Pipis de joie chez le chiot : que faire ?

Vous avez un chiot à la maison et à chaque fois ou presque qu’il est très content il y a un accident ? Rassurez-vous ce n’est pas de la malpropreté, on parle ici de pipi de joie. S’il est vrai que cela peut être pénible au quotidien vous ne devez en aucun cas gronder votre chiot s’il agit ainsi.

 

En effet cela ne fera que générer du stress chez lui et cela ne réglera pas le problème car bien sûr il ne le fait pas pour vous embêter ! Donc si votre chiot vous fait des pipis de joie, ne le grondez pas et ne nettoyez jamais non plus devant plus lui.

Ensuite sachez qu’il faudra un peu de temps et de travail pour que cela s’arrête. D’abord l’idée sera de réduire la stimulation qui déclenche ces fameux pipis.

Par exemple : si cela arrive à chaque fois que vous rentrez chez vous : ne lui dites plus bonjour en arrivant (attendez 5 ou 10 min) et évitez les effusions de joie. Comportez-vous ainsi au moins jusqu’à temps que ses sphincters se forment complètement (vers 5 ou 6 mois) mais surtout qu’il prenne confiance en lui et dans la vie.

Voilà justement un point essentiel à travailler si vous avez un chiot qui fait des pipis de joie, vous allez devoir l’aider à prendre confiance en lui. Pour ça faites-lui découvrir un maximum de nouveaux lieux et de nouveaux environnements. En parallèle vous allez également devoir lui apprendre la solitude ou alors en reprendre les bases afin qu’il se sente bien chez vous-même quand vous n’y êtes pas.

  • Facebook d'esprit dog
  • Youtube d'esprit dog
  • instagram d'esprit dog

©Copyright 2019 Esprit Dog- Tous Droits Réservés