Loi chiens catégorisés : est-elle absurde ou bien faite ?

Même moi j’ai des amis qui ont des rottweilers et des staffs je leur arracherais la tête.

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit Dog. Chose promise, chose due. Vous m’avez demandé mon avis sur la loi des chiens catégorisés. Alors on va commencer par faire un petit rappel de la loi.

Les différentes catégories

Il y a les chiens de première catégorie qui sont considérés comme des chiens d’attaque. Les chiens de deuxième catégorie comme des chiens de défense. Dans les chiens de première catégorie, vous avez : le mastiff non-LOF, le staff non-LOF, le tosa non-LOF et le staffie non LOF. Dans la catégorie 2, on retrouve l’american staff avec des papiers, le tosa LOF, le rottweiler LOF, tous les chiens assimilables au rottweiler.

Déjà, si on s’arrête là, comment vous m’expliquer qu’un staffie non LOFse trouve dans la première catégorie et un staffie LOF n’est même pas catégorisé ? Il n’est même pas en catégorie 2 ! Pareil, pour le mastiff s’il n’est pas LOF, il est en première catégorie.Si au contraire il est LOF, il n’est rien du tout. En continuant dans le même délire, prenez le rottweiler. Un rottweiler LOF est en catégorie 2 alors qu’un rottweiler non-LOF n’est pas première catégorie, il est aussi de catégorie 2. Vous voyez là, il y a plein d’incohérences dans cette loi. Je pense que ça, ça a détruit le discours et la volonté qu’avaient les autorités à la base. Mais on va revenir dessus après.

Quelles obligations dans la loi “chiens catégorisés” ?

Pour les obligations légales, pensez à un chien de première catégorie, vous avez :

  • L’attestation de formation obligatoire par le maître
  • Le test d’évaluation comportementale chez un vétérinaire
  • L’obligation de souscrire à une assurance responsabilité civile
  • La vaccination contre la rage
  • Votre chien doit être obligatoirement stérilisé ou castré
  • L’obligation d’être majeur
  • Ne pas être sous tutelle
  • Ne pas avoir eu de condamnations dans votre casier judiciaire
  • On ne vous a jamais retiré d’autres chiens
  • L’accès aux transports en commun et aux locaux publics interdits
  • En ce qui concerne les lieux publics : muselière et laisse obligatoire
  • Et vous n’avez pas le droit non plus de stationner dans les parties communes notamment des immeubles

Pour la catégorie 2, vous avez en fait les mêmes obligations à l’exception du fait que vous n’êtes pas dans l’obligation de stériliser ou de castrer et votre chien. Vous avez accès aussi bien aux locaux publics qu’aux transports en commun évidemment en muselière et en laisse.

Voilà pour le cadre légal donc maintenant qu’on a dit ça. On va un petit peu s’attarder à savoir si la loi a été bien faite ou pas et surtout ce que j’en pense.

Mon avis sur la loi “chiens catégorisés”

Alors c’est toujours pareil. Moi j’ai deux rottweilers, la première chose que j’ai envie de vous dire c’est : la loi elle est mal faite. Ça me fait chier, faut mettre la muselière dans les lieux publics… Ça, c’est à chaque fois. Là-dessus et on peut difficilement passer à côté. Après, il y a le sentiment de frustration de se dire : pourquoi nous on est montré du doigt et les autres non ? Pourquoi le rottweiler et pas le dogue argentin? Je pense qu’il ne faut surtout pas voir les choses comme ça. Qu’on se dise que la loi a été mal faite parce qu’effectivement il y a des chiens tout aussi puissants que ceux qui sont dans la loi et qui pourtant ne sont pas catégorisés, c’est une vérité. Et ça, il faut le noter, c’est d’une incohérence totale.

C’est toujours le principe de diviser pour mieux régner. Pas bien compliqué ce qu’ils ont fait. Ils ont pris tous les accidents et tout ce qui était relaté depuis une vingtaine d’années à partir du moment de la loi. Ils se sont vite rendu compte que l’opinion irait plutôt dans leur sens s’il faisait rentrer le rottweiler et le staff par exemple plutôt que de faire rentrer le malinois. À cette époque-là, c’est le chien de la police, le chien de l’armée. Donc c’est un peu le symbole de la France. Résultat ça posait un problème intellectuel à ce moment-là.

