Apprenez à manipuler votre chien, mais ne le manipulez pas !

play video

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit Dog. J’ai envie de vous dire : oui, il faut apprendre à manipuler son chien. Toutefois, ne le manipulons jamais. Je vais vous expliquer pourquoi.

Apprendre à manipuler son chien est utile dans certains cas

Il y a des questions à se poser. Premièrement, est-ce qu’il faut apprendre au chien à être manipulé et à vivre les manipulations de façon positive ? Oui ! Est-ce qu’il faut manipuler son chien au quotidien ? Non, jamais ou presque jamais. Prenons un exemple très concret. Vous allez chez votre vétérinaire pour une visite. Si vous avez habitué votre chien, être manipulés, c’est plus facile et vous avez bien fait. En effet, on peut le porter, le mettre sur la table et ausculter les oreilles et le reste du corps. Le chien vit tout ça comme quelque chose de très banal, très normal, puisqu’il l’a appris et il trouve ça cool. Ça, c’est l’un des très rares moments où l’on manipule son chien.

Toutefois, regardez dans un extrait d’Aventure Dog, Thierry à la fâcheuse tendance de beaucoup trop manipuler son chien. Armand veut faire avancer le travail correctement en leur demandant où le chien en est. Il y a quand même beaucoup d’erreurs puisqu’il s’éloigne, contourne son chien, le chien pivote et le met en échec. Ensuite, lorsque son maître revient, ce dernier le manipule énormément. Quand on dit manipuler, il n’y a aucune violence. Simplement, nous sommes sur quelqu’un de très tactile qui va beaucoup toucher son chien. Armand doit corriger ça tout de suite et reprendre des bases beaucoup plus simples pour remettre le chien en situation de victoire.

Le conseil de Tony

Attention, si vous êtes habitués à mettre un collier au chien pour tout et n’importe quoi comme quand vous voulez sortir de chez vous, toutes ces choses là ne sont pas de bonnes raisons. En effet, vous l’habituez à la manipulation, vous n’apprenez pas au chien ce que vous voulez. Vous faites une action physique humaine, mécanique. Ce que l’on veut, c’est expliquer au chien ce que l’on attend de lui. Un exemple tout simple : il est à la porte et vous voulez ouvrir cette porte, apprenez lui à reculer. Apprenez lui où est sa place avant de sortir de chez vous. Si vous commencez par prendre l’option de facilité, vous êtes en train d’abandonner le côté pédagogique.

Vous rentrez systématiquement dans une épreuve de force. Toutefois, ce que fait Thierry, ce n’est pas bien méchant. Sauf que c’est là où vient s’intercaler la récompense. Le leurre, il ne sert pas à faire joli, il sert à mettre le chien dans la position voulue par le maître sans manipuler l’animal. Ça permet d’enlever toutes les manipulations qui ne servent à rien. Sinon, à un moment donné, vous allez entrer dans une épreuve de force. Cette épreuve de force entraîne une fois sur deux soit des morsures redirigées soit sur une relation qui est gâchée par des contacts physiques constants.

Une manipulation non brutale

Mais s’il n’y a pas de violence, on peut manipuler sans être brutal. Toutefois, ça ne veut pas dire que la manipulation est juste. Comprenez bien que pour tout ce qui est de la vie quotidienne, il est possible d’utiliser la pédagogie et l’éducation. Apprenez à votre chien le meilleur moyen pour lui d’obtenir ce qu’il veut, c’est d’être heureux sans jamais se prendre la tête. C’est votre travail. À côté de cela, apprenez lui à être manipulé dans certaines situations bien précises. En effet, vous allez développer une plus grande tolérance chez votre chien. Il vous offrira également la possibilité d’éduquer tous ceux qui sont autour de vous. Il ne vivra rien de mal dans sa vie. Chez le vétérinaire, par exemple, tout se passera bien.

Je vous rappelle que pour avoir un maximum de conseils là-dessus et dans de nombreux autres domaines, vous avez le premier épisode d’Aventure Dog qui est disponible sur YouTube.

Apprenez à manipuler votre chien, mais ne le manipulez pas !