinaire sans attendre.

    Les abeilles

    La curiosité de nos chiens peut parfois leur coûter cher, c’est notamment le cas lorsqu’ils remarquent une guêpe… En s’approchant trop ils risquent de se faire piquer par une abeille, ou pire, de l’avaler !

    Piqûres d’abeille : quels sont les risques ?

    En effet, si votre chien a avalé ou tenté d’avaler l’insecte il risque de s’être fait piqué le museau, la langue ou bien l’intérieur de la gorge. Ici le danger provient du gonflement provoqué par le venin injecté. En fonction de la localisation, votre animal pourrait en effet avoir du mal à respirer à cause d’un rétrécissement des voies respiratoires. La seule solution sera de l’emmener en urgence chez le vétérinaire !

    piqûres abeilleUn grand nombre de piqûres d’abeille (si votre chien est tombé sur une colonie d’abeilles par exemple) ou, une réaction allergique sont aussi des urgences et doivent vous conduire chez le vétérinaire sans attendre. Attention, une réaction allergique peut survenir plusieurs heures après la piqûre, vous devrez donc rester attentif à votre chien.

    Les signes qui devront vous alerter sont : fatigue et faiblesse générale, difficulté à respirer et gonflement important de la zone piquée. Enfin, si votre chien s’est fait piquer sur un membre et qu’il n’est pas allergique, il ne risque rien de grave si ce n’est une vive douleur et un gonflement de la zone piquée. Nous vous conseillons toutefois de vérifier que le dard n’est pas resté dans le corps de votre animal (seules les abeilles le perdent), si c’est le cas retirez le. Pour soulager votre chien vous pouvez également appliquer de la glace sur la piqûre. Soyez toujours prudent en le manipulant. La douleur qu’il ressent pourrait le conduire à vous mordre sans volonté de vous blesser mais par réflexe à la douleur.

    Les dangers de la nature : l’eau de mer !

    Ce n’est pas le contact avec l’eau de mer qui est dangereux ici mais bien son ingestion ! En effet, vous devez savoir que l’eau de mer est très nocive pour les chiens notamment lorsqu’ils en boivent de grandes quantités ! Si,nous humain, détestons boire la tasse, ce n’est pas forcément le cas de nos animaux. Même si votre chien ne boit pas d’eau de mer vous devrez attentif car il peut en ingérer une quantité importante à cause des vagues ou tout simplement à force de rapporter un jouet qu’on lui aurait lancé dans l’eau : il risque alors une intoxication.

    ​Le danger est que l’eau de mer est très riche en sels minéraux, et notamment en ion chlorure de sodium (NaCl). Si votre animal en ingère de grandes quantités son taux de sodium dans le sang va fortement augmenter. Pour l’éliminer il va uriner plus que d’habitude, il aura alors besoin de s’hydrater avec de l’eau « plate ». S’il n’en a pas, son organisme va alors utiliser l’eau présente dans son corps. C’est là le problème car il s’expose à une grave déshydratation et à la destruction de certaines de ses cellules voire même de certains de ses organes.

    Si vous remarquez que votre chien a ingéré beaucoup d’eau de mer consultez donc rapidement votre vétérinaire, si vous ne le voyez pas faire certains signes pourront toutefois vous alerter : salivation excessive, vomissementsdiarrhées, urines abondantes, soif intense…

    Sachez que pour le chien la dose toxique de chlorure de sodium est en moyenne de 4 à 5g/Kg par voie orale.

    ​Ingérée dans une moins grande quantité l’eau de mer peut aussi provoquer des diarrhées chez votre compagnon. Si vous emmenez votre chien à la plage pensez-donc toujours à lui laisser accès à de l’eau fraîche et à bien le rincer à l’eau claire en rentrant chez vous.

    Les dangers pour le chien dans la nature