Mon chien a des pellicules, que faire ?

Mon chien a des pellicules, que faire ?

Et oui, ça ne touche pas que les humains. Comme nous, le chien peut avoir des pellicules. Outre le côté inesthétique, les pellicules sont souvent révélatrices d’un problème de peau. Pour le bien-être de votre compagnon, il faut donc agir rapidement. Nous allons donc aborder les différentes causes possibles mais aussi, et surtout, les solutions pour y remédier.

Les pellicules dues à la séborrhée

Intéressons-nous d’abord aux pellicules dues à la séborrhée. Cette production anormale de sébum peut provoquer chez votre chien une desquamation de la peau. Si la séborrhée est grasse, vous constaterez que le poil de votre chien est collant et « huileux » avec, en prime, une mauvaise odeur. Si à l’inverse elle est sèche, le poil sera sec, cireux et recouvert d’une couche de pellicules.

chien pellicules corpsLes autres causes

La séborrhée n’est pas la seule cause des pellicules. Chez les chiens les pellicules peuvent aussi avoir d’autre origines comme : le stress ou un choc émotionnel, une alimentation déséquilibrée, des produits trop agressifs pour son poil (shampoings) ou bien encore un air ambiant trop chaud.

Que faire s’il a des pellicules ?

Si votre chien a des pellicules vous devrez adopter certains réflexes, à commencer par un brossage régulier afin d’éliminer les poils morts et donc permettre à sa peau de mieux respirer. Bannissez également tous les produits comme les shampoings trop agressifs et privilégiez des soins à base de protéine ou de lanoline. Enfin, pensez également à le traiter régulièrement contre les parasites (vers, tiques, puces).
Dans certains cas, ces gestes simples ne suffiront pas à se débarrasser des pellicules et une consultation chez le vétérinaire sera alors nécessaire.

Pellicules chez le chien : quand consulter ?

Si vous remarquez que votre chien développe des rougeurs, des boutons et qu’il se gratte très souvent, c’est le signe qu’il y a un problème. De plus, s’il ressent une réelle gêne, une consultation chez votre vétérinaire s’imposera. Si son poil est cassant, terne et dégage une mauvaise odeur, vous devrez en faire autant. Enfin soyez attentif au comportement de votre chien ! Si vous remarquez un changement d’habitude ou d’attitude, comme la perte d’appétit par exemple, ne traînez pas et appelez votre vétérinaire. Après un bilan et un diagnostic, il prescrira à votre chien le traitement adéquat.

Pellicules chez le chien : qu’est-ce-que c’est ?

La peau du chien, comme celle de l’homme, est un organe qui se renouvelle constamment. Elle élimine donc régulièrement les cellules mortes appelées « squames » présentes à sa surface. On parle de la desquamation.

Ce renouvellement qui existe chez toutes les races de chien s’effectue en moyenne sur 21 jours pour la peau entière de l’animal. Aucun chien n’échappe donc à la perte de squames de façon physiologique. Toutefois, la vitesse de renouvellement peut varier selon l’individu et la race.

Lorsque ce phénomène est bien régulé en plus d’être physiologique, aucune squame n’est visible à l’œil nu. S’il arrive que vous observiez des squames à l’œil nu sur votre chien, sachez que cela n’est pas normal. Il s’agit en effet de phénomènes pathologiques qui entrainent le dépôt de fines lamelles de peau sur le poil de votre animal.

Pellicules chez le chien : le cas des allergies

En plus des causes citées plus haut, il existe une cause de pellicules chez le chien dont on ne parle pas toujours : les allergies. En effet, la réaction cutanée de votre chien peut vous donner de nombreux indices sur la santé de votre animal. Ainsi, les allergies peuvent entrainer des réactions cutanées visibles à l’œil nu sur la peau du chien. On distingue les allergies de contact et les allergies alimentaires.

Les pellicules dues aux allergies de contact

Les allergies de contact sont causées par les acariens. Ces parasites, en plus de ressembler aux pellicules, les provoquent également chez votre chien. Si vous remarquez des pellicules au niveau des épaules, du dos et à l’extérieur du pavillon des oreilles de votre chien, prenez un moment pour vérifier s’il ne s’agit pas d’acariens.

La présence d’acariens se fait remarquer par de grosses pellicules sur ces différentes zones. Ils sont responsables de démangeaisons à différents niveaux d’intensité chez l’animal. Celles-ci poussent le chien à se gratter régulièrement. Si vous observez ces signes chez votre chien, faites le bon geste et consultez un vétérinaire.

Les pellicules dues aux allergies alimentaires

Les pellicules du chien peuvent également être causées par des réactions face à une allergie alimentaire. Une fois encore, la peau et les poils de votre chien sont de véritables émetteurs de signaux sur la santé de votre animal. Ainsi, un chien qui présente une allergie aux céréales, par exemple, peut voir apparaitre des pellicules sur ses poils.

Si vous remarquez cela sur votre chien après avoir effectué un changement de son alimentation, procédez à une élimination progressive des aliments pour identifier l’aliment responsable de cette allergie.

Comment éviter les pellicules chez le chien ?

La première étape pour éviter l’apparition de pellicules sur votre chien est de comprendre les causes de ce phénomène. Comme nous l’avons précisé plus haut, les causes sont multiples. Toutefois, vous pouvez prendre des mesures préventives contre les sources d’allergies de votre animal en le protégeant des acariens et en ajustant son alimentation. N’oubliez pas le toilettage régulier, si la race le permet, et évitez les produits chimiques et les shampoings trop agressifs.