Un grand site liste les 10 races de chiens qui ne s'entendent pas avec les enfants ; nous, on s'en amuse !

Aujourd’hui, trouvaille de Romaric ! Et oui, vu qu’il ne monte pas les Panic Dog, il a du temps ! En fait, non, ce n’est pas Romaric qui a trouvé cette pépite, c’est Claudia qui a transmis le lien de ce billet de blog. Ah ah ah ! Faisons le décryptage humoristique des 10 races de chiens qui ne s’entendent pas avec les enfants selon un grand site.

Attention : ce contenu est à prendre au 2nd degré ; pour nous, il n’y a pas de races de chiens qui ne s’entendent pas avec les enfants !

Le n°10 selon un grand site : le chihuahua

Romaric : Le dernier, le chihuahua.

Tony : Lui, il mange. Déjà qu’il est petit et moche, en plus il a les enfants qui ne l’aiment pas.

Conscient de sa fragilité, le Chihuahua ne fait pas confiance aux enfants…

Tony : Lui il le sent, il les flaire.

Romaric : Il sait que les enfants sont des fourbes, il ne leur fait pas confiance. Évidemment, on fera un point global sur tout ça à la fin. Bien sûr, le chihuahua c’est faux.

Tony : Oui bien sûr, bien sûr que c’est faux. C’est pas parce que c’est moche que c’est méchant. On adore tous les chihuahuas !

Numéro 9 : le dalmatien

Romaric : Le dalmatien… Je ne l’ai pas vu arriver.

Selon Patrick F, l’auteur du billet de blog :

Le problème peut se poser avec son hyperactivité. Pour l’empêcher de devenir incontrôlable, il a besoin d’une formation spéciale. La coexistence avec les enfants n’est donc pas souhaitable. Certains font même preuve d’agressivité.

Ils ont fait un copier-coller avec le chihuahua ou bien ?

Tony : Wah ! J’aimerai bien savoir qui l’a écrit.

Romaric : C’est Patrick F. Tu sens que le gars est à la recherche d’un ou deux mots compliqués à chaque description.

Romaric : À ton avis, qui va y être ? Le rott, il va y être c’est sûr.

Tony : Si le Rott n’y est pas, je lui passe un coup de fil et il me fait un article. Le malinois, s’il n’y est pas… Le staff, je porte plainte s’il n’y est pas. L’akita aussi.

Romaric : C’est vrai.

Numéro 8 : l’akita inu

Romaric : Aaaaah l’akita !

Malgré sa tête de nounours, cette race n’est pas câline ni patiente. Ce chien éprouve des difficultés à s’entendre avec les enfants. Avec son instinct de garde très développé, il est tellement concentré que les distractions que les jeux ne l’intéressent pas vraiment.

Ce n’est pas très clair… Il a voulu dire « tels que les jeux » j’imagine.

La coexistence n’est pas facile.

Romaric : Ah la coexistence, il aime bien !

Tony : C’est son mot préféré !

Romaric : Les distractions tels que les jeux ne l’intéressent pas… L’akita n’aime pas les trucs futiles comme ça.

Tony : Non, l’akita préfère aller bouffer un môme.

Numéro 7 : le Husky

Romaric : Aaah le husky !

L’Husky n’est pas agressif, mais fort et actif. Son tempérament est plutôt doux et gentil… Bien qu’il soit adorable avec les enfants…

Romaric : Hey, Patrick F ne se souvient même plus du sujet de son article…

Il risque d’exprimer ses émotions de manière inattendue et dangereuse en sautant sur un petit, sans réfléchir aux conséquences. Mieux vaut ne jamais le laisser seul avec un enfant en bas âge.

Romaric : Il n’y a pas coexistence ici. Je suis un peu déçu.

Tony : Je crois que je suis en train de comprendre que Patrick part du principe qu’un chien qui est joueur peut faire mal à un enfant. Il n’a pas bien compris la notion d’agressivité. Il a un peu de mal avec tout ça ou avec le chien en règle générale.

Romaric : Le husky en prend un peu pour son grade quand même !

Numéro 6 : le Doberman

Romaric : Aaah le Doberman.

Ce chien de garde est un protecteur docile avec un fort instinct de domination.

Romaric : Rien que la première phrase déjà…

Une formation ciblée menée par un spécialiste est nécessaire pour l’apprivoiser et le canaliser.

Tony : Le gars parle d’un animal sauvage. Wahou !

Il est très protecteur, mais s’il sent n’importe quel danger arriver, il peut devenir très violent. D’ailleurs, il ne supporte pas qu’on lui tire la queue…

Romaric : Le Doberman n’aime pas qu’on lui tire la queue : il aurait dû mettre que c’est pour ça qu’on lui coupe la queue.

Tony : Pour pas pouvoir leur tirer. Donc ça veut quand même dire que tous les autres chiens par contre, on peut leur tirer la queue, on s’en fout.

Romaric : C’est fou quand même , on est dans le cliché total. Le Doberman a pris tout ce qu’il essaie de s’enlever depuis 40 ans ; Patrick lui a remis. Le Doberman fait un effort pour s’enlever tout ça et on lui remet tout sur le dos.

Le n°5 selon un grand site : le Jack Russel

Romaric : Aaah le Jack !

