Lire son chien, une vraie tactique de dressage ?

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit dog. Aujourd’hui, j’avais envie de vous faire partager un moment de communion. Je vais vous apprendre à lire votre chien. Je vous fais voir ça avec les miens. Ils m’ont fait ça il y a deux jours. Ils ont commencé à jouer, et regardez un peu comment deux rottweilers jouent.

Lire son chien, les signes à comprendre

Dans un premier temps, ça déplie les dents, ça claque des dents et ça fait énormément de bruit. On a l’impression qu’ils vont se bagarrer. Dans ce cas de figure là, souvent, la première attitude que vous allez avoir c’est de stopper ça. Vous vous dites : attention, si jamais ça dégénère, ou s’il y en a un qui monte un peu plus que l’autre en excitation… vous pensez que c’est à vous de mettre fin a cela, c’est une énorme erreur. Regardez ce qu’il va se passer.

La plupart du temps, entre mon mâle et ma femelle, celle qui perd le fil, c’est souvent ma petite femelle. Elle monte, elle monte, elle monte et puis elle commence à mordre un peu plus fort même dans les phases de jeu. Le mâle, à ce moment-là, il se stoppe d’un coup. Il se raidit et met fin au jeu pour attendre que la femelle retombe en intensité. C’est quelque chose de très rapide. Juste l’espace d’une seconde. Ensuite, il relance la phase de jeu. Ils recommencent à faire un boucan de tous les diables. Ma femelle s’emporte une deuxième fois et cette fois, le mâle stoppe net le jeu. Il se porte droit, ferme la gueule, commence à raidir son corps… Toute une gestuelle pour lui faire comprendre que pour le moment, c’est fini.

Là, la chienne commence à l’appeler au jeu. Elle se met donc en posture de jouer, elle aboie… Elle a envie de continuer. Je voulais vraiment vous montrer cet exemple-là. En effet, en communication animale, quand on vous montre de la communication entre chiens, on vous montre des cas très spécifiques. En fait, il y a un cas qui arrive dans tous les foyers, c’est celui-là. Quand on a un chien, deux, trois, ou plus, toute la journée ils font ça.

J’ai envie que vous soyez pertinent et que vous regardiez ça avec beaucoup de distance. Parce qu’à travers des choses très banales du quotidien, on arrive à en tirer des expériences positives. En plus, on apprend beaucoup de choses sur les chiens, sur les tempéraments… Vous pouvez également en apprendre beaucoup sur vos chiens quand ils sont en train de jouer, que ce soit chez vous ou en extérieur. C’est intéressant de voir qui lance les phases de jeu, qui les arrêtent, comment l’autre chien fait pour dire que le jeu va trop loin… Toutes ces questions-là sont extrêmement intéressantes, et cela va vous aider à connaître vos chiens par cœur. Vous serez ensuite capable de reconnaître un grognement de jeu d’un grognement plus agressif.

Une fois que vous savez lire votre chien, vous ne serez plus impressionné par des mimiques, des postures comme le claquage des dents par exemple. L’erreur la plus dramatique serait d’essayer de les stopper en leur invectivant l’ordre d’arrêter. En effet, vous allez juste gagner deux chiens qui n’apprennent pas à communiquer. Et s’ils ne sont pas capables de communiquer ou d’apprendre à renoncer, vous allez avoir des chiens qui ont des comportements déviants avec les autres chiens, mais aussi avec vous-même.

Je trouvais ça agréable de vous montrer un moment banal du quotidien qui peut vous arriver à tous aussi bien chez vous qu’en balade. Je vous donne les clés pour lire votre chien. Ainsi, vous réussirez à ne pas mal interpréter les situations qui, si elles sont mal interprétées, peuvent ensuite amener certains désastres.