Les différences de dressage avec des jouets d’occupation et d’interaction !

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit dog. Aujourd’hui, on va parler d’un sujet qui est très important pour tous ceux qui ont un chiot, et aussi pour ceux qui ont un chien. On va parler des jouets d’occupation et d’interaction. C’est une grosse erreur de ne pas faire attention à ça. En effet, vous devez séparer les jeux en deux catégories.

la différence entre jouets d’interaction et d’occupation

La première, les jeux d’interaction. Ce sont des jeux qui vont vous demander d’interagir avec votre chien. En effet, le jeu se passe entre le chien et vous. Sa corde, son boudin, une balle sont des éléments qui vous permettront de rentrer en contact et en interaction avec le chien.

Les autres jeux sont des jeux d’occupation, dans la majorité des cas, masticatoires. Ça va être des jeux qui vont permettre au chien de mastiquer dans son coin. Néanmoins, sur ces jeux-là, vous devez systématiquement refuser les appels au jeu de votre chien. Si vous jouez avec sa corde, qui est un jeu d’interaction, vous jouez avec lui quand il vous l’amène. Vous interagissez avec lui. Par contre, quand il vous ramène un jeu d’occupation, ne jouez pas. Il ne faut lui montrer aucune réaction, ne pas lui parler et le laisser.

En effet, le chien va comprendre qu’il y a des jeux qui sont faits pour jouer seuls et d’autres pour jouer avec son humain. Cela va lui construire une bonne base d’apprentissage. Et à travers le jeu, le chien apprend énormément. Il en a besoin. Ça va lui permettre de mettre du rythme dans sa vie. Il va pouvoir comprendre que les moments où vous ne voulez pas jouer, il a la possibilité d’évacuer la pression tout seul avec ses jouets à mastiquer.

Puis, vient le temps où on interagit avec son maître, et là le chien va connaitre un pic d’excitation. Là, tout un panel d’ordre va pouvoir être travaillé. Des autocontrôles à la gestion de l’excitation, c’est le moment pour votre chien d’emmagasiner de nombreuses nouveautés. Mais vous allez également pouvoir travailler le lien que vous avez avec lui. Il doit comprendre que vous êtes un vecteur de plaisir. En jouant, c’est comme ça qu’on apprend des choses à un chien.

Enfin, les jeux d’interaction on ne les laisse jamais à disposition. Que ce soit quand il est seul ou quand vous êtes là, ils ne sont jamais laissés à disposition. Si vous les sortez, vous jouez avec, une fois que vous avez fini de jouer, vous les rangez. Sinon ce ne sont plus des jeux d’interaction, mais ça devient des jeux d’occupation, mais qui ne sont pas conçus pour. Là, on détruit tout ce que l’on a voulu construire.