Le rappel au pied ! Faites-vous aussi une de ces erreurs ?

play video

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit Dog. Aujourd’hui, vidéo de travail avec un boxer et sa maîtresse, Barbara, qui est juste à droite. J’adore quand les chiens font ça. En effet, ils ont appris des erreurs de leur maître. S’ils apprennent ça, c’est-à-dire qu’ils sont capables d’apprendre absolument tout. Ici, ce qui pose problème est le rappel au pied. Je vais vous montrer la scène en entier. Je vais ensuite vous demander d’essayer de trouver toutes les erreurs. Ensuite, nous décrypterons tout, ensemble.

Un rappel au pied maîtrisé par le chien

Vous avez vu les erreurs ? Je suis sûr qu’il y en a certaines que vous faites chez vous ! Il y en a peut-être d’autres que vous n’avez pas vus. Ce qui se passe, c’est qu’elle lui fait un rappel au pied et le chien n’est pas emballé par le fait de revenir. En effet, il a son jouet qui est au sol. Donc, ce qu’elle va faire, c’est qu’elle va faire un pas de recul. Lorsque l’on fait ça, c’est une erreur stratégique. En effet, lorsqu’elle fait le pas de recul, elle veut le mettre dans l’aspiration.

Sauf que si vous voulez faire ça, il faut reculer franchement et donc partir sur l’arrière en l’appelant. Ainsi, vous l’aspirez vers vous. Ça, ça marche. Toutefois, lorsque vous commencez quelque chose, vous devez vous y tenir. Si le chien voit cette erreur, il vous voit comme quelqu’un de très fragile. Si vous avez des hésitations sur vos prises de décision, ce n’est pas bon.

Il faut donc rester droit dans ses choix. Si vous ne le faites pas, le chien va négocier. Comme nous pouvons le voir dans la vidéo, le chien le voit et se met à 2 m de sa maîtresse. Lorsqu’elle voit ça, elle rappelle l’animal. Celui-ci se rapproche de 50 cm. Elle lui donne alors un nouvel ordre en suivant mes indications. Si je ne lui avais pas parlé, elle allait se mettre au niveau du chien et le féliciter. Le fait de faire un pas devant, c’est encore pire. En effet, c’est le chien qui fait du rappel au pied avec vous dans ce cas-là. Le chien aurait alors gagné sa négociation. Là, nous avons un chien qui peut prendre ses aises et partir de plus en plus loin et ne plus écouter.

Ne pas négocier avec le toutou

Le chien est en pleine négociation. Ça l’ennuie de revenir au pied, il faut donc rester calme et ne pas s’énerver. La maîtresse va avoir beaucoup de toc. Sa main va énormément bouger, son corps va commencer à se pencher et elle va faire le pendule. Elle a envie d’avancer et de reculer et l’on sent qu’elle perd pied. Toutefois, si moi je peux constater ce genre de comportement, le chien l’a déjà constaté depuis très longtemps.

Dans ces cas-là, il faut se calmer, rester droit et continuer ses ordres. C’est le secret d’une éducation réussie. Ainsi, le chien ne va pas négocier toute sa vie pour tout et tout le temps. C’est comme ça que vous passez d’un chien parfait à un chien qui, petit à petit, revient de moins en moins. Un jour, il ne revient que quand il a envie de revenir.

L’histoire, on la connaît, à la fin, c’est problématique. Mettez le juste niveau et faites lui comprendre que plus vite il revient et plus vite il jouera. L’obéissance, le fait d’être cohérent dans votre façon de faire, ce n’est pas là pour embêter le chien. En effet, ce comportement est fait pour que le chien puisse avoir une vie libre toute sa vie plutôt que de finir attaché à deux ans et demi puisqu’il n’écoute plus rien. Il peut alors devenir un danger pour les autres et les autres peuvent devenir un danger pour lui puisque vous ne le gérez pas. Voilà à quoi sert l’obéissance.