S’il y a un ou plusieurs enfants dans la maison, il peut vite devenir nerveux, peureux et timide […] Ce chien peut ainsi devenir dangereux envers les jeunes enfants.

Tony : Lui vraiment, il n’aime pas les mômes.

Romaric : Tu lui mets 4 enfants, il les cartonne.

Numéro 4 : le Pékinois

Romaric : Le pékinois… Laissez-le tranquille.

Le Pékinois est un chien égocentrique […] il n’appréciera pas les farces des enfants. Son allure est noble, mais il ne s’adapte pas forcément à tous les foyers. En effet, il n’est pas très à l’aise avec les enfants. […]Très méfiant envers les enfants qui courent partout, il risque vite de se mettre en colère.

Romaric : Il a une histoire avec un pékinois c’est sûr !

Tony : Mais alors un pékinois en colère… Ça doit donner !

Numéro 3 : le Basenji

Le Basenji est une créature curieuse et têtue […] même s’il connaît parfaitement bien les règles. La cohabitation peut s’avérer difficile avec les enfants s’ils n’ont pas grandi avec lui.

Romaric : Patrick part du principe que si tu plantes des couteaux dans les fesses du chien, ça ne va pas parce que derrière il peut se rebeller.

Tony : Ça ne va pas !

Numéro 2 : le Berger d’Asie centrale

Romaric : Berger d’Asie centrale ?

Cet « ours » blanc duveteux […] doit suivre des cours de formation spéciaux, et même dans ce cas, le danger n’est pas exclu à 100 %.

Romaric : Il découpe de l’enfant, lui !

Tony : Il y en a 6 en France, tu sais !

Or, ce molosse solitaire n’est pas là pour s’amuser.

Romaric : Le berger ne se marre pas, il ne rigole pas et n’est pas là pour faire des trucs avec toi. Oui, il vient, il est là pour taffer !

Il prend son rôle de chien de garde très au sérieux.

Tony : Le vrai problème c’est que Patrick pense que tous les enfants ont le diable en eux.

Romaric : Il met fin à la race, déjà ! Oui, c’est ça, qu’ils arrivent avec des fléchettes et qu’il n’y a pas de parents tu sais, que les enfants vivent seuls comme ça.

Tony : Non, autonomie !

Le n°1 selon le grand site : le Braque de Weimar

Ce grand chien de chasse a une nature prédatrice.

Romaric : Ouh là, où tu vas Patrick avec ça ?

Bien qu’il soit gentil, sensible et intelligent, il est préférable d’éviter tout contact avec les enfants. Il est capable de libérer ses émotions de manière destructrice.

Romaric : C’est un Marvel le doss !

Une surveillance de près s’impose donc à tout moment. Cette race a impérativement besoin d’une éducation ferme.

Romaric : Patrick entend par là de lui taper dessus. C’est incroyable !

Tony : Oh oui, prend la pelle !

Romaric : Et c’est fini ! Pas de Rott, pas de Malinois, pas de Staff ! Merci pour ce moment. C’est fou parce que c’est un grand site internet mine de rien. C’est un site qui est lu par des millions de gens. Évidemment, tout ça est faux.

Tony : Mais le site est vrai ! Maintenant, évidemment…

Y a-t- il (vraiment) une race qui ne s’entend pas avec les enfants ?

Tony : Non, il n’y a aucune race qui ne s’entend pas avec les enfants.

Après, il faut simplement partir du principe que plus le chien va être énergique, plus il va être gros et plus dans les interactions, -c’est à dire dans le jeu-, il peut bousculer.

Mais il peut bousculer un enfant comme une mamie, comme vous, comme n’importe qui. C’est simplement que s’il fait 50 kilos et qu’il se met à jouer et à courir partout, forcément il liquide tout ce qui passe.

Ça n’a jamais été de l’agressivité ; il n’a jamais eu l’intention de faire mal.

Il faut comprendre que le chien doit s’éduquer ; l’enfant doit s’éduquer.

Il faut laisser à l’enfant le temps de s’éduquer. Et il y a un temps d’éducation sur l’enfant plus long que ce qu’un chien est capable d’apprendre ; donc le chien va être éduqué en premier et on doit éduquer le chien dans le sens où il doit avoir suffisamment :

  • de compréhension,
  • de tolérance,
  • et de patience pour nous laisser le temps d’éduquer l’enfant.

Et il faut éduquer les enfants parce que c’est vrai que des fois…

Romaric : Bien sûr qu’il faut éduquer les enfants. Mais c’est dangereux un peu de faire ce genre d’article.

Tony : C’est dangereux parce que ça met de fausses idées sur certains chiens qui font qu’après les gens ont de mauvaises réactions dans la rue.

Quand vous allez chez des amis qui ont un chihuahua et que vous tombez sur cet article là, c’est le bazar. Après tu fais vivre les gens dans la peur alors qu’il n’y a aucune raison d’avoir peur. Tout doit se faire normalement.

Aucun chien ne peut pas ne pas s’entendre avec les enfants parce que les chiens naissent et vivent être chiots et avec la mère, la plupart du temps. Il faut juste faire comprendre au chien qu’il arrive dans une famille qui est composée de différents membres et fin de l’histoire !

Romaric : Si vous voyez d’autres articles de ce style passer, envoyez-les sur contact@espritdog.com et on se régale avec vous !