Les tiques et les puces chez le chien

Les tiques et les puces sont les pires ennemis de nos compagnons à 4 pattes. Il existe aujourd'hui des moyens préventifs pour éviter que votre chien n'en attrape. En revanche, il se peut qu'un jour, vous retrouviez une tique voir des puces sur votre chien. Pas de panique, dans cet article nous vous dévoilons comment s'en débarrasser efficacement.  

Qu'est-ce qu'une tique ?

Présente dans les zones forestières, et broussailleuses, où vous devez faire aussi attention à certains arbres qui contiennent du Xylitol, la tique est un acarien de grande de taille qui va guetter le passage d’un hôte afin de s’y accrocher. C’est un parasite qui va se nourrir du sang de votre chien. En général, elle a tendance à s’accrocher là où la peau est fine : oreilles, aisselles, scrotum etc. La tique va percer la peau de votre chien avant d’y injecter un peu de salive anticoagulante afin de pouvoir aspirer le sang de votre toutou. Contrairement à une larve (qui ne restera que deux jours en moyenne), une tique adulte femelle peut se nourrir sur un chien pendant plusieurs semaines. Si vous remarquez une tique sur votre chien vous devrez donc l’enlever le plus tôt possible. Pour être sûr de bien l’arracher entièrement et éviter toute infection utiliser de préférence un tire tiques.

Quels danger pour mon chien ?

Votre chien peut contracter plusieurs maladie durant ses promenades comme la leptospirose, ou se faire contaminer par les cyanobactéries. La tique est parasite, elle peut transmettre plusieurs maladies à votre chien : piroplasmose (la plus connue), ehrlichioses, anaplasmoses, l'hépatozoonose…

A ces maladies s’ajoute aussi un autre risque mortel : celui d’être saigné à blanc. Oui tout comme les chenilles processionnaires, votre chien peut en mourir. En effet, si un chien est infesté par de nombreuses tiques (cela arrive malheureusement fréquemment) elles vont littéralement lui pomper tout son sang, dans ce cas ces gencives perdront leur couleur rosée et deviendront blanches, même chose au niveau des oreilles. Seule une transfusion sanguine pourra alors sauver le chien infesté. Tout comme la rage, il existe des vaccins contre certaines souches... Mais nous vous conseillons plutôt les moyens préventifs.

 

Enfin, la tique peut également être dangereuse pour l’homme… Elle peut en effet aussi choisir de nous désigner comme proie, elle se fixera sur nous exactement comme le fait pour le chien et pourra également nous transmettre un certains nombres de maladies : fièvre boutonneuse méditerranéenne, maladie de Lyme, ehrlichiose… C'est ce qu'on appelle une maladie Zoonose.

Moyens de prévention contre les tiques

Pour lutter contre les tiques il n’y a rien de mieux que la prévention, vous devrez alors traiter régulièrement votre chien du printemps à l’automne. Plusieurs choix s’offre à vous :

 

- Les colliers

- Les pipettes

- Les comprimés

- Les lotions

 

Pour choisir celui qui sera le plus adapté à votre chien, le mieux sera de vous tourner vers votre vétérinaire. Si malgré le traitement vous retrouvez une ou plusieurs tiques sur votre chien n’oubliez pas de bien les enlever le plus vite possible. En cas de grande infestation n’hésitez pas à appeler votre vétérinaire qui vous dira si oui ou non vous devrez procéder à un nouveau traitement.

Qu'est-ce qu'une puce ?

Voilà un fléau auquel vous risquez d’être confronté si vous ne traitez pas de manière préventive votre chien. Sachez qu’il existe plusieurs milliers de sortes de puces, celles qui vont « envahir » vos compagnons sont en fait des puces de chat (et oui !). Si la puce ne quitte jamais celui qu’elle infeste il faut savoir que pour se débarrasser de ces nuisibles il faudra traiter toute la maison car 95% des puces s’y trouvent (sous forme d’œufs).

L’infestation est très rapide car la puce commence à pondre 24h à 48h seulement après avoir « élu domicile » sur un chien. Elle pondra entre 40 et 50 œufs par jour qui se déposeront un peu partout. Voilà pourquoi en cas d’infestation un traitement général est indispensable : de votre chien, de votre maison mais aussi des autres animaux de la maison.

Quel traitement contre les puces ?

