Oise : un arrêté municipal contre les aboiements

Si votre chien aboie trop vous ne serez sans doute pas le bienvenue à Feuquière… En effet, à partir de maintenant dans cette commune de 1500 habitants les maîtres de chiens seront sanctionnés s’ils ne sont pas capables de faire taire leur animal ! En effet, un arrêté municipal contre les aboiements y a été mis en place.

Une décision prise par le maire

Cet arrêté municipal contre les aboiements fait suite à de nombreuses plaintes. Une pétition a également été signée par de nombreux habitants. En cause, un individu propriétaire de 6 ou 7 chiens. Ce dernier les laissaient aboyer nuit et jour depuis plusieurs années. Lassés par ces nuisances sonores les riverains ont donc demandé au maire d’agir. Après une mise en demeure infructueuse, l’arrêté municipal a donc été voté. Les habitants de ce quartier pourrons de nouveau jouir d’une quiétude perdue depuis longtemps. Mais le maire l’assure, cette mesure n’est pas prise contre les animaux. Il n’est pas question de leur interdire d’aboyer ! Comme il l’a expliqué au journal local Oise Hebdo :

« Cet arrêté n’interdit pas aux chiens d’aboyer, mais il demande aux propriétaires de chiens de faire en sorte que lorsqu’ils aboient, ils ne perturbent pas l’environnement. »

Alors concrètement que dit cet arrêté ?

“Il est interdit, de jour comme de nuit, de laisser un chien dans son enclos sans que son gardien ne puisse à tout moment faire cesser ses aboiements prolongés ou répétés. Et, de jour comme de nuit, le propriétaire doit tenir enfermé à l’intérieur d’un appartement ou d’une maison un chien dont le comportement trouble le repos ou la détente des personnes.”

En cas de plainte, un maître de chien qui aurait “trop aboyer” risque ainsi une amende de 68 euros.

Si cette décision contente les riverains elle suscite en revanche la colère du côté des associations. Notamment celle de Stéphane Lamard, président de l’association Pour La défense des droits des animaux.

« Les chiens ont une gueule, c’est pour aboyer ! Les gens sont bien contents quand ils donnent l’alerte en cas de cambriolage. Je n’ai jamais vu un chien aboyer du matin au soir. Le pire, c’est que le maire de Feuquières a expliqué qu’il existait des colliers anti-aboiements. Sait-il qu’un usage intensif de ces colliers électriques peut brûler les cordes vocales de l’animal ? » Extrait de l’interview de Stéphane Lamard dans Le Monde.

Dans cette interview Stéphane Lamard explique comprendre que les aboiements puissant être considérés comme une nuisance en revanche il ne cautionne pas cette décision administrative. Il appelle plutôt les maîtres à se tourner vers des professionnels de l’éducation canine car un chien n’aboie jamais sans raisons. En effet, il ne faut pas oublier que le chien aboie pour communiquer, l’empêcher de le faire pourrait avoir de graves conséquences. Stéphane Lamard a d’ailleurs déjà demandé à la mairie une copie de l’arrêté afin de le contester devant le tribunal.