Où trouver son chien ?

Sommaire

    Le premier endroit où vous pouvez trouver votre chien est dans un élevage. Aujourd’hui, je vais vous donner mon avis là-dessus. En effet, c’est souvent une guerre de savoir s’il faut aller chez un éleveur ou non. Je pense que l’élevage est un métier et, partant de ce constat, l’éleveur doit être le mieux placé pour faire grandir des chiots bien dans leur tête et bien dans leurs pattes. Si vous devez choisir un endroit pour trouver votre chien, je ne peux que vous encourager à passer par un éleveur.

    L’éleveur doit être de qualité et doit s’engager dans le développement comportemental et physique du chien. En faisant des portées intelligentes, il doit faire avancer sa race dans le bon sens. Il nous est impossible de vous donner autre chose comme conseil puisque c’est leur métier. De plus, on ne s’improvise pas éleveur. Ce constat, je l’ai fait en côtoyant des gens qui voulaient s’improviser éleveurs et, à chaque fois, ça a fini par un désastre.

    Comment reconnaître un bon éleveur ?

    Un bon éleveur, qu’est-ce que c’est ? Un bon éleveur, c’est quelqu’un qui est passionné et qui souhaite partager cette passion. En effet, il est possible d’être passionné sans avoir envie de transmettre sa passion. Un bon éleveur est quelqu’un qui va partager et qui ne va pas hésiter à prendre du temps avec vous au téléphone. Il va vous demander de passer si vous pouvez vous déplacer et que la distance n’est pas trop grande. Ce dernier peut également prendre le temps de répondre à vos mails. Toutefois, il ne répondra pas en deux lignes, mais il va prendre le temps de vous interroger par écrit.

    Parfois, lorsque vous recevez un petit « interrogatoire » cela vous brusque. Néanmoins, je trouve cela très positif. En effet, l’éleveur va s’intéresser à votre mode de vie pour savoir où va son chien. Dites-vous qu’il n’y a jamais de mauvaises réponses. L’éleveur essaye seulement de rechercher la bonne famille pour ses chiots.

    Si vous répondez à ces questions et que l’éleveur vous dit non pour un motif qui ne vous paraît pas valable, c’est peut-être que ce n’est pas le bon éleveur pour vous. Cela vous aide à affiner votre choix. Il y a toujours quelque chose de positif à comprendre de quelque chose qui pourrait vous rebuter.

    Comprendre rapidement les compétences de l’éleveur

    Un éleveur compétent c’est un éleveur qui est capable de faire différents mariages allant dans le sens d’évolution de la race. Ce dernier se dirige vers une évolution positive et non une évolution négative. Un bon éleveur est également à mon sens une personne qui ne va pas dans la direction de la mode. Si par exemple la mode est à une couleur qui n’existe pas, cet éleveur ne produira pas cette couleur. L’éleveur ne fait pas non plus reproduire des chiens qui possèdent un hyper-type. C’est ce qu’est pour moi un bon éleveur, au-delà de tous les titres qui ne sont pas très importants.

    Trouver son chien : faire attention à la santé des chiots

    Bien sûr, avant de partir avec votre chiot, vous devez vérifier que le chien profite de certaines choses. Notamment de la prime à la vaccination et au vermifuge. Il faut également faire attention à l’alimentation offerte au chiot et à la façon dont ils sont traités à l’élevage. Encore une fois, ce n’est pas parce qu’ils sont dans des box que l’éleveur est mauvais. En effet, il existe des box extrêmement bien conçues et très propres avec un niveau sanitaire très élevé. Toutefois, il est important qu’il y ait des infrastructures adéquates pour mettre les chiots dans les meilleures dispositions.

    L’élevage doit également être propre. Attention, je ne dis pas que si un caca a été oublié au moment où vous passez dans l’élevage, l’éleveur est systématiquement sale. Comprenez bien que ce dernier doit prendre soin de dizaines de chiots. Il ne peut pas toujours être partout. Toutefois, ce doit être un endroit où vous sentez que les déjections sont ramassées régulièrement. Lorsque vous arrivez dans la nursery, vous devez aussi constater de la propreté du lieu.

