Punir son chien : oui ! Mais intelligemment

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit dog. Aujourd’hui, je vais répondre à la grande question. Tout le monde se demande comment on fait pour punir son chien. J’avais déjà répondu dans une ou deux vidéos. Maintenant, ce que je vais faire c’est vous prendre un ou deux exemples concrets, et on va sortir des sentiers battus.

Vous prenez votre chien, vous le mettez en laisse, vous le sortez de chez vous. Disons qu’il soit réactif aux chiens, on aurait pu prendre n’importe quelle réactivité. Premier chien qu’on croise, il se met à gueuler, il s’énerve. Des cris aux hurlements, vous allez lui envoyer tout ce qu’il vous passe par la tête à ce moment-là. Vous avez l’impression qu’en faisant ça vous le punissez. Ce n’en est pas.

Punir son chien, c’est possible quand c’est bien fait

Vous voulez une idée de punition ? Première fois qu’il cri sur un chien, vous faites demi-tour et mettez fin à la balade. Il est puni, et cette punition au niveau psychologique pour le chien elle est 1 million de fois plus forte que vos autres actions.

Le chien est extrêmement intelligent, il comprend tout. Si vous le rentrez à l’instant où il crie, il va très rapidement comprendre. Vous devez le faire de façon systématique et rester cohérent. Dans un autre cas, si vous avez des amis qui viennent à la maison et que votre chien leur fonce dessus, la punition devrait être toute autre. Si le chien devient incontrôlable, faites partir vos amis. Ainsi, le chien comprendra que son comportement l’a privé de caresses et de présences autres que la vôtre.

Un moment donné, à force de fatigue psychologique, il va se coucher. C’est à ce moment-là qu’il faudra en profiter pour le récompenser. Au bout d’un moment, il comprendra s’il veut être récompensé, qu’il ne doit pas sauter. Nous n’avons pas eu besoin de frapper le chien, ni de nous énerver, juste de réfléchir.

Je veux que vous compreniez que vous pouvez le punir de 1000 façons différentes. Mais, le mot punition n’est pas égal à maltraiter le chien, le toucher ou le secouer. Il faut juste réussir à lui montrer qu’avec le comportement qu’il a actuellement, il n’aura pas ce qu’il souhaite. Pour son bien-être, son bonheur, il a besoin de ce genre de recadrage.

Certains vont frapper le chien à outrance. D’autres vont l’enfermer des heures dans un réduit. Ça, ce n’est pas de la punition de la bêtise. C’est de la méconnaissance du chien. En utilisant les méthodes que je viens de vous donner, le chien comprendra beaucoup plus rapidement.

Punir son chien : oui ! Mais intelligemment