Peut-on donner du paracétamol à son chien ?

Peut-on donner du paracétamol à son chien ?

Tony :  Salut Franco !

Franco :  Bonjour Tony !

Tony :  Là, nous avons un sujet qui demande beaucoup d’éclaircissements. En effet, cela peut paraître un peu dangereux. Chaque semaine, nous avons beaucoup de mails à ce sujet. Lorsque l’on se retrouve avec un animal qui a de la fièvre, qui a mal quelque part, beaucoup de personnes me demandent s’ils peuvent donner du paracétamol à leur chien. Est-ce-que c’est dangereux pour les chiens ?

Franco :  Comme tous les médicaments, ça dépend de la dose.

Tony :  C’est-à-dire que l’on peut donner du Doliprane un chien ?

Franco :  Ce n’est pas un médicament très intéressant pour un chien. En effet, nous avons des anti-inflammatoires pour calmer l’inflammation, et des analgésiques pour calmer la douleur, plus efficaces que le paracétamol pour le chien. En général, dans le domaine des anti-inflammatoires, ce qui est bon pour l’homme n’est pas bon pour le chien et inversement. À des doses suffisamment basses, le paracétamol peut être employé. Mais, si le chien a besoin d’un dosage plus fort, il y a des molécules beaucoup plus efficaces.

Tony :  Le danger du Doliprane, si tu en donnes un peu trop à ton chien, c’est quoi ?

Franco :  C’est avant tout une toxicité gastrique, donc il peut vomir. S’il ne vomit pas, le médicament passe dans le sang, et cela se transforme en toxicité rénale. On peut donc avoir des lésions qui se développent sur les reins.

Tony :  Ces lésions sont irréversibles ?

Franco :  Ça dépend des grades.

Tony :  On est d’accord pour dire que le meilleur conseil à donner aux gens, c’est de ne pas auto-médicamenter sur ce type de produit. De plus, si le chien a de la fièvre ou mal quelque part, il ne faut pas lui donner du paracétamol, mais partir directement chez son vétérinaire ?

Franco :  Exactement ! C’est particulièrement important avec ces médicaments. En effet, le paracétamol est un médicament que l’on a à portée de main. On se dit que si ça soulage nos maux, ça ne peut pas être mauvais pour ceux du chien. En vérité, les doses peuvent être très différentes sur un chien. C’est pourquoi il faut faire extrêmement attention.

Tony :  Merci beaucoup Franco ! Je te dis à bientôt !

Automédication : attention, le paracétamol est un danger pour votre chien !

Comme pour les humains, l’automédication peut s’avérer très dangereuse pour votre chien. En effet, traiter votre chien avec un ancien traitement ou l’un de vos médicaments (comme le paracétamol) est une très mauvaise pratique pour plusieurs raisons.

De l’inefficacité à l’intoxication de votre chien

Dans les cas les moins graves, le paracétamol donné à votre chien sans l’avis d’un vétérinaire n’aura tout simplement pas l’effet que vous souhaitez. En revanche, dans le pire des scénarios, l’automédication peut virer au drame et conduire à une grave intoxication de votre animal.

Les risques de l’automédication trouvent notamment leur origine dans l’anthropomorphisme dont les propriétaires font parfois preuve. Votre chien souffre parfois des symptômes qui rappellent des pathologies ayant rapport à l’Homme. Cependant, si les pathologies peuvent être semblables, leur origine n’est pas forcément la même. L’automédication peut causer la mort de votre toutou. C’est pourquoi le traitement doit être adapté au mal dont souffre votre chien.

Un métabolisme assez différent

Les médicaments comme le paracétamol n’agissent pas de la même façon sur votre chien. En effet, le métabolisme humain est différent de celui des chiens. Ainsi, un traitement au paracétamol inoffensif pour l’Homme peut entraîner de graves lésions aux reins et au foie de votre compagnon. Il déclenche ainsi une réaction détruisant sur son passage les cellules du foie et modifiant l’hémoglobine (contenue dans les globules rouges).

De plus, le dosage est très différent. Les doses utilisées pour l’être humain n’ont souvent rien en commun avec celles que votre chien doit ingérer. Même si vous n’administrez à votre compagnon qu’une petite dose de paracétamol, le danger est bien réel. C’est pourquoi je vous déconseille de donner du paracétamol ou un autre médicament à votre chien sans demander l’avis et le conseil de votre vétérinaire.

 

Puis-je donner mes médicaments à mon chien quand il ne va pas bien?

Le plus important est de ne pas faire recours à l’automédication. Si vous remarquez que votre chien ne se sent pas bien, je vous conseille de faire appel à votre vétérinaire. Il pourra vous dire s’il s’agit d’une urgence, vous proposer une consultation et même vous donner quelques recommandations précieuses.

Intoxication au paracétamol de mon chien : quels sont les symptômes ?

Les symptômes majeurs sont digestifs et dominés par l’anorexie, l’abattement, la diarrhée, les vomissements, le méléna, l’ictère, les douleurs abdominales, etc. On peut également observer des symptômes cardiorespiratoires et sanguins comme la cyanose, la dyspnée, la tachypnée (respiration rapide), etc. On observe aussi des symptômes cliniques comme l’œdème du cou, de la poitrine avec une coloration brun foncé des urines de votre chien.

Comment réagir face à l’intoxication au paracétamol de mon chien ?

Dans les premières heures de l’intoxication, vous devez impérativement faire vomir votre chien. Vous pouvez aussi lui donner par voie orale 5 ml/kg de charbon activé afin d’éliminer le toxique. Mais faites attention, en cas de vomissement, que votre toutou ne fasse pas une fausse route. Après ces premiers soins de secours, faites urgemment recours à votre vétérinaire. Gardez surtout l’emballage du produit suspecté pour le lui montrer.