    Enfin, un bon éleveur est un éleveur qui va accepter de vous montrer l’un des deux parents du chiot. C’est quelqu’un qui va vous présenter le chien qui a mis bas la portée. Rencontrer la mère des chiots, c’est quelque chose qui est fondamental pour moi.

    Faire attention au suivi

    Un bon éleveur est un éleveur qui va apporter un suivi au chiot qu’il vous vend. À mon sens, c’est une vraie responsabilité de l’éleveur que de vous demander des nouvelles. A contrario, vous devez également lui en transmettre. En effet, cela doit marcher dans les deux sens. Voilà ce qui est à mon sens un éleveur d’exceptions.

    C’est également quelqu’un qui va faire attention au développement sensoriel des chiots pendant toute la période où il va s’en occuper. C’est quelque chose d’extrêmement important que les chiots soient mis en contact avec des chiens adultes. L’éleveur sélectionne les adultes les plus matures. C’est quelque chose de très important que les chiots puissent découvrir la vie petit à petit. Il est également important qu’ils aient un parc d’éveil pour pouvoir gambader. En effet, ils ne doivent pas rester dans un box pendant huit semaines. Cela pourrait être dérangeant pour leur développement.

    Il faut comprendre une chose qui est extrêmement importante. Il ne doit pas y avoir de guerre entre passer par un éleveur ou adopter. Ce sont deux démarches qui n’ont absolument rien à voir entre elles. Il ne faut pas mélanger cela pour faire une guerre qui n’existe pas. On fait très souvent un faux procès aux éleveurs en pensant qu’ils font de l’argent pour s’enrichir et qu’ils exploitent l’animal. C’est faux ! La vie d’éleveur, c’est ne pas dormir la nuit, c’est s’occuper des chiots lorsqu’il y a une portée, c’est une vie à part.

    Bien sûr, comme partout, il y a également de mauvais éleveurs. Ces derniers, il faut les combattre. Toutefois, la plupart des éleveurs sont bien intentionnés. Il faut arrêter la démagogie. Bien sûr, ils gagnent de l’argent puisqu’ils ont besoin de manger pour vivre. Dîtes-vous que plus ils vont gagner d’argent et plus ils pourront s’occuper correctement de leur chiot. En effet, certains éleveurs font n’importe quoi avec leur chiot et n’améliorent pas leur qualité de vie. Le bon éleveur mérite son argent.

    En effet, son élevage est sain et il élève ses chiots correctement. Résultat, chaque fois qu’il va gagner de l’argent, il va pouvoir améliorer ses installations et offrir plus de confort au chiot. Il va faire progresser son élevage dans le bon sens.

    C’est tout à fait normal et c’est comme ça qu’il faut voir les choses. Surtout, ne vous arrêtez pas à cela. Ne faites pas de procès d’intention qui n’existent pas.

    Résumé des choses qui font un bon éleveur

    Dans un premier temps, vous devez ressentir la passion chez l’éleveur. Ainsi, ne faites pas confiance à un éleveur qui n’est pas assez loquace lorsque vous lui demandez si des chiots sont disponibles. En effet, comme nous l’avons dit précédemment une seule ligne de réponse n’est pas suffisante. Vous risquez d’être en face d’un éleveur qui n’est pas de grande qualité. Si vous le pouvez, vous devez aller voir l’élevage pour vérifier les installations. Si vous ne pouvez pas, vous devez impérativement avoir des images de l’élevage, un arbre généalogique. Un bon éleveur est un éleveur qui vous donne des pedigrees sur plusieurs générations. En effet, il doit aller au fond des choses. L’éleveur doit également vous expliquer les différents mariages à faire entre les chiots.