Moi je pense que la vraie question c’est de se dire : est-ce qu’il faut une loi pour l’ensemble des chiens au-dessus, par exemple, de 30 kg ? On pourrait tout à fait parler en poids et non plus parler en race, c’est un peu moins stigmatisant. Ou alors, est-ce qu’il faut voir les choses autrement ? Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ? À un moment donné, il n’y a pas de fumée sans feu. Il y a des connards qu’ont eu des staffs, ou des staffs croisé donc des pitbulls pour le sol français. Contrairement aux États-Unis où le pitbull est une vraie race reconnue.

Certains ont eu des rottweilers, d’autres des tosa… Bref, toutes ces personnes qui ont eu ces chiens et qui ont fait de la merde. Ils ont fait n’importe quoi. Ils ont détruit l’image de la race. Certains ont organisés des combats de chien, l’irresponsabilité est poussée à l’extrême, le tout formant un manque de civisme terrible. Avec mes rottweilers quand je marche dans la rue, je ne les laisse pas partir à l’abordage chez tout le monde. Pas parce qu’ils sont méchants, mais parce qu’ils sont impressionnants.

Mais quand on n’a pas de chien, on a le droit d’avoir peur. Surtout, on a le droit d’avoir de l’appréhension. Ce n’est pas méchant vis-à-vis de la race qu’on a en face de nous. Si vous croisez quelqu’un avec un serpent sur lui autour du cou, vous pouvez avoir peur des serpents, vous ne vous approcherez pas. Toutefois, on ne peut pas dire qu’il est méchant puisqu’il l’a autour du cou. Il faut que tous les propriétaires de chiens catégorisés l’acceptent.

On a fait de la merde et c’est le chien qui trinque tout le temps à la fin. Ça, ce n’est pas compliqué. On ne peut pas à un moment donné en vouloir tout le temps au gouvernement de mettre des choses en place. On peut leur en vouloir de les mettre en place n’importe comment, ça, c’est possible. La solution la plus évidente, la plus simple à mettre en marche, elle est déjà existante c’est : l’application de la loi chiens catégorisés.

On pourrait tout à fait dire : terminé la loi sur les chiens catégorisés, par contre au premier accident, tu vas bouffer. Dans ces cas-là peut-être qu’à un moment donné tu vas commencer à devenir ce qu’on appelle responsable. Aujourd’hui, la loi elle existe, mais elle n’est pas appliquée ni applicable. Et ça, c’est un point qui est central. Si on comprend ça, alors on avance. Un moment donné,  que ce soit un rottweiler où un berger australien ou ce que vous voulez. Quand il a des troubles de comportement, quand il a développé de l’agressivité, on doit lui mettre la muselière. Parce qu’il ne peut pas présenter de risque à ceux qui sont autour. Et on travaille parce que la muselière pour moi ce n’est pas un mode de vie, c’est un outil de travail.

Si on arrête de véhiculer cette image de merde de dire : la muselière jamais ! Mon chien il est gentil, mais il a mordu cinq fois… Vous voyez ça toute la journée. Si on arrêtait de se mentir et qu’on disait la vérité : ton chien à un problème, on le musèle et on le travaille. Après dès qu’on peut on enlève la muselière. Mais on ne peut pas toujours se mettre des œillères et ne plus voir la vie. Parce que sinon vous ne réglez rien. Quand vous ne réglez rien, vous faites preuve de dénis. Si vous faites preuve de dénis, vous desservez systématiquement la race.

Si vous ne comprenez pas, ça ira de pire en pire. On fera rentrer 50 autres chiens dans les catégories. De plus, la loi va se durcir et il va nous rester plus que les yeux pour pleurer. Parce que plutôt que de réfléchir et travailler on se déchire et on a des discours qui sont complètement incohérents. J’ai envie de dire que parfois, il y a des propriétaires qui ont des rottweilers et des staffs, je leur arracherai la tête.

Si à chaque fois qu’il y a un malinois qui mord, tous ceux qui ont des chiens catégorisés ouvrent le champagne en disant : pour une fois, on va parler d’une autre race que de la nôtre parce que la nôtre elle est tellement extraordinaire. Elle ne fait jamais de bêtises parce qu’on est tous des maîtres incroyables. Vous ne vous en sortez pas parce qu’on n’arrive pas à discuter tous ensemble, parce qu’on n’arrive pas à dire : ouais il y a une connerie là.

