La gestation de la chienne

Les chaleurs chez la chienne

A moins qu'elle ne soit stérilisée, si vous avez une chienne, elle aura ses chaleurs. En général, elles ont lieu deux fois par an, et apparaissent pour la première fois vers les 10 mois de l'animal. Il faut toutefois savoir que les premières chaleurs peuvent aussi apparaître bien plus tôt (5 mois) ou bien plus tard (24 mois). Ceci s'explique par le fait que qu'une chienne de petite taille est généralement beaucoup plus précoce qu'une chienne de race géante. Notez aussi qu'il n'est pas impossible que vous passiez à côté la première fois, en effet, les premières chaleurs sont souvent très discrètes mais cela n'a rien d'inquiétant.

Les symptômes d'une chienne en chaleurs

Lorsque votre chienne aura ses chaleurs elle aura des symptômes physiques mais aussi comportementaux. En fonction de chaque animal les signes seront plus ou moins visibles.

 

Symptômes physiques :

 

- Gonflement de la vulve

- Saignements

- Fatigue et besoin de dormir

 

Symptômes comportementaux :

 

- Demande de câlin plus élevée (votre chienne peut devenir "collante") ou à l'inverse un comportement agressif

- Agressivité envers les autres chiennes

- Désintérêt pour le jeu

- Tendance à fuguer pour trouver un mâle

Les chaleurs, comment ça marche ?

Les chaleurs chez la chienne peuvent être expliquées en deux phases.

Lors de la première la vulve de votre chienne va grossir et elle commencera à avoir des pertes sanguines. Au cours de cette période appelée "pro-œstrus", votre chienne va émettre des phéromones sexuelles dans ses urines. Si les mâles seront attirés par ces phéromones, il faut savoir qu'à ce moment-là votre chienne refusera l'accouplement. En moyenne cette période dure une dizaine de jours.

Arrive ensuite la seconde période. Durant cette phase qui dure entre 5 et 9 jours et appelée "œstrus " la vulve de votre chienne va encore grossir, en revanche, en ce qui concerne les saignements ils vont diminuer ou même disparaître complètement. C'est pendant cette période qu'elle va ovuler et accepter la saillie. Vous remarquerez d'ailleurs qu'elle mettra sa queue sur le côté lorsqu'un mâle "à son goût"" lui reniflera l'arrière train. Ce signe prouve qu'elle est prête pour l'accouplement et qu'une fécondation est possible.

 

BON À SAVOIR : Si la chienne ovule lors de toutes ses chaleurs, sachez qu'elle n'est féconde que pendant 2 à 4 jours après l'ovulation. Si vous souhaitez la faire se reproduire vous devrez donc respecter ce créneau car passé ce délai, les ovules meurent.

Comment gérer les pertes de sang ?

Lors de ses chaleurs votre chienne va perdre plus ou moins de sang, pour éviter de tâcher tous les tapis de la maison sachez qu'il existe des culottes protectrices ajustables et lavables pour chien dans lesquelles vous pouvez insérer des protections hygiéniques adaptées. Si cette solution peut vous faciliter la vie, il se peut que votre chienne ne la supporte pas du moins dans un premier temps. Vous devrez donc être patient avec elle. La première fois, n'hésitez pas à la lui mettre même en dehors de ses chaleurs quelques minutes par jour afin qu'elle s'y habitue doucement.

 

ATTENTION !!! Si vous souhaitez faire faire des petits à votre chienne, gardez bien en tête qu'il vaut mieux éviter de le faire lors de ses premières chaleurs. En effet, elles interviennent alors qu'elle est encore très jeune, son développement psychique et physique n'est donc pas encore terminé. A ce moment de sa vie elle ne sera peut être pas prête à devenir maman, par amour pour votre chienne, nous vous conseillons donc vivement d'être un peu patient !

À l'inverse, si vous n'avez pas fait stériliser votre chienne mais que vous ne souhaitez pas la faire saillir vous devrez être très attentif durant ses chaleurs. Gardez-bien en tête que votre chienne est fécondable ! Pour éviter toute grossesse non désirée nous vous conseillons de bien vous assurer que votre jardin (si vous avez un) est bien clos. Votre chienne peut en effet être tentée de fuguer pour trouver un mâle, mais ce n'est pas tout, sachez qu'un mâle peut également essayer de s'introduire chez vous car il aura "repéré" votre chienne en chaleur. Lorsque vous sortez vous promenez, nous vous conseillons aussi d'éviter les heures d'affluence pour limiter les risques de rencontre. D'ailleurs vous pouvez, pendant cette période, opter pour des balades en laisse plutôt qu'en liberté afin d'éviter tout incident.