    En faisant attention à tout cela, vous reconnaîtrez facilement un bon élevage. Bien sûr, il y a également ce que vous allez ressentir en arrivant. Votre feeling, votre façon de voir les choses va faire la différence. Bien sûr, je ne peux vous conseiller que d’aller voir un bon éleveur lorsque vous voulez un chiot. Évidemment, il y a de mauvais éleveurs et il faut leur faire la guerre. Toutefois, une poignée de mauvais éleveurs ne peut pas entacher l’ensemble de l’élevage canin faisant un bon travail avec le club de race en soutien.

    Doit-on aller trouver son chien en animalerie ?

    De mon point de vue, c’est non ! Vous ne devez pas aller en animalerie pour trouver votre chien. Je n’arrive d’ailleurs toujours pas à comprendre pourquoi dans des pays civilisés nous continuons à vendre des chiots en animalerie. C’est ahurissant puisque d’un point de vue comportemental vous allez récupérer des chiots qui ont des chances d’avoir des problèmes. Il n’y aura pas forcément des problèmes, certains chiots d’animalerie vont très bien et ont de très belles vies. Toutefois, vous ne mettez pas toutes les chances de votre côté ni du côté du chiot. En effet, vous risquez d’avoir des troubles, et ces troubles vont se répercuter sur l’animal.

    Le fonctionnement même de l’animalerie est gênant. En effet, je trouve ça anormal que l’on puisse mettre des chiots sous plexiglas. Outre la propreté du box, on ne peut pas mettre un chiot de trois ou quatre mois dans ce genre d’environnement et estimer que c’est bienveillant et que ça va dans le sens du bien-être animal. Il faut mettre fin à ça. Pour mettre fin à cela, il faut tout simplement arrêter de les acheter. En effet, si l’on continue de les acheter le magasin continuera de les vendre. Bien sûr, cela devrait être pris en compte dans une loi qui ne peut être adoptée que par le gouvernement.

    chien animalerie

    Les animaleries ont pour vocation de vendre des produits animaux, en aucun cas ils ne doivent vendre des animaux. Les gens qui travaillent dans les animaleries sont la plupart du temps des passionnés très attentionnés. Ici, nous ne leur jetons pas la pierre. Ils sont devant le fait accompli de leur enseigne qui impose ce genre de choses. Les animaleries et les personnes qui y travaillent doivent être des spécialistes du jouet et des accessoires en général. De nos jours, lorsque l’on entre dans une animalerie, on se dit souvent que les vendeurs sont incapables de nous conseiller correctement. En effet, ils doivent s’occuper de milliers de choses. On se retrouve dans une sorte de supermarché pour animaux.

    Il vaudrait mieux enlever ce qui ne les concerne pas, comme la vente de chiot, et les laisser se concentrer sur les domaines techniques, leur domaine de compétence.

    Pour tous ceux qui ont déjà trouver leur chien en animalerie, je ne leur jette pas la pierre non plus. En effet, il est difficile de ne pas craquer face à un chiot derrière un plexiglas. Je comprends la peine et le fait de se laisser aller pour apporter du bonheur à ces petites bêtes. Ce qui est fait est fait. Toutefois, ce qui n’est pas encore fait est peut-être évitable. Je ne veux culpabiliser personne. Moi-même, je suis le premier à être malheureux lorsque je passe devant une animalerie.

    Néanmoins, il faut être pragmatique et comprendre que si l’on veut que cela s’arrête, il ne faut plus récupérer de chien en animalerie. C’est la seule solution. De plus, si vous souhaitez profiter de chiots bien dans leur tête, il faut confier l’élevage de ces chiots aux personnes dont c’est le métier : les éleveurs.

    Maintenant, il faut faire la part des choses. Il y a toutes les animaleries qui ne vendent pas d’animaux. Celle-ci, elles sont top. Il y a les autres qui vendent des animaux et qui sont à éviter. En effet, les animaux se développent dans des conditions sanitaires qui sont terrifiantes. Les chiens sont importés de n’importe où, ils sont entassés dans de tout petits box en plexiglas… Ces animaleries-là, il faut absolument les combattre. Il y a aussi les animaleries qui font très bien leur travail.

