Prendre un deuxième chien : les questions à se poser

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit dog. Aujourd’hui, on va voir les différentes questions à se poser avant de prendre un deuxième chien.

Bien s’interroger avant de prendre un deuxième chien

Avant de prendre un deuxième chien, la première question est d’évaluer votre chien actuel. Si vous avez un premier chien qui est réactif aux congénères, qui a des troubles de comportement, s’il vous plaît n’en prenez pas un deuxième. Ça me semble être du bon sens, mais poussé à l’extrême. Maintenant, ce n’est pas clair pour tout le monde. Quand on a un problème avec un chien, on règle le problème. Une fois qu’on a réglé le problème, on pourra envisager d’en prendre un deuxième. Mais sinon, tout ce que vous allez gagner, c’est d’avoir un deuxième chien qui, si vous n’avez pas trop de chance, va se calquer sur le premier. Et au final, vous aurez deux problèmes. Deux problèmes, c’est toujours plus chiant à gérer qu’un seul.

Deuxièmement, quand on a un premier chien qui n’est pas éduqué, ce ne sont pas des troubles de comportement. En revanche, votre premier chien n’est pas éduqué. Il ne marche pas en laisse, il n’a aucun rappel, vous ne pouvez pas le détacher … Si vous prenez un deuxième chien, il peut tout à fait être éduqué. Sauf que durant son éducation, comment vous allez faire pour faire de la marche en laisse avec les deux ?

Quand vous en avez un qui tire comme un sourd et l’autre à qui il faut apprendre la marche en laisse ? Qu’est-ce que vous allez faire dans ces cas-là ? Vous n’allez rien faire. Donc, avant d’adopter ou de récupérer un chiot, s’il vous plaît éduquez votre premier chien. Simplement pour vous faciliter la vie. Marche en laisse, retour au pied, des choses très basiques, très simples, mais qui vont faire que vous allez pouvoir vous faciliter la vie.

Troisième chose, et ça, c’est une vraie question à se poser c’est : est-ce que vous avez le temps ? En effet, il va falloir faire des balades groupées, mais il va aussi falloir des balades seules avec l’un et avec l’autre. Pourquoi ? Tout simplement parce que le petit chiot va avoir beaucoup de choses à apprendre et que, quand on a déjà un chien avec nous, ce n’est pas toujours évident. Alors parfois, le chien va être d’une aide précieuse. Mais parfois, sur les phases de travail, un petit peu plus pointue et un petit peu plus technique, vous allez devoir lui apprendre des choses en extérieur. Vous aurez besoin de vous retrouver seul avec lui pour qu’il y ait moins de stimulation. En l’occurrence, la stimulation c’est votre premier chien. Là, vous voyez, c’est très fin, mais c’est indispensable.

Autre point extrêmement important : le budget. C’est une chose qui compte quand on a un chien, ça coûte un petit peu d’argent en l’entretien, en vétérinaire, en nourriture, en accessoires divers… Si vous en prenez un deuxième, ça peut doubler. Résultats, posez-vous les bonnes questions. Quand on en a deux, ça coûte deux fois plus cher. Si déjà pour un c’est un peu ric-rac, ne partez pas sur un deuxième. Tout ce que vous allez faire, c’est de ne plus vous en sortir et vous allez avoir la tête sous l’eau et tout le monde sera malheureux.

Si vous voulez prendre un deuxième chien, vous devrez faire attention a autre chose : le sexe. Si vous avez un mâle non castré et que vous décidez d’adopter une femelle, pensez à la question de la stérilisation. Est-ce que vous avez l’infrastructure pour les séparer ? En effet, je peux vous assurer qu’un mâle qui a une femelle en chaleur chez lui, c’est un autre délire. Dans le même ordre d’idée, on fait attention si on a déjà un mâle et qu’on veut prendre un autre mâle.

Faites quand même attention d’être capable personnellement de gérer des situations de conflit qu’il pourrait y avoir. D’instaurer un ordre et des règles extrêmement claires dans votre maison, afin que tous les chiens qui sont à l’intérieur de votre foyer, connaissent les règles et surtout connaissent l’organisation et vous reconnaissent vraiment comme un leader. Sinon tout ce que vous allez gagner, c’est la bagarre, constamment.

Évidemment, on se dit aussi que la vie n’est plus la même avec deux chiens, pour les locations de vacances par exemple. Un chien, parfois, c’est accepté. Deux chiens, ça devient plus compliqué. Attention, je ne suis pas en train de vous dire que ce n’est pas extraordinaire. C’est génial au quotidien d’avoir deux chiens. C’est mon cas et je kiffe plus que tout. Mais je sais aussi que ça veut dire une place en plus dans la voiture.

Pareil, pour trouver une location, même au quotidien pour trouver une maison ou un appartement. Au-delà des vacances, ça peut coincer un petit peu. Donc, une fois que vous l’avez à l’esprit, ça roule tout seul et vous pouvez en prendre deux, trois, quatre, cinq, six… Si vous voulez ce n’est pas le problème, vous allez vous amuser. Mais vraiment, faites-le en connaissance de cause. Ça, c’est vraiment le message qu’on avait envie de faire passer aujourd’hui.

Prendre un deuxième chien : les questions à se poser