 

Les chaleurs chez la chienne sont un phénomène tout à fait normal toutefois si vous remarquez que votre chienne a des chaleurs très longues ou de manière continue (on parle ici de chaleurs persistantes) ou que, au contraire, ses chaleurs s'interrompent et reprennent de manière aléatoire (chaleurs fractionnés), nous vous conseillons de consulter un vétérinaire. Soyez vigilant également aux grossesses nerveuses, une chienne non stérilisé peut vous en déclencher après chaque périodes de chaleurs. Si c'est le cas, pour sa santé, il faudra alors stériliser votre chienne !

L'accouplement chez la chienne

Maintenant que vous savez tout sur les chaleurs de votre chienne, passons à la prochaine étape qui est l'accouplement avec un mâle. Pour que tout se passe bien vous devrez respecter quelques règles.

Le choix du mâle reproducteur

Vous devez maintenant partir en quête du mâle qui fécondera votre chienne. Cette recherche doit être minutieuse pour le bien être de votre animal et aussi pour celui des chiots à venir. Le mâle que vous choisirez doit donc faire partie d'une lignée saine sans aucune pathologie. N'hésitez pas non plus à vous renseigner sur le caractère du futur papa. Pour le trouver, plusieurs options s'offrent à vous : éleveurs, forums spécialisés ou bien encore club canin.

Attention, même si vous trouvez le compagnon idéal sur le papier il se peut que votre chienne refuse l'accouplement car il ne lui plaira pas, vous devrez alors lui trouver un autre partenaire. Le propriétaire du chien qui saura séduire votre chienne pourra vous demander alors une rémunération pour la saillie : en général vous conviendrez soit de lui donner un des chiots de la portée ou alors une certaine somme.

Le déroulement de la saillie

Pour que le mâle soit au meilleur de sa forme la saillie se déroule le plus souvent chez lui, sur son territoire. Le mâle va commencer par tenter de séduire la chienne. En général, il va se mettre à tourner autour d'elle, vous aurez l'impression qu'il veut jouer mais non, il attend simplement l'approbation de sa belle. Ce n'est que lorsque la chienne met sa queue sur le côté que le mâle va la monter. Le coït ne dure pas plus de quelques minutes mais il se peut qu'une fois l'accouplement terminé les deux chiens restent collés. Surtout n'essayez pas de les séparer, le vagin de votre chienne est verrouillé mais il va finir par se dilater, en général ce processus peut durer 30 minutes. Quand ils seront prêts et que ce ne sera pas douloureux les deux chiens se "décolleront".

 

Pour mettre toutes les chances de votre côté nous vous conseillons de répéter la saillie à deux jours d'intervalle.

La gestation chez la chienne

Vous avez fait saillir votre chienne, mais est-ce que ça a marché ? Comment devrez-vous prendre soin d'elle pendant sa grossesse ? Et qu'en est-il de la mise bas ?

Comment savoir si votre chienne est gestante ?

 

Il vous faudra attendre la 4ème semaine après l'ovulation pour savoir si la saillie a fonctionné. Quelques signes pourront vous aider à savoir si elle est gestante. S'il s'agit de sa première grossesse vous pourrez remarqué un gonflement de ses tétines (une chienne qui a déjà mis bas n'aura les tétines gonflées qu'à la fin de sa gestation). Une diminution de l'appétit, un écoulement vaginal inhabituel ou encore un changement de comportement sont aussi des signes qui vous permettront de savoir que la saillie a fonctionné. Toutefois, seul un rendez-vous chez le vétérinaire vous permettra d'en être sûr. Pour une échographie, une prise de sang ou une palpation de l'abdomen vous devrez attendre 22 jours après la saillie. Votre vétérinaire peut aussi choisir d'ausculter votre chienne au stéthoscope (pour entendre les battements de cœur du ou des chiots) mais ce ne sera possible que 26 jours après la saillie.

Comment va se dérouler la gestation ?