    Toutefois, le concept même d’animalerie ne peut pas aller avec le fait d’avoir des chiots à l’intérieur de petit plexi. Dans ces cas-là, ils ont beau donner tout ce qu’ils peuvent et faire leur travail du mieux possible, le principe même ne peut pas être en corrélation avec ce qu’ils sont en train de faire. Résultat, cela doit s’arrêter pour le bien-être du chien. Donc, si vous souhaitez récupérer un chiot, je vous déconseille fortement l’animalerie.

    Trouver son chien chez un particulier

    Ce sujet est un peu sensible. En effet, nous pouvons apporter deux réponses complètement différentes. Il y a des particuliers qui sont passionnés et qui s’y connaissent en chien. Ils ont même parfois fait des formations. Ils vont faire une portée par an et s’en occuper de la meilleure façon qui soit. Comme ce n’est pas leur corps de métier, ils vont prendre leur temps et faire des choses incroyables. Ils vont sortir avec les chiots et la mère pour faire plein d’activités formidables. Ces gens-là, c’est le rêve !

    Toutefois, il y a de nombreuses personnes qui ne sont pas recommandables. La plupart du temps ces derniers ne font ça que pour l’argent. Rien que sur des sites de vente entre particuliers, il y a énormément d’annonces proposant des animaux à des prix défiant toute concurrence. Il est impossible d’élever un chiot aux prix qu’ils proposent. De mon point de vue, lorsque l’on a quelques particuliers extraordinaires et une grande majorité qui ne font ça que pour l’argent, je pense qu’il est bon de se demander s’il ne faut pas interdire la pratique.

    Aujourd’hui, c’est interdit puisqu’il faut un numéro Siret pour pouvoir effectuer la vente. Néanmoins, ce n’est pas suffisant. En effet, on pourrait demander le Siret, mais également l’ACACED pour avoir le droit d’avoir une portée. Lorsque 80 % des personnes font bien les choses, il ne faut pas les pénaliser. Toutefois, si la situation est inversée il vaut mieux durcir les moyens d’accès à cette activité. En effet, si la motivation principale est de faire de l’argent avec la vente de chien, cela n’apportera rien de bon dans le domaine de l’élevage particulier.

    chien particulierCe n’est pas forcément juste, mais un particulier qui fait bien les choses prend beaucoup de plaisir à passer quelques jours de formation pour pouvoir continuer à avoir des portées. Mon point de vue est très simple : vous pouvez aller chez un particulier puisqu’il existe des particuliers qui sont excellents. Toutefois, n’oubliez pas que vous n’avez aucun moyen de vérifier la qualité de l’éleveur, que l’élevage est un métier et, tant que nous n’aurons pas augmenté le niveau d’exigence, vous aurez toutes les peines du monde à ne pas vous faire arnaquer.

    En particulier, il y a des gens très bien, mais il y en a aussi de très mauvais. Il faut donc trouver le moyen de faire le tri. Vous souhaitez trouver votre chien chez un particulier, vous pouvez. Maintenant, vous connaissez mon point de vue, mais pensez que le risque de se retrouver avec un mauvais particulier est immense.

     

    Au final, il est possible de se retrouver avec un chien qui va connaître des problèmes et compliquer votre relation avec lui. De plus, ce genre de pratique alimente des réseaux et tant que nous n’arrêterons pas de les alimenter, cela continuera.

    Trouver son chien dans un refuge

    Dans cette dernière partie, nous allons parler de l’adoption. Nous pouvons adopter des chiots ou des chiens adultes. Il y a malheureusement de tout dans les refuges. La partie adoption est une chose complètement différente de la partie élevage. En effet, on ne peut pas comparer un chien trouvé chez un éleveur et un adopté.

    Si l’on se recentre un petit peu sur l’adoption, il faut comprendre qu’en adoptant, vous allez faire un heureux. L’adoption est aussi une grande responsabilité pour vous. En effet aujourd’hui nous avons beaucoup de gens qui vont trouver leurs chiens en refuges et après quelque temps, malheureusement, le chien repart à l’adoption. Il faut mettre fin ce genre de pratique. Pour cela, nous devons être clairs : lorsque vous prenez un chien de refuge, vous prenez un chien qui a déjà un passif, un animal dont vous ne connaissez rien à part certains éléments flous.