En ce qui concerne les obligations légales, vous avez la fameuse formation obligatoire du maître qui va durer 7 heures. C’est une belle arnaque parce que déjà elle ne dure pas 7 heures. C’est-à-dire que chez les trois-quarts des gens qui proposent la formation elle dure une heure ou deux. Après on vous file des polycopiés en vous disant : vous avez vu la morsure de ce chien, elle est quand même très impressionnante, il mord comme un requin. On ne vous explique jamais comment l’éduquer, on ne vous explique rien. Cette formation-là ne sert à rien, sauf à vous prendre un peu de thunes. Je pense qu’il faudrait faire une formation qui soit utile et intéressante.

Vous savez quand vous installez des panneaux solaires chez vous, il y a une réduction d’impôts. On pourrait tout à fait vous obliger à faire une formation et en la faisant vous bénéficiez d’une réduction d’impôts. Ça, c’est une mesure intelligente que le gouvernement pourrait prendre. Plus on va dans le sens où je vous donne les moyens d’éduquer votre chien, plus les sanctions pourront être importantes. Et surtout, faisons preuve de bon sens. La formation ce n’est pas après, c’est avant d’avoir le chien qu’il faut la faire. C’est vraiment du bon sens. Ensuite, je dois bien avouer à mon grand désarroi peut-être, mais en tout cas c’est la réalité, que cette loi a aussi eu du bon. Là, vous allez vous dire le type est fou, mais non.

Des obligations légales favorisantes

Les obligations légales ont fait reculer une certaine population qui récupérait ces chiens-là et qui les foutait dans la merde. Les mêmes personnes qui ont généré cette situation, ne veulent maintenant plus ce type de chien parce qu’il y a des obligations légales et ils ne veulent pas s’y soumettre. Sur ce point-là, je dois bien reconnaître que c’est un fait, c’est chiffré, c’est clair, c’est net il y a un recul des accidents sur ce type de chien. Il y a vingt ans, dans les refuges, il y avait que des rottweilers. Il y en avait partout. Depuis la loi des chiens catégorisés, il y en a nettement moins, mais vraiment nettement moins. En revanche, c’est qui le champion du refuge maintenant ?

Celui qui bouffe de la merde à longueur de journée ? C’est le malinois. Lui, il n’est pas catégorisé. Alors on peut aussi se poser la question : est-ce que cette loi elle n’a pas fait aussi du bien à certaines races, parce qu’elle a éloigné les humains nuisibles ? Et donc, si on catégorisait le malinois, est-ce qu’il arrêterait d’être abandonné ? On arrêterait d’entendre des faits divers toute la journée sur ce chien-là parce que maintenant avec le malinois on en entend tous les jours. Il pourrait retrouver une vie un peu plus clémente, un peu plus sympa pour un chien qui est si extraordinaire et qu’on est en train de détruire.

Donc ça c’est un fait, à un moment donné, on peut être contre la loi, mais on ne peut pas enlever le fait qu’ elle fait reculer les mauvaises personnes et c’est bénéfique pour le chien. Alors la vraie question c’est : est-ce qu’il ne faudrait pas une loi pour tous les chiens ? Cela responsabiliserait le maître avec des obligations de formation et le responsabiliserait également sur les différents accidents que pourrait causer son chien. Et là, il faut appliquer la loi “chiens catégorisés”. Il faut que la loi elle soit horriblement dure avec les accidents qu’il pourrait y avoir. Est-ce qu’il ne faut pas aussi un petit peu encadrer le métier d’éducateur canin ?

Comme ça, on ne s’en prend plus au chien, on s’en prend au maître. Et grâce à ça, on travaille le chien et donc on l’aide à s’en sortir. Ça aurait peut-être comme résultat qu’il y en ait un petit peu moins dans les refuges. Qu’il y ait moins d’accidents et qu’on puisse envisager d’enlever les muselières de façon systématique. On aurait des gens intelligents, qui diraient : mon chien a un problème, j’appelle un professionnel et je mets la muselière. Et à la fin, on peut l’enlever. Si vous vivez dans le déni, vous tuez la race.

Loi chiens catégorisés : est-elle absurde ou bien faite ?