 

Chez une chienne la gestation dure environ 9 semaines (entre 58 et 68 jours). Vous devrez être vraiment attentif à elle à partir de la quatrième semaine, quand le ou les foetus commencent à se former. C'est aussi à partir de cet instant que son ventre va commencer à s'arrondir. Aucun suivi vétérinaire particulier n'est requis en revanche, comme nous vous l'avons dit vous devrez être attentif à votre chienne, aux signaux/messages qu'elle pourrait vous faire passer. Certains cas devront vous alerter par exemple : si elle est particulièrement abattu, qu'elle boit et urine beaucoup vous devrez appeler votre vétérinaire car il se pourrait qu'elle ait développé un diabète sucré de gestation. Soyez très vigilants également si vous avez une chienne de petite taille qui attend une grande portée surtout en fin de gestation.

Qu'en est-il du vermifuge pendant la grossesse ?

 

Même si elle est gestante vous devez vermifuger votre chienne, c'est même d'autant plus important car en la vermifugeant vous la protégerez mais vous protégerez également ses chiots.

 

Vous avez vermifugé votre chienne 15 jours avant la saillie, vous devrez à nouveau le faire au bout du 45ème jour de gestation puis 15 jours après la mise bas. (En ce qui concerne les chiots vous le ferez tous les 15 jours de leur naissance à leur 2 mois). Attention à bien choisir un vermifuge compatible avec la grossesse et l'allaitement, pour ça n'hésitez pas à demander l'avis de votre vétérinaire. S'il est très important de la vermifuger il est en revanche déconseillé de la faire vacciner pendant la gestation. Nous vous recommandons donc de mettre à jour ses vaccins avant la saillie.

Et l'alimentation pendant la gestation ?

 

Pendant les 5 premières semaines de gestation les besoins énergétiques de votre chienne n'évoluent pas. Vous pouvez donc continuer à la nourrir comme vous le faisiez, ne soyez pas tenter d'augmenter les doses en vous disant qu'elle mange pour plusieurs vous ne lui rendriez pas service. Un surpoids pourrait compliquer sa mise bas. C'est à partir de la 5ème semaine que vous devrez apporter un soin particulier à la nourriture de votre chienne. Pour aider les foetus à se développer ses repas doivent être riches en calcium, en acides gras et en protéines; nous vous conseillons de vous tourner vers votre vétérinaire pour élaborer avec lui une alimentation adaptée.

La mise bas chez la chienne

Après 9 semaines d'attente le grand jour va arriver... Pour ne pas rater ce grand moment voilà quelques signes à surveiller :

- la température de la chienne, 24h avant la mise bas elle va chuter d'un degré.

-Sa vulve est de plus en plus tuméfiée

- Perte de glaires cervicales : le bouchon muqueux a cédé, c'est parti !

Pour bien préparer l'arrivée des chiots nous vous conseillons de préparer un endroit douillet et calme pour que votre chienne puisse mettre bas en toute sérénité. S'il s'agit de la première mise bas de votre chienne cela peut être long (jusqu'à 36h). En moyenne votre chienne donnera naissance à un chiot toutes les 10 minutes. Soyez attentif, si le sac amniotique ne se rompt pas tout seul au moment de l'expulsion et que votre chienne ne le fait pas, vous devrez alors rapidement le percer pour que le chiot puisse respirer (pour ça vous aurez préalablement préparer une paire de ciseaux stérile). Vous risquez aussi de devoir couper le cordon si votre chienne ne s'en charge pas. Une fois qu'elle aura mis bas vous devrez vous assurez que tous les chiots tètent correctement.

Attention toutefois, si vous constatez des écoulements malodorants après la mise bas, ou si votre chienne continue à haleter et à trembler, contactez votre vétérinaire car quelque chose ne va pas.

Votre travail ne s'arrête pas une fois la mise terminée avec succès, en effet, faire faire des petits à sa chienne c'est aussi prendre un engament envers les chiots. C'est vous et la manière dont vous aller vous comporter qui va permettre à ces petites boules de poils d'acquérir les bases de la propreté, de la sociabilisation ou encore de la destruction

Vous l'aurez compris, faire saillir sa chienne n'est pas une décision à prendre à la légère. Cela demande du temps et un minimum de connaissances. Si vous souhaitez en savoir plus sur le chien, rendez-vous dans notre formation !

acheter la méthode d'éducation canine en
  • Facebook d'esprit dog
  • Youtube d'esprit dog
  • instagram d'esprit dog

©Copyright 2019 Esprit Dog- Tous Droits Réservés