Mon chien perd ses poils ! Pourquoi ?

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit Dog. Vous ne trouvez pas que, de nos jours, le chien perd tout le temps ses poils ? Pourquoi les chiens actuels perdent beaucoup plus leurs poils que les chiens d’il y a 30 ans ou 40 ans ? Vous êtes énormément à avoir eu des chiens qui, à une époque, perdaient moins leurs poils.

Le chien perd ses poils : le problème du mode de vie

La raison principale, même si ce n’est pas le seul paramètre du problème, va être liée à l’habitat et à l’environnement. Il y a 30 ou 40 ans, les chiens vivaient dehors. Ils s’épanouissaient dans le jardin, les fermes et les cours. Ils rentraient bien moins souvent en intérieur qu’aujourd’hui. De nos jours, votre chien passe en moyenne 70 % de sa vie en intérieur. À l’intérieur, nous sommes sur des températures constantes. Quelle que soit la saison, les températures ne fluctuent pas énormément. Résultat, le chien a beaucoup de mal à se réguler. Il faut savoir que le poil est fait de façon à ce qu’il tombe s’il doit tomber ou s’étoffe si la température commence à baisser dehors. Avec nos habitudes de vie actuelle, cette caractéristique naturelle du poil se voit complètement chamboulée.

En effet, en hiver lorsqu’il fait 20 ° chez vous et que votre chien sort, le poil va être soumis à des températures beaucoup plus basses. Après une heure de balade, le chien retourne dans son confort sans laisser à son corps le temps de correctement se réguler. Ce sont ces variations de température qui font qu’aujourd’hui nous avons des chiens qui, malgré les différentes périodes de mue de l’année, perdent régulièrement un grand nombre de poils.

Bien sûr, de nombreux autres facteurs environnementaux sont à prendre en compte. Cela peut venir de l’alimentation ou encore de l’état de stress. Mais le mode de vie est le facteur principal qui influe sur la perte importante de poils chez le chien. Pour aller plus loin, les chiens vivant en intérieur il y a 30 à 40 ans ne bénéficiaient pas d’un confort optimal. En effet, les maisons possédaient de moins bonnes isolations et les gens ne possédaient pas de climatiseur. Ainsi, lorsqu’il faisait chaud à l’extérieur il faisait également chaud à l’intérieur.

Les climatiseurs créent un réel dérèglement chez le chien. Tout comme notre exemple précédent qui se passait en hiver, l’inverse est également possible. En effet, lorsqu’il fait chaud dehors et que la climatisation intérieure est allumée, il y a un contraste d’ambiance qui s’applique. Ce facteur va avoir tendance à chambouler le comportement du poil de votre chien. Avant, le corps du chien pouvait se baser sur les saisons qui évoluaient de façon crescendo pour réguler son poil. En effet, la transition entre l’été et l’hiver ne se fait pas en un claquement de doigts. Le chien pouvait donc s’adapter petit à petit au changement de température.

Aujourd’hui, il passe d’un extrême à l’autre de façon très rapide, tous les jours de sa vie ce qui est un énorme handicap pour le chien.

Mon chien perd ses poils ! Pourquoi ?