Si votre chien a des puces, vous le remarquerez assez vite, d’une part car il devrait se gratter bien plus que d’habitude, ensuite, vous pourrez aussi constater la présence de petits « grains noirs et brillants » (déjections des puces) dans les poils de votre chien notamment sous son ventre. Si votre toutou est infesté par les puces vous devrez alors effectuer un traitement curatif. Vous pourrez opter pour des sprays, des pipettes ou bien encore des comprimés. Le mieux sera de demander conseil à votre vétérinaire pour trouver le traitement le mieux adapté. 

N’oubliez pas que si votre chien est infesté vous devrez également traiter les autres animaux de la maison ainsi que tous les endroits chez vous où votre toutou à l’habitude d’aller (tapis, canapés, panier…) Évidemment nous vous conseillons de ne pas attendre l’infestation et de traiter votre chien de manière préventive. Pour qu’elle soit efficace, gardez bien en tête que la prévention doit se faire TOUT AU LONG de l’année.

Les antiparasitaires pour chien

En tant que maître d'un chien vous allez devoir le protéger des différents parasites qui pourraient l'infecter tout au long de sa vie. Plusieurs solutions existent pour ça, mais ici nous allons nous intéresser tout particulièrement aux antiparasitaires externes. Ils existent sous plusieurs formes et permettent de protéger ou de traiter votre chien contre les tiques, les puces ou bien encore les poux.

Les colliers antiparasitaires

Les colliers antiparasitaires sont très répandus, ils ont une durée d'efficacité qui peut aller jusqu'à plusieurs mois. Attention en revanche, pour que cela fonctionne réellement votre chien devra porter ce collier en permanence à l'intérieur comme l'extérieur. Ce type de collier est imprégné d'un principe actif efficace contre les parasites externes, au contact du chien, son principe actif se dissout dans le sébum de la peau de votre compagnon et donc, le protège.

Les pipettes antiparasitaires

C'est un des moyens les plus utilisés par les maîtres de chiens. Le contenu de la pipette doit être appliquée directement sur la peau du chien (écarter les poils de l'animal pour le faire). Attention toutefois, au choix de la zone, le produit à l'intérieur de la pipette est très fort, votre chien ne doit donc pas pouvoir le lécher. Pour cela, appliquez-le entre les omoplates de votre compagnon. En cas d'ingestion accidentelle, contactez très rapidement votre vétérinaire. S'il est appliqué en un point isolé, rassurez-vous le produit se diffuse ensuite sur l'ensemble du corps en se dissolvant dans le sébum de la peau de votre animal, cependant pour ne pas nuire à son efficacité, vous ne devrez pas laver votre chien dans les 24h suivant son application. De la même manière, si vous sortez sous une pluie torrentielle dans ce laps de temps l'efficacité risque d'être réduite voire nulle. Soyez également attentif au dosage de la pipette que vous choisirez, en fonction du poids de votre animal le dosage ou le nombre de pipettes ne sera pas le même. Si vous avez le moindre doute n'hésitez pas à poser la question à votre vétérinaire. En général, la durée d'action de ce type de produit est d'un mois, il faudra donc re traiter votre chien passé ce délai.

Les shampoings antiparasitaires

Comme les sprays, les shampoings sont en général recommandés en cas d'infestation, là encore, il s'agit donc d'un traitement curatif. Le shampoing ne sera toutefois pas l'unique antiparasitaire auquel vous aurez recours si votre toutou est infesté. Il permettra bien sûr d'éliminer une partie des parasites, toutefois, vous devrez certainement le combiner à un autre traitement que votre vétérinaire pourra vous conseiller.

Plusieurs options s’offrent à vous dans le choix de l’anti-puce. Sachez en revanche que certains produits seront inefficaces ! Les colliers anti-puces par exemple, ne comptez pas sur eux pour protéger votre chien, ils n’auront pas d’effet. Dans le même ordre idée, oubliez le traitement grâce aux poudres, dès que votre chien se sera roulé dans l’herbe, se sera secoué ou bien sera allé se baigner, il n’aura plus aucune protection.

Durant vos balades il se peut aussi que votre chien mange de l'herbe, mais elles sont indispensables pour stimuler tous les sens de votre chien, le sociabiliser, ou encore pour éviter la destruction

N'oubliez pas non plus de ne jamais le faire courir après manger pour éviter le retournement d'estomac.

Pour en savoir plus sur le bien-être de votre chien, rendez-vous dans notre formation !

acheter la méthode d'éducation canine en
  • Facebook d'esprit dog
  • Youtube d'esprit dog
  • instagram d'esprit dog

©Copyright 2019 Esprit Dog- Tous Droits Réservés