    Vous récupérez également un chien qui a besoin de vous faire confiance. Ce dernier a peut-être même vécu des traumatismes dans son passé. Il faudra également lui laisser la chance de vous découvrir, vous aimer et découvrir son environnement. Enfin, vous devez faire preuve d’une grande patience. En effet, vous devez l’éduquer en ne partant de rien et peut-être même le rééduquer.

    Comme partout, vous avez des personnes de refuges qui sont absolument extraordinaires. D’autres refuges sont beaucoup moins bien tenus. Vous êtes nombreux à être déçus puisque certains refuges vous refusent l’accès à un chien. Cela peut être parce que vous êtes trop vieux ou parce que vous n’avez pas de jardin. Il est important de faire quelque chose dans ces associations qui souhaitent bien faire, mais qui se trompent sur ce point de vue.

    Pour moi, un bon refuge est également un endroit où l’on va vous poser de nombreuses questions. Ce que je vous ai expliqué pour les éleveurs est également valable dans les refuges. En effet, si l’on vous pose énormément de questions, vous devez répondre avec honnêteté. Je trouve très positif que les gens s’occupant de refuges fassent attention aux adoptants ainsi qu’aux familles.

    La vraie complexité de choisir un chien de refuge, c’est d’abord de faire le bon choix. Il faut également se poser la question de savoir si vous êtes prêts à assumer le chien que vous allez trouver. Assumer un chien peut se faire de différentes façons. Il est possible que vous ayez à assumer votre chien légalement puisque celui-ci fait partie d’une certaine catégorie. Certains vont vous demander beaucoup d’exercice physique alors que d’autres demanderont plus de la dépense intellectuelle. Vous devez également penser qu’il faut leur apporter du temps. Parfois, le temps, vous n’en avez pas suffisamment. Il est également possible de trouver un chien qui est peureux ou sur la réserve. Dans ce dernier cas de figure, il faut également assumer le comportement du chien.chien refuge

    Lorsque vous adoptez en refuge, vous devez analyser le tempérament du chien qui est en face de vous. Il faut également prendre en compte votre mode de vie. En effet, si vous avez déjà un chien à la maison, ne prenez pas un animal qui ne supporte pas ses congénères. Dans ces cas-là, vous vous offrez presque tout le temps des problèmes, et vous connaîtrez un retour en refuge. Ça, c’est très embêtant. L’exemple du chien fonctionnerait également avec les chats. Si vous avez un chat et que le chien que vous adoptez ne le supporte pas, ce peut-être également problématique.

    Le piège de l’adoption, c’est l’adoption impulsive : l’adoption par sentiment. En effet, si vous passez dans un refuge pour trouver votre chien et que vous voyez un toutou qui vous fait de la peine, vous aurez tendance à l’adopter sur un coup de tête. Néanmoins, vous devez penser aux conséquences. Vous devez faire attention à tout cela pour une seule et simple raison : le chien a déjà vécu de la peine et des peurs terribles. Il est donc inutile de lui faire vivre un nouveau drame.

    En effet, vous récupérez un chien et vous le faites vivre avec vous quelques jours ou quelques semaines. Il va alors tisser des liens très forts avec vous. Plus le chien a vécu à l’isolement et plus il va vous accaparer très vite. Imaginez ramener au refuge le chien au bout de quelques semaines, vous faites beaucoup plus de mal à l’animal qu’autre chose. En effet, celui-ci s’est déjà attaché à vous.

    Bien sûr qu’il faut continuer d’adopter ces chiens. Évidemment, ils font énormément de peine. Toutefois, il faut adopter intelligemment et créer le meilleur environnement pour que la nouvelle vie que vous allez lui offrir soit une vie heureuse et non pas une vie pleine d’embûches. Il ne doit pas connaître pire que ce qu’il a déjà connu.

    Où trouver son chien ?